100 BULLETS t.1-15 (Azzarello / Risso) + INTEGRALE

http://makma.com/clients/superpouvoir/images/fredo/SP/Urban/Vertigo/100BULLETS_Tome01.jpg

[quote]100 Bullets – Première salve #1/15
*Scénario: Brian Azzarello
Dessin: Eduardo Risso
Public: Adulte
Genre: Thriller – Polar
Collection: Vertigo Classiques
Date de sortie: 9 mars 2012
Pagination: 176 pages
ISBN: 978-2-3657-7016-3
Format: 171 x 264mm
Prix: 17,50 € album cartonné

L’impassible Agent Graves a une proposition à vous faire : dans la mallette qu’il vous confie, lade votre pire ennemi et le nécessaire pour vous en débarrasser : une arme, 100 munitions totalement intraçables et l’assurance d’une totale immunité. Dizzy la délinquante, Dolan, barman sur le retour, et Chucky, joueur invétéré, vont-ils tour-à-tour saisir cette chance unique de rayer de l’équation la personne qui a fait de leur vie un enfer ?(#1-7)*[/quote]

http://makma.com/clients/superpouvoir/images/fredo/SP/Urban/Vertigo/Pages-de-005-039_100BULLETS-01-FH-YG_Page_1.jpg

http://makma.com/clients/superpouvoir/images/fredo/SP/Urban/Vertigo/Pages-de-005-039_100BULLETS-01-FH-YG_Page_2.jpg

http://makma.com/clients/superpouvoir/images/fredo/SP/Urban/Vertigo/Pages-de-005-039_100BULLETS-01-FH-YG_Page_3.jpg

Liens:
Lede l’éditeur : urban-comics.com
La page facebook de l’éditeur : facebook.com/UrbanComics

http://makma.com/clients/superpouvoir/images/fredo/SP/Urban/Vertigo/100BULLETS_Tome02.jpg

[quote]100 Bullets – Le marchand de glaces #2/15
*Scénario: Brian Azzarello
Dessin: Eduardo Risso
Public: Adulte
Genre: Thriller – Polar
Collection: Vertigo Classiques
Date de sortie: 9 mars 2012
Pagination: 176 pages
ISBN: 978-2-3657-7017-0
Format: 171 x 264mm
Prix: 17,50 € album cartonné

Suivant un agenda connu de lui seul, l’Agent Graves réactive un par un les agents d’un mystérieux groupe : les Minutemen. Comment Cole Burns, paisible marchand de glaces, a-t-il pu se débarrasser aussi facilement des mafieux qui lui menaient la vie dure ? Et pourquoi son habileté à tuer s’est-elle déclenchée au son du mot fatidique « Croatoa » ? De son côté, Dizzy est envoyée à Paris sur les traces du journaliste Mr Branch.(Vertigo Winter’s Edge #3 : « Silencer Night » + #8-14)*[/quote]

http://makma.com/clients/superpouvoir/images/fredo/SP/Urban/Vertigo/Pages-de-005-026_100BULLETS-02-YG-FH_Page_1.jpg

http://makma.com/clients/superpouvoir/images/fredo/SP/Urban/Vertigo/Pages-de-005-026_100BULLETS-02-YG-FH_Page_2.jpg

http://makma.com/clients/superpouvoir/images/fredo/SP/Urban/Vertigo/Pages-de-005-026_100BULLETS-02-YG-FH_Page_3.jpg

Liens:
Le site de l’éditeur : urban-comics.com
La page facebook de l’éditeur : facebook.com/UrbanComics

Le fan de polar que je suis n’avait jamais exploré le contenu de cette série. Je dois avoir quelque part par là le premier tome de la version Semic et depuis j’avais fait l’impasse sur la série.
J’ai corrigé le tir en me procurant cette nouvelle édition Urban Comics. Si le format change de la précédente édition, c’est pour mieux se rapprocher du contenu des tpb US. La traduction est de Jérémy Manesse, qui œuvrait déjà sur la majeur partie des tomes de l’édition Panini. Seul pétouille à ce sujet : dans l’épisode 7, lors de la scène de billard, une coquille, qui n’était pas dans la version Panini traduite par Sophie Watine-Vievard. Par contre la phrase est identique.
“Ok, tu ouvres, c’est dix dollars la patrie. Tu veux ça, j’ouvre.” Du coup, je me demande si c’est vraiment une nouvelle traduction ou si c’est la copie conforme de la précédente édition.

Déjà que je trouvais que les dessins de Risso me faisaient penser à ceux de Miller sur Sin City. Mais quand je découvre lors de ma lecture du tome 2, qu’Azzarello fait apparaitre régulièrement en arrière plan, des personnages des précédents épisodes, la comparaison est encore plus évidente. Comme me le fait remarquer à l’instant quelqu’un avec qui j’en cause, Azzarello en use peut être un peu trop. Du coup, même en ayant lu il y a quelques jours le tome 1, je ne tilte pas de suite sur qui est qui dans ce tome 2. Ça mérite une nouvelle lecture du tome 1… Ce qui n’est pas ce que j’avais forcément l’intention de faire. Peut être plus tard, quand j’aurai avancé dans la série.
Les arcs en deux épisodes sont idéales pour raconter une histoire sans temps morts. Je me régale. J’espère que le reste de la série est au niveau et reste tout aussi accessible.

Pour ma part j’ai tenu assez péniblement jusqu’au 6ième recueil, et uniquement à cause de **Risso **; et avec le recul je me rends compte que je n’ai finalement pas accroché au plan d’ensemble (?) que veut mettre en place **Azzarello ** tout simplement parce que je n’ai rien compris à son gloubiboulga.

Et ben moi j’ai adoré, d’un bout à l’autre (et pourtant en V.O avec pas mal de traduction approximatives)

Oui, c’est bien Risso, avec un graphisme à mi-chemin entre José Munõz et Frank Miller, qui fait passer la pilule.

Ses planches au découpage ludique permettent de patienter en attendant qu’Azzarello veuille bien finir de bavarder. Et sur la fin, cela ne suffit pas toujours.

En fait la version Semic… car c etait déja Sophie Vievard.

[quote=“Fred le Mallrat”]

En fait la version Semic… car c etait déja Sophie Vievard.[/quote]

Ouais, mais alors comme je l’ai déjà expliqué, y a eu un bug de crédit dans l’édition Semic, y a un album qui a été crédité à Sophie Viévard alors que c’est Nick Meylaender qui l’a faite. Sur lequel, je sais plus, et j’ai plus les VF pour checker.
Ceci dit, j’ai cru comprendre que quand Panini a repris la série, ils ont commandité d’autres traductions, sans doute à Sophie avant que Jérémy ne reprenne la série au long cours. Et il me semble aussi que la traduction de Nick n’a pas été reprise.
Du coup, pour bien faire, il conviendrait de comparer la traduction Urban avec la traduction Panini, et pas avec la traduction Semic.
Compliqué.

Jim

Pour la comparaison Panini / Urban, c’est fait. La coquille n’est pas dans la version Panini. Par contre, la phrase est strictement identique.

Alors c’est sans doute une coquille au moment de la resaisie, ou du lettrage.

(Et là, du coup, j’ai bien envie de comparer avec l’édition Semic, mais il me semble que je ne l’ai plus…)

Jim

[quote=“Jim Lainé”]

En fait la version Semic… car c etait déja Sophie Vievard.

Ouais, mais alors comme je l’ai déjà expliqué, y a eu un bug de crédit dans l’édition Semic, y a un album qui a été crédité à Sophie Viévard alors que c’est Nick Meylaender qui l’a faite. Sur lequel, je sais plus, et j’ai plus les VF pour checker.
Ceci dit, j’ai cru comprendre que quand Panini a repris la série, ils ont commandité d’autres traductions, sans doute à Sophie avant que Jérémy ne reprenne la série au long cours. Et il me semble aussi que la traduction de Nick n’a pas été reprise.
Du coup, pour bien faire, il conviendrait de comparer la traduction Urban avec la traduction Panini, et pas avec la traduction Semic.
Compliqué.

Jim[/quote]

pas forcément.
Panini a repris parfois les trads semic. Je me souviens que sur son blog, jeremy parlait de Y dont la trad de Semic a été reprise mais qu il a juste vérifié et parfois modifié par rapport au fait que la série avait pris de l’avance et que certaines choses avaient pris un nouveau sens à al lecture (je suis pas clair mais je vais rechercher le blog de jeremy)

edit:
jeremymanesse.com/article-22086681.html

[quote=“Fred le Mallrat”]

[quote=“Jim Lainé”]
Ouais, mais alors comme je l’ai déjà expliqué, y a eu un bug de crédit dans l’édition Semic, y a un album qui a été crédité à Sophie Viévard alors que c’est Nick Meylaender qui l’a faite. Sur lequel, je sais plus, et j’ai plus les VF pour checker.
Ceci dit, j’ai cru comprendre que quand Panini a repris la série, ils ont commandité d’autres traductions, sans doute à Sophie avant que Jérémy ne reprenne la série au long cours. Et il me semble aussi que la traduction de Nick n’a pas été reprise.
Du coup, pour bien faire, il conviendrait de comparer la traduction Urban avec la traduction Panini, et pas avec la traduction Semic.
Compliqué.

Jim[/quote]

pas forcément.
Panini a repris parfois les trads semic. Je me souviens que sur son blog, jeremy parlait de Y dont la trad de Semic a été reprise mais qu il a juste vérifié et parfois modifié par rapport au fait que la série avait pris de l’avance et que certaines choses avaient pris un nouveau sens à al lecture (je suis pas clair mais je vais rechercher le blog de jeremy)

edit:
jeremymanesse.com/article-22086681.html[/quote]

Ouais, mais comme Nick n’a jamais travaillé pour eux à ma connaissance, s’ils ont repris sa trad, il n’est pas au courant.
J’en conclus qu’il ont repris celle de Sophie pour l’un des albums, et ensuite elle (ou Jérémy) a refait celui traduit par Nick.
C’est comme ça que je comprends le truc.

Jim

[quote]100 BULLETS tome 3 : Dos rond pour le daron
*Scénario: Azzarello Brian – Dessin: Risso
Public: Ado-adulte - à partir de 12 ans
Genre: Polar
Collection: VERTIGO CLASSIQUES
Date de sortie: 13 juillet 2012
Pagination: 192 pages
ISBN: 9782365770583
Format: 171 x 264mm
Prix: 17.5 €

Louis Hughes retrouve après des années, son père, Curtis, et apprend à son contact son dangereux métier. Car Curtis travaillait autrefois avec l’Agent Graves, et ce dernier a donné à Louis la mallette et l’arme pour l’abattre. Louis va-t-il se laisser tenter et trahir son propre sang ? Pendant ce temps, Graves prend contact avec Jack, un junkie.(contient 100 Bullets # 15-22)*[/quote]

[quote]100 BULLETS tome 4 : Le blues du prince rouge
*Scénario: Azzarello Brian – Dessin: Risso
Public: Ado-adulte - à partir de 12 ans
Genre: Polar
Collection: VERTIGO CLASSIQUES
Date de sortie: 13 juillet 2012
Pagination: 192 pages
ISBN: 9782365770590
Format: 171 x 264mm
Prix: 17.5 €

À Atlantic City, les enchères montent et les paris s’envolent autour de la réunion annuelle du Trust, mais Cole Burns et l’Agent Graves ont bien l’intention de faire flamber les mises. De leur côté, Dizzie et M. Sheperd contactent Wylie Times, un pompiste qui vivote à la frontière Mexicaine. (contient 100 Bullets # 23-30)*[/quote]

Liens:
Le site de l’éditeur : urban-comics.com
La page facebook de l’éditeur : facebook.com/UrbanComics

Fini le tome 16 toujours aussi sympa, même si comme d’hab je me dis qu’il faudrait que je me retape toute la série. Risso est toujours aussi bon. Le scénario avance les pions se mettent en places et certains ne s’en sortiront pas indemne.

Sur le 15 et je peux faire la même review que tsouin, mais c’est ultra prenant.

juste une petite question comme ca, j ai le dernier tome de chez panini je peux donc prendre le tome suivant chez urban il n y aucun probleme pour suivre ? merci

Le tome 15 d’Urban est la suite directe du tome 14 de Panini, donc pas de problème.

[quote=“artemus dada”]

Pour ma part j’ai tenu assez péniblement jusqu’au 6ième recueil, et uniquement à cause de **Risso **; et avec le recul je me rends compte que je n’ai finalement pas accroché au plan d’ensemble (?) que veut mettre en place **Azzarello ** tout simplement parce que je n’ai rien compris à son gloubiboulga.[/quote]

Tout cela se dessine en fin de parcours avec l’émergence des Minutemen. Mais bon… c’est une série qui se mérite comme j’ai coutume de dire!

La réédition des premiers épisodes par Urban me permet d’apprécier de nouveau 100 bullets car on peut en décrocher assez rapidement. Comme le souligne Arty, toute l’intrigue repose sur ce que veut Graves et pourquoi il met cela en place? Cette relecture complète permet de me raffraichir la mémoire (qui devient défaillante) et de monter intellectuellement le chateau de cartes de Graves (a titre d’information, Urban ajoute une sorte d’organigramme de l’intrigue, que l’éditeur nommé serait bien inspiré d’ajouter aux tomes inédits :wink:).

Au fil de la lecture, on peut se rendre compte que ce n’est jamais très simple. Quelques fois, ça en devient confus (surtout si on cherche désespérement à comprendre!!!) jusqu’à un retournement de situation ou un événement majeur qui devient un point d’étape important du Schmilblick.

Cette série se lit soit d’une traite soit mensuellement car le fil est long, très long…et pour couronner le tout, Azzarello tend à sortir de nombreux fils de sa bobine. :wink:

Mais j’en redemande!

[quote]100 BULLETS tome 5 : 100 balles pour un privé
*Scénario: Azzarello Brian – Dessin: Risso Edouardo
Public: Ado-adulte – à partir de 12 ans
Genre: Polar
Collection: Vertigo Classiques
Date de sortie: 16 novembre 2012
Pagination: 152 pages
ISBN: 9782365771023
Format: 171 x 264mm
Prix: 15 €

Le privé Milo Garret a survécu un accident de la route, mais en est ressorti défiguré. Quand l’Agent Graves vient à lui pour lui proposer une revanche à l’encontre des personnes ayant saboté sa voiture, c’est le début d’une enquête tortueuse qui va le mener entre les griffes du Trust. (contient 100 Bullets # 31-36)*[/quote]

[quote]100 BULLETS tome 6 : Le bal des marionnettistes
*Scénario: Azzarello Brian – Dessin: Risso
Public: Ado-adulte - à partir de 12 ans
Genre: Polar
Collection: Vertigo Classiques
Date de sortie: 16 novembre 2012
Pagination: 152 pages
ISBN: 9782365771030
Format: 171 x 264mm
Prix: 15 €

Dizzie, Cole, Benito, Lono, Graves, Wylie… six vies entremêlées dans une toile d’embrouilles, de complots et de meurtres. Six marionnettes contrôlées par la Main du Destin. Mais qui sait si celle-ci n’appartient pas, comme toute chose, au Trust ?
(contient 100 Bullets # 37-42)*[/quote]

Liens:
Le site de l’éditeur : www.urban-comics.com
La page facebook de l’éditeur : www.facebook.com/UrbanComics

Bonjour messieurs,
SAvez vous quelles sont les issues contenues dans les 100 bullets 7-8-9 ?