1940-2020 : BON ANNIVERSAIRE CAPTAIN AMERICA !

Pub !

CAPTAIN AMERICA : LES ELUS

Pub ! (un deuxième court métrage promotionnel pour les figurines Bend & Flex)

CAPTAIN AMERICA vol.4 #1

Pub !

Les versions alternatives de Captain America (suite) :

Mangaverse Cap !

VIDEO GAME :

Cap fait partie des personnages jouables du jeu Marvel Avengers : Battle for Earth (Ubisoft, 2012), inspiré par l’event Secret Invasion.

Avengers_Battle_for_Earth_cover_art

AVENGERS : EARTH’S MIGHTIEST HEROES

Les versions alternatives de Captain America (suite) :

Cap est le Roi des Vampires dans un arc narratif de la série Exiles (par Judd Winick et Jim Calafiore).

Oui quand on y reflechit…
Cependant même si j avais lu Bombes sur l’amerique par Kirby (Captain America 17 chez Aredit… Le 20 « l’Ameridroid Attaque » qui est mon second Cap… est celui qui me rendra accroc…

CAPTAIN AMERICA : GLACE (Vol.4 #12 à 16)

1 J'aime

CAPTAIN AMERICA : MÈRE PATRIE (Vol.4 #21 à 26)

1 J'aime

SHADOWS & LIGHT : CAPTAIN AMERICA & NICK FURY

À la fin des années 90, Marvel avait publié et rapidement annulé (après le #3) une revue intitulée Shadows & Light. Si le bouquin n’avait pas duré longtemps, c’était certainement à cause de son concept, un titre anthologique composé de plusieurs histoires courtes en N&B. On y retrouvait pourtant des noms comme Gene Ha, Brian Stelfreeze, Bernie Wrightson, Steve Ditko, Lee Weeks, Jim Starlin, Roger Stern, John Buscema, Keith Giffen et Bob Layton (j’ai les deux premiers numéros et c’était pas mal du tout).

624025f0cb1aa4a0fac5a3a2d57a1426

Des histoires avaient été commandées pour un quatrième numéro finalement passé à la trappe et Panini avait pu en publier une en exclusivité dans son magazine fourre-tout Marvel en 2000. Mission accomplie : Sergent est écrit par Mark Waid et dessiné par Claudio Castellini et réunit Captain America et Nick Fury. L’année est 1942 et les deux soldats se coltinent des nazis dans un village abandonné derrière les lignes ennemies. Les choses se compliquent (un peu) quand Cap et Fury découvrent que Dum Dum Dugan sert d’appât pour les attirer dans un piège…

Huit pages divertissantes menées sur un rythme soutenu, avec un chouette gag visuel qui fait un bon usage du style du dessinateur italien, cette façon de dessiner des personnages tout en muscles. Graphiquement, ça a de la gueule…c’est puissant, c’est fun et la chute légère donne le sourire.

0821af422e3e919afe8a31846420c949

J’ai toujours aimé Claudio Castellini, je sais pas pourquoi.

Parce qu’il dessine bien?

Son Silver Surfer,WHAOU!

Je dirais que ca dépend des gouts, mais sur moi, ça fonctionne super bien.