1941-2021 : BON ANNIVERSAIRE WONDER WOMAN !

On a déjà parlé plusieurs fois de la fameuse saga dite des « Douze Travaux », qui correspond à une remise en ordre après le règlement de comptes imposé par Robert Kanigher, et qui, dans la première moitié des années 1970, sert de tremplin à une période plus calme et conventionnelle : le tournant qui permet d’inscrire l’héroïne dans son époque et dans une certaine stabilité éditoriale.

image

Parmi les épisodes concernés, il y a Wonder Woman #220, écrit par Martin Pasko (qui contribuera par la suite à la stabilité éditoriale précédemment citée) et illustrée par Dick Giordano, sous la supervision de Julius Schwartz.
Compère depuis quelques années de Neal Adams, Giordano, qui a aussi exercé des responsabilités éditoriales, est un dessinateur accompli. Donc son épisode est très joli à regarder, met en scène une Diana tout à fait séduisante, et parvient à offrir au lecteur un dynamisme bienvenue sans rompre totalement avec le caractère très lisse des productions de l’éditeur.
En cherchant autre chose, je fais un crochet par le site comicartfans, qui est souvent un régal pour les yeux, et je découvre l’existence des découpages préliminaires de cet épisode, que le site attribue à Neal Adams. Enfin, il les attribue à Neal Adams et Dick Giordano, mais certaines ébauches ressemblent bigrement à de l’Adams.

Par exemple, la page 10 de l’épisode :

image

image

La page 11 :

image

image

image

La page 17 :

image

image

La page 19 :

image

image

Ou encore la page 20, qui conclut le récit :

image

image

Il n’est pas facile de déterminer qui a fait quoi ? Adams s’est-il contenté de fournir quelques esquisses ? Ou bien a-t-il participé aux planches, également ? D’autres extraits de l’épisode pourraient peut-être laisser transparaître son style. Inversement, Giordano a-t-il travaillé sur les esquisses ?

Sur le site, les collectionneurs laissent parfois des commentaires. C’est le cas ici. Le propriétaire des planches affirme que Neal Adams a dessiné les découpages préliminaires seul. Il aurait également participé aux crayonnés (et de citer le premier exemple, la page 10). L’encrage aurait été assuré par Giordano, mais avec l’aide de deux assistants. Le premier, on le connaît bien, c’est Terry Austin, qui fera ensuite une carrière spectaculaire, notamment en encrant Marshall Rogers sur Detective Comics et John Byrne sur Uncanny X-Men. Le deuxième est nettement moins connu, il s’agit de Joe Barney. On a déjà parlé de lui à l’occasion de l’évocation de la série Gorilla Grodd, annulée dès son lancement, ainsi que celle du TPB Warriors Three Unleashed. Dessinateur plutôt rare, il a travaillé auprès du studio Continuity d’Adams et Giordano, surtout sur des publicités ou des storyboards.

Voilà qui explique pourquoi on distingue sa signature au bas de l’original de la page 18. Était-ce un moyen pour Giordano de savoir qui a fait quoi (dans le cas d’une rémunération à la tâche) ? Ou bien en vue de réserver la planche à son assistant ? Ou pour une toute autre raison ? Encore un mystère dont ce Wonder Woman #220 semble décidément rempli.

Jim

Mathias bargara

IMG_20210811_013333

Paul Pope

IMG_20210811_022852

Cameron Stewart :

tumblr_llg91deKfH1qj4sv2o1_1280

Jim « Cartoonist Kayfabe » Rugg (Afrodisiac: Wonder Woman vs. Night Nurse print) :

tumblr_lvdr3yg6Wn1qdbo9eo1_500

Comme on l’a vu plus haut, la 1ère Wonder Girl est mise à la retraite d’office par Robert Kanigher en novembre 1965 dans le Wonder Woman #158.

Sauf que quelques mois avant, en juillet 1965, Bob Haney intègre le personnage de Wonder Girl à l’équipe des Teen Titans, dans The Brave and the Bold #60.

wg1

Dans cette histoire la gestion de la ville de Midville a été confiée pour une journée aux adolescents, dont l’un d’entre eux Tommy Holmes, est désigné comme maire.

wg2

wg3

Tout se passe bien jusqu’à ce qu’une menace apparaît, The Separated Man. Tommy décide donc d’appeler à l’aide les Teen Titans.

Et comme on peut le voir lorsque Wonder Girl part de Paradise Island, la reine Hippolyte est blonde, on est bien toujours sur Terre 1, avant le remaniement opéré par Kanigher.

wg4

wg5

Lorsqu’ils arrivent à Midville, Tommy explique l’origine de la menace. C’est son père, le professeur Brian Holmes, qui plusieurs années auparavant a créé une formule permettant de le transformer en géant capable de séparer les parties de son corps. Mais il était devenu une menace car incapable de se contrôler une fois transformé.

wg6

wg7

Les Teen Titans vont se mettre au travail et essayer de stopper la menace, et se faisant, Tommy s’aperçoit que son père est agrippé sur l’un des pieds du géant, confirmant ce que Tommy affirmait, c’est à dire que cette fois, ce géant n’était pas son père.

On notera la touche « romanesque » avec la réflexion de Judy, la petite amie de Tommy, faisant suite à une remarque de Wonder Girl sur les « yeux bleus de Tommy » :roll_eyes:.

wg8

Malgré leurs tentatives les Teen Titans n’arrivent pas à arrêter le géant, mais Kid Flash ramène le professeur Holmes qui leur explique qui est ce nouveau Separated Man et comment le stopper.

wg9

wg10

wg11

Lui tendant un piège, ils vont l’amener vers un phare et finiront par l’emporter.

wg12

wg13

wg14

wg15

wg16

On remarquera que pendant tout le récit, Wonder Girl n’est appelée que Wonder Girl, et vu qu’à cette époque elle est censée être la version teenager de Diana, on peut supposer que c’est à elle que l’on a affaire. De plus le costume est identique à celui de Wonder Girl-Diana.

Les débuts de cette 2ème Wonder Girl ne sont donc pas des plus clairs et son histoire ne s’arrangera pas avec le temps.

Les aventures de Wonder Girl au sein des Teen Titans vont se poursuivre dans le Showcase #59 de décembre 1965, soit un mois après la suppression du personnage dans la série Wonder Woman, mais Bob Haney ne semble pas au courant du changement de cap avec la série Wonder Woman puisque c’est toujours une reine Hippolyte blonde (donc de Terre 1) que l’on voit.

wg17

wg18

Puis les Teen Titans ont droit à leur série, dont le #1 paraît en février 1966.

wg19

Et devinez quoi ?… Hippolyte est toujours blonde !

On remarquera aussi la présence d’un homme sur Paradise Island. C’est quoi ce bordel ?!

wg20

Bref, il semble que l’on soit toujours sur Terre 1, et donc que cette Wonder Girl serait bien la teenager Diana.

Mais Wonder Girl n’est toujours appelé que Wonder Girl, ou Wonder Chick, comme sur l’image ci-dessous.

wg21

Les aventures des Teen Titans vont se poursuivre et toujours pas de nom pour Wonder Girl. Mais même si elle n’apparaît plus dans la série, Wonder Girl continue d’appeler la reine Hippolyte « sa mère », comme dans le Teen Titans #6 de décembre 1966 qui voit l’apparition de Beast Boy.

wg22

wg23

Et arrive le Teen Titans #22 en août 1969. Il s’est donc écoulé 4 ans depuis l’apparition de Wonder Girl 2.

wg24

C’est dans ce numéro qu’enfin les origines de Wonder Girl sont révélées, avec Marv Wolfman au scénario.

Et dès le début ça part fort puisque, alors que les garçons de l’équipe s’inquiètent de la voir faire un malaise, Wonder Girl révèle qu’elle n’est pas une amazone !

Quant à Robin qui évoque que Wonder Woman a perdu ses pouvoirs, c’est normal puisque l’on est dans la période Diana Prince que l’on a déjà évoquée plusieurs fois dans ce sujet.

wg25

Wonder Girl commence alors son récit, et raconte que vers ses 2 ans, l’appartement dans lequel elle se trouvait était en flammes et que c’est Wonder Woman qui l’a sauvée.

wg26

Comme personne ne savait qui elle était, Wonder Woman a décidé de la ramener sur Paradise Island où la reine Hippolyte l’a adoptée.

Elle est alors élevée comme une amazone, sauf qu’au niveau capacités physiques elle n’est pas une amazone, et le fameux Purple Ray sera utilisé pour y remédier, lui donnant alors les mêmes capacités que Wonder Woman.

L’invention du Purple Ray est ici attribué à une certaine Paula. Il s’agit de Paula Von Gunther, qui est devenue la chef des amazones scientifiques. Le Purple Ray d’origine a lui été inventé par Diana dans le Wonder Woman #1 pour soigner les blessures de Steve Trevor.

wg27

Elle explique au passage également pourquoi elle se trouve toujours sur Terre alors que les amazones sont parties dans une autre dimension, et Robin lui fait avouer la vérité, depuis le départ des amazones, elle est SDF et squatte le quartier général des Teen Titans !

wg28

Le groupe se met à la recherche d’un appartement pour Wonder Girl, et au détour d’une conversation Speedy l’appel Donna Troy. Le nom n’a pas été mentionné par Wonder Girl lors de son récit, mais c’est désormais sous ce nom civil qu’elle sera appelé.

wg29

Enfin, la 2ème Wonder Girl a un nom, Donna Troy ! Mais elle ne s’arrête pas là. Maintenant qu’elle a un logement et un nom, elle veut un nouveau costume, qu’elle va confectionner elle même, après un appel de sa mère (ben oui, les amazones sont peut-être dans une autre dimension mais elles peuvent contacter la Terre!) qui explique le pourquoi de son malaise.

wg30

wg31

Et enfin le nouveau costume est révélé avec une nouvelle coiffure.

wg32

Ca y est, après 4 ans, la 2ème Wonder Girl a un nom et des origines bien à elle. L’auteur en a fait une fille adoptive d’Hippolyte et sœur de Diana.

Mais ça reste tiré par les cheveux car cette Wonder Girl a été sauvée par la Wonder Woman qui est maintenant sans pouvoir, c’est à dire la Diana de Terre 1 (oui à cette époque on est revenu sur Terre 1) celle avec la reine Hippolyte blonde. Or, la Wonder Girl de Terre 1 c’était la Diana teenager.

Bref, la 2ème Wonder Girl-Donna a des origines mais ça n’est pas parfait.

Et ensuite arrive Crisis on Infinite Earths, qui va tout chambouler, y compris les origines durement acquises de Wonder Girl-Donna. C’est ce que l’on verra une prochaine fois.

Ahahahahaha
Le coquinou.

Jim

Dans le même genre :

afrodisiac and gwen stacy - jim rugg

Tom Beland :

tumblr_nm06n4ovOn1qb57azo1_500

David Yardin :

tumblr_mnla4uHfbk1qb57azo1_500

Hajime Sorayama :

tumblr_mjroeeEOMG1rv0p43o1_1280

En général, j’aime pas trop Sorayama, mais là, c’est rigolo.

Jim

Je prends, je prends pour le futur topic supererotic.

Wonder Woman par Ryan Ottley :

image

image

image

Jim

Otto (t’as fumé du) Schmidt :

tumblr_mp7l5vXFJY1qbjuy9o1_500

Jim Mahfood :

tumblr_mp89yqKHuB1qg8i80o3_640

Top

Wonder Woman par Sean Murphy :

image

image

image

Jim

Au finish, je préfère Panosian à Murphy et c etait pas gagné d avance.

Chez Murphy, ce qui me tue complètement, ce sont ses décors.
Mais je n’aime pas ses personnages.

Chez Panosian, j’aime tout. Il est très impressionnant, mais moins fort que Murphy. Sa vraie force, c’est d’être régulier, égal, sur tous les aspects de son travail.

Jim