1941-2021 : BON ANNIVERSAIRE WONDER WOMAN !

Publicités pour la série Wonder Woman en 1963 :

image

image

Ainsi que le précise cette page ouaibe, ces publicités apparaissaient dans des romance comics :

Jim

Publicité ! Les filles sont invitées à lire les aventures teintées d’heroic fantasy d’une Diana sans pouvoir !

image

Jim

Illustration de Dick Giordano, visiblement destinée à une publicité dans les années 1970 :

image

Dick Giordano Wonder Woman House Ad Illustration Original Art (DC, c. 1970s). This great image appears to have been designed for an in-house ad that ran in some DC books in the 1970s. There may have been modifications before it saw print. This image is ink over graphite on Bristol board with an image area of 15.5" x 20". The top layer of the Bristol board is starting to come off of the backing. Overall the page is tanned and discolored, with a tiny tear in the upper left corner. In Good condition.

Jim

Illustration de Kerry Gammill et Jeff Albrecht, en 1988, destinée aux magasins Warner Bros. Stores :

image

Kerry Gammill and Jeff Albrecht Defenders of Justice Superman-Wonder Woman-Flash Limited Edition Print #52/250 (Warner Brothers, 1998). This is one of the many limited edition prints produced by the Warner Brothers store during the 1990’s. It features core Justice League of America members Superman, Wonder Woman, and the Flash. This handsome print is numbered #52 of only 250 produced. Plexiglas front framed to 33" x 25" with an inner mat opening of 27" x 19". Includes COA. In Excellent condition.

1 « J'aime »

Boîtier du jeu vidéo Justice League Task Force, Sunsoft, 1995 :

image

Sur son site, Paul Kupperberg parle de ces custom comics.

Couverture du comic book qui accompagnait le jeu, par Kerry Gammill et Jeff Albrecht :

image

Pages intérieures par Brad Rader et Mike De Carlo, sur un scénario de Paul Kupperberg :

image

image

image

image

image

image

image

image

image

image

Jim

Les origines de la 2ème Wonder Girl - 2ème partie.

Il a donc fallu attendre 4 ans après sa 1ère apparition pour que la 2ème Wonder Girl ait un nom, Donna Troy, et un passé, sauvé d’un incendie par Wonder Woman et élevée sur Paradise Island où on lui a donné les pouvoirs d’une amazone grâce au Purple Ray. Tout ça en une seule page, sous la plume de Marv Wolfman.

15 ans plus tard, dans The New Teen Titans #38 en janvier 1984, ce même Marv Wolfman, avec l’aide de George Pérez, va revenir sur ces origines et y consacrer tout un numéro, avec un titre que l’on verra souvent revenir par la suite : « Who is Donna Troy ? »

WG 1

Cette histoire se passe juste avant le mariage de Donna avec Terry Long. Souhaitant connaître d’où elle vient avant de se marier, Donna n’a cessé de faire des recherches mais qui sont restées vaines.
Son fiancé, Terry, va donc contacter Robin et lui demander d’enquêter.

On revoit donc l’histoire du sauvetage de Donna par Wonder Woman alors qu’elle se trouvait dans l’appartement en feu.

WG 4

Comme il y a 15 ans on explique son éducation parmi les amazones, ainsi que son passage sous le Purple Ray pour lui donner des capacités d’amazones.

Mais on y voit 2 changements concernant ce passage. D’abord il y a 15 ans c’était une Donna ado qui avait reçu le Purple Ray, alors qu’ici on voit que c’est toute jeune enfant. Ensuite, on a droit à une explication sur comment le Rayon Pourpre a été modifié par Paul Von Gunther pour lui donner ces capacités. En fait, une petite partie des capacités de toutes les amazones ont été ponctionnées par le rayon pour les donner à Donna.

WG 5

Wonder Girl et Robin commencent donc leur enquête en revenant là où tout à commencé, l’appartement d’où elle a été sauvée des flammes. Ce faisant ils découvrent une poupée qui remue beaucoup Donna, et essayent d’obtenir des informations de la propriétaire mais en vain.

WG 7

Robin n’abandonne pas et en nettoyant la poupée il remarque une inscription qui le conduit à quelqu’un qui enfin lui donne une nouvelle piste. L’orphelinat Willowbrook tenu par Mme Cassiday.

WG 8

WG 9

Dick retrouve Mme Cassiday et va à sa rencontre avec Donna. Elle leur raconte que la mère de Donna, malade du cancer, n’ayant personne vers qui se tourner, a laissé sa fille à l’orphelinat. Par la suite, le couple Stacey a adopté Donna. Celle-ci est heureuse de connaître enfin son histoire. Mais Dick sent qu’il y a autre chose.

WG 10

WG 11

WG 12

Maintenant que Donna sait d’où elle vient, des souvenirs lui reviennent et toujours accompagnée de Dick, elle veut retourner là où elle a vécu avec les Stacey. Mais en retrouvant la maison Donna a une surprise, Mme Stacey est là, bien vivante. Or, elle aurait du être morte dans l’incendie de l’appartement où a été trouvée Donna.

Fay Stacey, devenue entre-temps Fay Evans, raconte alors la suite de l’histoire. Donna apprend alors que son père adoptif est mort et que sa femme, sans ressources ne savait pas comment subvenir à leurs besoins. C’est alors que l’avocat de la société d’adoption, Mr Harrisson, lui a dit pouvoir replacer la petite Donna auprès d’une autre famille.

Cela fait remonter d’autres souvenirs à la mémoire de Donna, qui se souvient d’un couple et de l’appartement.

WG 14

WG 15

Robin retrouve alors la trace de l’avocat en prison qui finit par lui donner l’explication de la présence de Donna dans l’appartement. L’avocat faisait en fait partie d’un réseau de trafic d’enfants et au lieu de faire adopter Donna, il l’a donné à des complices, et ce sont eux qui sont décédés dans cet appartement.

WG 16

Finalement on apprend le nom de sa vraie mère,lorsque Donna va se recueillir sur sa tombe. Elle s’appelait Dorothy Hinckley.

WG 17

C’est cette histoire que l’on retrouve résumée sur la fiche consacrée à Wonder Girl dans le Who’s Who déjà publiée dans ce sujet.

Quant au mariage de Donna et Terry, c’est dans le Tales of the Teen Titans #50 de février 1985 qu’il a lieu.

WG 18

Et arrive Crisis on Infinite Earths qui va tout chambouler.

Après Crisis, Diana n’arrivant dans le monde des hommes que bien plus tard que celle d’avant Crisis, il est impossible qu’elle ait pu sauver Donna enfant. De nouvelles origines sont donc créées pour la 2ème Wonder Girl.

Et là encore il faut attendre plusieurs années pour avoir l’explication, puisque ces nouvelles origines seront présentées dans The New Titans #50 à 54 à partir de décembre 1988 sous le titre « Who is Wonder Girl? ».

WG 19

Alors qu’ils sont attaqués, les Titans sont aidés par une mystérieuse femme. Celle-ci est à la recherche de Donna à qui elle vient demander de l’aide, et elle va l’aider à se souvenir de qui elle est vraiment.

WG 20

WG 21

Donna voit alors ses souvenirs devenir confus. Elle pensait avoir été sauvée du feu par un pompier, puis élevée dans l’orphelinat Kanigher (référence inside). Mais si le feu était bien réel, le reste s’avère faux.

WG 23

WG 24

WG 25

WG 22

Elle commence alors a retrouver ses vrais souvenirs. Son adolescence avec les Teen Titans, leurs aventures, ses études puis son mariage avec Terry. Mais elle ne se souvient pas de ce qui s’est réellement passé entre le feu et son arrivée chez les Teen Titans.

WG 26

WG 27

WG 28

La femme mystérieuse révèle enfin son identité, elle est la Titanide Phoebé.

WG 29

C’est dans le numéro suivant, The New Titans #51, que l’on a le fin mot de l’histoire.
Au passage on peut voir que l’histoire qui était prévue de s’étaler sur 4 numéros (part 1 of 4 sur le #50) et maintenant prévue sur 5 (part 2 of 5 sur le #51).

WG 30

Aidée par Jericho, car ses forces l’abandonnent, Phoebé continue son histoire. Elle raconte la naissance des Titans et Titanides, leur exil, suite à la mort de Chronos causée par Zeus, sur la Nouvelle Chronos.

WG 31

WG 32

La guerre menée par les enfants de la Titanide Rhéa, cause la perte de leurs adorateurs, dont les Titans et Titanides tirent leurs forces, ils se retrouvent en péril et incapable d’avoir des enfants.
La Titanide Rhéa décide alors d’entreprendre une mission sacrifice afin de parcourir l’univers et de ramener sur la Nouvelle Chronos des enfants pour prendre un jour leur relève.

WG 33

WG 34

Et c’est là que l’on retrouve la petite Donna, dans l’appartement en feu, d’où elle est sauvée, non pas par Wonder Woman comme la 1ère fois, mais par la Titanide Rhéa. Elle est amenée sur la Nouvelle Chronos, où elle reçoit le nom de Troy, et y est élevée avec d’autres enfants, formant à eu 12 les Titan Seeds.

WG 35

WG 36

Mais les Titans et Titanides effacent la mémoire des Titan Seeds lorsqu’ils atteignent l’âge de 13 ans, et leurs donnent de faux souvenirs avant de les renvoyer sur leurs planètes d’origines pour y accomplir leur destin.

WG 37

Donna ayant retrouvé ses souvenirs va aider, avec l’aide de ses camarades, les Titans et Titanides.
Le combat terminé, ceux-ci vont faire des cadeaux à Donna, cadeaux qu’elle décidera de transformer en une nouvelle tenue, disant ainsi adieu à Wonder Girl puisqu’elle prendra le nom de Troia dans The New Titans #55 de juin 1989.

WG 38

WG 39

WG 40

WG 41

Aquaman (un poisson nommé Curry) par Samnee à la place.

tumblr_l4upgvdWTx1qzkkzco1_1280

tumblr_3dff2bfe55fa8e61f2fcf656a9b0671a_df8f4ced_1280

tumblr_cc4f39df4af8a96095ec5cc400d66168_cb1417f7_1280

tumblr_9d8de0a17204eda80e2658f22faaa4b5_95658100_1280

Ah génial !

Jim

Ah merci, je ne l’avais pas trouvé en aussi belle définition !

Jim

Si seulement…

Justice League - The New Frontier Special Splash
by Darwyn Cooke

tumblr_odww4eJwAJ1tijkw9o1_1280

DC: The New Frontier by Darwyn Cooke

Cover art for two-volume TPB edition ( vol.1/ vol.2 )

tumblr_nk8dth5zE31tijkw9o1_1280

tumblr_nk8dth5zE31tijkw9o2_1280

Wonder Woman #750 vintage variant cover by Artgerm

tumblr_3c86726517c58713567cff9a187aa423_1a605110_1280

Lynda Carter and Gal Gadot as Wonder Woman by Disney artist Bryan L Mon

tumblr_pwewhujXME1sfp6m8o1_1280

Crisis at the Hall of Justice by John Watson (2020)

tumblr_acb5a9735cfeeb629c33798c33ad7000_1ef84111_2048

Classic DC Trinity costumes at the Warner Bros. Studio Tour Hollywood on Burbank, California.

tumblr_96286df1f3c3316d700f1e7408962762_c3495f05_1280

Alex Ross’ Classic Live-Action Justice League

tumblr_olcf3jjlGS1sfp6m8o1_1280

tumblr_pieozbsi2u1sfp6m8o1_1280

Wonder Woman cover for Mediascene #23 by Jim Steranko, 1977

Merci pour tout ça.

Jim

Faut le savoir