1941-2021 : BON ANNIVERSAIRE WONDER WOMAN !

Livret promotionnel destiné aux annonceurs désireux d’utiliser les personnages DC pour leur campagne de publicité, réalisé en 1979. Les dessins sont réalisés par Dick Giordano, l’associé de Neal Adams chez Continuity, une structure éditoriale spécialisée dans la publicité (mais qui produira aussi ses propres comics) :

1979-dc-promotional-comics-marketing_1_9bc77db89ceeff30de095e113d392606

image

image

image

image

image

image

image

Jim

En 1982, DC publie un catalogue (16 pages) des publicités faisant figurer leurs personnages, et impliquant des marques telles que Matchbox, Parker Bros. Activision, CBS ou NBC, les figurines Kenner occupant la quatrième de couverture.

image

La couverture est dessinée par José Luis Garcia Lopez (sans doute le nom qui revient le plus souvent dans ce sujet) et présente un large échantillon du catalogue de l’éditeur.

Le dessin a ensuite été repris en 1984 dans le cadre de la promotion de la ligne de jouets Super Powers :

image

Jim

Toujours n 1984, et toujours sous le crayon de José Luis Garcia Lopez, Wonder Woman mène la charge des « DC Ladies » :

image

Jim

Toujours en 1984, une curiosité !

image

Le principe de l’Anti-Colouring Book, estampillé lui aussi « Super Powers », est de libérer l’imagination des enfants. Plutôt que simplement colorier les dessins qu’on leur donne, on leur propose également de dessiner une partie du récit, en reconstituant par exemple ce que Superman voit de l’autre côté du mur grâce à sa vision à rayons X.

image

Bien entendu, Wonder Woman est de la partie.

image

Jim

Spéciale dédicace à Soyouz :

STK527502

Jim

« Woman Wonder », par Harvey Kurtzman et Bill Elder, dans MAD #10 :

image

image

image

image

image

image

image

Jim

En 2012, le scannblogueur Jeff Overturf fait un compte à rebours avant le lancement de la Comicon de San Diego. Et Wonder Woman apparaît à deux reprises :

image

image

Jim

Bon, bon…

AlterEgo- 0024 AlterEgo- 0025 AlterEgo- 0026 AlterEgo- 0027 AlterEgo- 0028 AlterEgo- 0029 AlterEgo- 0030 AlterEgo- 0031 AlterEgo- 0053 AlterEgo- 0054 AlterEgo- 0055 AlterEgo- 0056 AlterEgo- 0089 AlterEgo- 0090 AlterEgo- 0091 AlterEgo- 0092 AlterEgo- 0093

Tori.

De l’art de déléguer !
:wink:

Jim

Merci. Je vais la montrer à ma fille (elle est fan des « gars qui font des blagues »)

WW-Yanick Paquette

N’hésite pas à faire doublon en remettant le dessin ici (même avec le lien, comme ça, ça ménage la chèvre et le chou).

Vachement chouette, au demeurant, le dessin.

Jim

Ah merci Jim, je ne sais pas pourquoi l’image n’apparait pas lorsque je mets le lien. Lorsque tu postes il me semble que tout apparait, images et texte. Je ne dois pas faire la bonne manipulation.

En fait, quand j’ai envie que les visiteurs puissent trouver le message entier à la fois dans la discussion d’origine (par exemple « Rééditions DC ») et ici, je repars du post d’origine, je fais « répondre », je clique sur le phylactère qui apparaît dans le cadre puis, dans la partie forum en haut de l’écran, je me déplace jusqu’à revenir à la discussion sur Wonder Woman. Là, je clique sur « répondre », et on me propose de poster soit dans la discussion d’origine, soit ici. Je choisis de répondre ici, et ça place le truc en entier, dans un cadre grisé, comme une gigantesque citation (avec en bonus le lien vers la discussion d’origine).
Je rajoute en général un petit truc introductif au début, afin que Ronchonbot ne me fasse pas remarquer que le message est « vide ». Ou ma signature.
Le seul inconvénient de la manœuvre, et je crois que c’est toi qui le soulignais, c’est que, dans le cas d’images déjà de la largeur de la colonne, ça les étire et les déforme un peu.
L’autre possibilité que tu as, c’est de revenir à ton message d’origine (par exemple la dédicace de Yanick), de cliquer sur le crayon afin de corriger le message. Là, tu sélectionnes l’ensemble dudit message (Pomme A si tu es sur Mac), tu copies, puis tu refermes la fenêtre de correction, tu retournes au sujet où tu veux dupliquer, tu réponds et tu colles. Tu obtiens un doublon parfait de ton premier post. Mais tu n’as pas de lien permettant de naviguer directement de l’un à l’autre.
(C’est ce que j’ai fait ici, en copiant seulement la ligne associée au dessin.)
J’aime bien la première solution, parce qu’elle recopie le message tout en créant automatiquement un lien. Si tu préfères que les images soient présentées de la meilleure manière possible, la deuxième solution est peut-être plus pratique.

Jim

Le dessin est sympa, en tout cas.

Ça me rappelle brusquement (je ne sais pas pourquoi je n’y ai pas repensé avant) un épisode de séance de dédicaces. C’était il y a trois ans à quelques jours près, Alberto Ponticelli était de passage à la Bédérie d’Aix à l’invitation de l’association À l’ombre des bulles. Trois filles, probablement des étudiantes, entrent dans la librairie par hasard en fin d’après-midi, alors que le groupe des « réguliers » de l’asso touche un peu à son terme. Elles se laissent tenter… et demandent toutes, l’une après l’autre, une Wonder Woman, dans la bonne humeur générale. Chouette souvenir.

Le résultat ayant été posté sur Facebook à l’époque avec l’accord des intéressés, je pense que je peux reposter ici :

:joy: Il a du souffrir Alberto. Je me souviens de sa venue au Lille Comics. Je lui ai demandé aussi une WW. Comme il est d’une grande gentillesse il me l’a faite avec plaisir, mais il s’est excusé de ne pas savoir dessiner de belles femmes. Il était tout désolé de ne pas pouvoir faire mieux.
Il a du s’entrainer parce que celles que tu postes sont très bien.

A Lille, il m’avait fait un Frankenstein ?

Je tente la méthode de Jim pour cette nouvelle WW

Ca y est, après une mauvaise tentative, celle-ci fonctionne !

A vous de voir si vous préférez cliquer sur le lien du sujet d’origine pour voir l’image non déformée, ou si vous préférez que je la poste à part. Dites moi.

J’aime bien celle-là, elle a un petit côté millerien.

Marrant, parce que je n’ai jamais ressenti ce genre de souci dans ses planches. J’ai à portée de main les deux premiers tomes de son Soldat Inconnu chez Urban, et c’est plutôt bien, les femmes y sont représentées de manière convaincante.

Jim