1961-2021 : BON ANNIVERSAIRE LES 4 FANTASTIQUES !

Fantastic Four #64 (1967) / Thor : Ragnarok (2017)

Fantastic-Four-64-1

C9IyCJjW0AE8Tmu

C9IyoQ_XcAEEH0g

C9IyQXGWsAAcuBg

C9IyO6aXcAIPN9b

Un morceau de la splash page inaugurale de Kirby, intégré à la tapisserie du Grandmaster.

Kirby rencontre Kirby par Kate Willaert (pour l’anniversaire des 100 ans de Jack Kirby et les 25 ans du dragibus sur pattes).

Kirby Meets Kirby

Monday, August 27 marks 100 years since the birth of Marvel universe co-creator Jack Kirby.

Coincidentally, August 2017 also marks 25 years since Nintendo released Kirby’s Dream Land in the US.

Naturally, I couldn’t help but imagine what would happen if the two met…

1 « J'aime »

FANTASTIC FOUR #52 à 54 :

105077

La première apparition de la Panthère Noire dans les pages des 4 Fantastiques a eu lieu quelques mois avant la formation du Black Panther Party , le mouvement révolutionnaire de libération afro-américaine, mais la panthère noire avait déjà été utilisée comme logo par les organisations qui ont précédé le BPP ce qui, selon Stan Lee, était une « étrange coïncidence » . Au-delà de ça, Black Panther est avant tout le premier vrai super-héros noir. Il y avait déjà eu des héros de comics noirs avant lui, mais sans véritables super-pouvoirs et hélas beaucoup de caricatures. Loin de ces stéréotypes, Stan Lee avait déjà introduit des personnages qui s’éloignaient des représentations habituelles dans les distributions secondaires de ses séries comme Gabe Jones dans Sgt Fury and his Howling Commandos . Avec T’Challa, le souverain de son pays, le Wakanda, un autre pas était franchi.

Stan Lee et Jack Kirby ont joué avec les clichés inhérents à la façon dont étaient montrés les peuples africains (comme le passage presque obligé des danses tribales). Même la Chose s’en amuse quand il dit, dans la traduction Lug de l’époque, qu’il a « lu tous les Tarzan et Zembla de la création et que le truc du petit chef ne l’impressionne pas » . Mais le Wakanda recèle d’immenses richesses et des secrets qui vont se dévoiler sous les yeux étonnés des 4 Fantastiques. Des F.F. qui auront du mal à résister aux assauts de la Panthère qui va prouver sa force et son courage en leur faisant passer un test de son cru…et heureusement que Wyatt Wingfoot, le pote de la Torche, était là pour les aider, même sans pouvoirs…

L’amitié entre les F.F. et la Panthère Noire sera forgée dans le combat, quand le quatuor et le roi s’allieront pour affronter Ulysses Klaw, le maître du son (qui n’avait pas encore la forme qu’on lui connaîtra par la suite). Dans la deuxième moitié du #53, le King Kirby fait une nouvelle fois la démonstration de l’énergie de ses dessins jusqu’à un final explosif. Puis il est temps de souffler et de s’amuser, en organisant une petite partie de base-ball au début du #54 (bien avant les traditionnels matchs des X-Men).

Tout au long de ces mois, Lee et Kirby n’ont pas oublié les Inhumains, piégé par Maximus dans un dôme d’énergie au début du #48. Régulièrement, on assiste aux tentatives désespérées de Flèche Noire et des siens pour détruire ce mur. Dans le #54, Johnny quitte brièvement les F.F. pour essayer une nouvelle fois de briser la barrière avec sa flamme. T’Challa lui fournit un moyen de transport et il part pour Attilan avec Wyatt. Le début d’une étrange aventure dans laquelle les deux amis feront la connaissance d’un chevalier immortel nommé Prester John l’errant, gardien d’une immense source de pouvoir, qui pourrait bien être ce que recherche Johnny…mais il faut faire attention à ce que l’on souhaite. Kirby régale par ses visuels puissants et détaillés et Stan ajoute une dimension dramatique dans ses dialogues qui rendent le final particulièrement amer pour la jeune Torche Humaine.

Et pour d’autres détails sur la création de Black Panther, voir le post de Marko au #543.

WHAT IF…? #11 :

What_If__Vol_1_11

En 1976, Jack Kirby fait son retour chez Marvel Comics et reprend vite son rythme stakhanoviste en enchaînant les séries dans une courte période (car il n’attendra pas si longtemps que ça avant de claquer à nouveau la porte de la Maison des Idées). Entre deux titres mensuels, il trouve ainsi le temps de participer à la série What if ? qui imagine pour son numéro 11 ce qui serait arrivé si les 4 Fantastiques étaient « le Marvel Bullpen des origines » .

Dans cette réalité observée par le Gardien, les F.F. sont des héros de comics inspirés par les exploits des « vrais Quatre Fantastiques » qui se servent de leurs propres aventures pour alimenter la bande dessinée mois après mois. Stan Lee est Mister Fantastic; Sol Brodsky, dessinateur, encreur, vice-président de Marvel et bras droit de Stan, est la Torche Humaine; la fabuleuse Flo Steinberg, secrétaire de Stan avant de devenir l’une des premières éditrices de comics indépendants, est la Femme Invisible…et bien entendu, le King Jack Kirby est la Chose !

L’épisode commence en pleine action (avec un Kirby qui place quelques répliques bien sexistes dans la bouche de Stan…petite pique personnelle ou reflet de la série des sixties car Reed a souvent été coutumier du fait ?), avant un flashback qui explique comment l’équipe a obtenu ses pouvoirs. L’idée est amusante et Kirby orchestre quelques bonnes scènes…mais il ne va hélas pas au-delà du concept original. Le dernier acte du numéro ressemble en fait à un épisode classique des F.F. et le plan des vilains est un brin confus.

Ce onzième Et si…? de la première série, resté longtemps inédit en France avant sa traduction dans l’anthologie Jack Kirby de Panini, aurait mérité (beaucoup) plus de fantaisie…et même que Stan Lee s’occupe des dialogues !

Le poster de Michael Cho pour Mondo (également une de ses couvertures variantes pour l’event Empyre).

Cho_F4_Lg

“I’ve always loved Marvel’s Fantastic Four since my first exposure to them in reprint comics when I was 9 years old. First and foremost, they are a family, and I wanted to draw something that brought together many of the friends that became part of their extended family throughout the course of their glorious silver age run. My only regret is that I didn’t have room to add Triton, Lockjaw and especially Dragon Man. But Alicia and Wyatt are there and they’re two of my favourites.” - Michael Cho

STL160553

tumblr_e83cc49037ac04cd7506d98d0c09335a_ecf4f203_1280

tumblr_aa3f998262081c5d2c635672b0047bcb_3899b145_500

tumblr_40cf51aea9a2acdba4bbab491f5c3dda_502d8a93_500

tumblr_799af241fc961493b57ef3be61ec1d18_2fdf8616_500

tumblr_564be2f78ca0d16513ef6a01c55feee3_8921dade_500

D’autres couvertures variantes du même Cho.

tumblr_pmbggkOVMu1rnvulyo1_1280

tumblr_plvm5rXNbI1vvfgwko3_r2_1280

tumblr_plvm5rXNbI1vvfgwko2_1280

La couverture variante de Simonson pour le N°1 de 2018, clin d’oeil au début de son propre run (29 ans auparavant) et à la couverture de son premier numéro en particulier (pas une mince affaire de débuter son run avec une participation à un crossover, le barbu souriant s’en est plutôt bien tiré néanmoins).

Fantastic_Four_Vol_1_334

tumblr_pc2dvcLkx01v9ivrlo1_1280

Une ode aux FF de Simonson par Michel Fiffe (Copra) sur le site du Comics Journal :

http://www.tcj.com/simonsons-fantastic-four/

xG-650x978

FF-1-1Simonson-covers

FF-2-credits

Michel Fiffe illustre 3 adversaires des FF.

tumblr_nb88jsrPdn1rqostyo3_1280

tumblr_nb88jsrPdn1rqostyo2_1280

tumblr_nb88jsrPdn1rqostyo1_1280

GALACTUS was created by Jack Kirby and Stan Lee. This is my first time drawing this iconic Fantastic Four character. My god, why have I waited this long to have fun, to make my life meaningful? Seriously, drawing a Kirby design is a privilege.

Process: final inks, pencil stage, preliminary sketch.

tumblr_nbn0xlYSwG1rqostyo3_1280

tumblr_nbn0xlYSwG1rqostyo2_1280

tumblr_nbn0xlYSwG1rqostyo1_1280

Dr. Doom was created by Jack Kirby and Stan Lee. This is yet another Kirby design that I never even attempted to draw. Not a single doodle, not a sample page, nothing. And now? I’m afraid I have to give everything up and dedicate my life to Victor Von Doom.

tumblr_o8l7c38oJP1rqostyo1_1280

Annihilus created by Stan Lee & Jack Kirby .

Frank Cho ? Il est donc capable de faire des choses élégantes ?

Des titres de Fiffe vont sortir chez Delirium. A suivre donc, d’après ce que je vois.

Michael.

Jim

Ceci explique cela.

Ce que j’aime bien chez Michael Cho, c’est qu’il arrive à mêler une approche quasi réaliste à la Chris Samnee / Greg Smallwood (le dessin juste, les proportions où il faut) à une sorte de stylisation à la Alex Toth. Il y a aussi beaucoup de Russ Manning dans son approche. Et sa compréhension des affiches rétro (en termes de composition et d’effets de matière). Et ça donne un super mélange.
Quand j’ai découvert son style, j’y ai vu un émule un peu raide de Bruce Timm et de Darwyn Cooke, mais plus j’en vois, et plus j’y trouve une richesse insoupçonnée.

Jim

Je ne sais même plus ce qu’il a fait comme séries.

À ma connaissance, aucune, seulement des illustrations.

Je crois l’avoir découvert sur des variantes de magazines kiosque qu’Urban avait faites pour la FNAC, ou quelque chose comme ça.

Jim

Ceci expliquant encore cela.

Je crois me souvenir de celle-ci, par exemple :

image

Jim

Ça ne me parle pas.