1963-2023 : BON ANNIVERSAIRE LES AVENGERS !

New Avengers : le grand final

Norman Osborn a perdu, Asgard est détruite, The Hood est en fuite. c’est un grand jour pour les Vengeurs. Ils ont enfin gagné. Le cauchemar est fini même s’ils ne savent pas encore comment cela va se passer pour eux. Doivent-ils retourner se cacher ? Sont-ils libres ?
Après avoir rassuré sa femme, Luke rejoint ses coéquipiers. Ils leur restent une dernière mission trouver Parker Robbins et Madame Masque.
Cette dernière est allée chez son père le Comte Néfaria demander de l’aide. Il accepte en contre partie de tout l’argent de Parker. Il le cachera et lui donnera de nouveaux pouvoirs.
La dernière chance de notre vilain n’aboutit pas car vendu par ses anciens associés, l’équipe de Clint remonte la trace du jeune super-vilain et après avoir coincé son frère, il le retrouve facilement. Mais stopper Néfaria sera plus ardu.

Bendis dans une première partie conclut sa longue saga sur The Hood. Enfin, on pourrait se dire et c’est mon cas. Le personnage agréable à ses débuts a tellement été exploité que c’en est devenu insupportable. Il est donc enfin arrêté, Madame Masque aussi et le conte Néfaria (c’est d’ailleurs surréaliste de voir Néfaria un vilain surpuissant qui la dernière fois a été battu grâce aux efforts combinés des Vengeurs et Thunderbolts se faire avoir par Miss Marvel et Wolverine). BMB ressort l’énigme du raft au tout début et nous dit que c’était lui derrière l’évasion alors que ce plot avait été résolu dans Secret Invasion nous révélant qu’il s’agissait de la reine des Skrull. Le scénariste brouille tout seul sa propre résolution et ne nous donne toujours pas d’explications sur le pourquoi du comment. Mais bon, ce n’est pas le premier plot laissé en plan tout au long de ses cinq longues années de Vengeurs mais j’y reviendrais par la suite.

La seconde partie de l’épisode est une longue réflexion de ce qui semble être Luke cage, sur ce que doivent être les Vengeurs et ce que c’est d’être un héros. Je n’ai pas trouvé Brian très convaincant non plus sur cette partie nous ressassant des phrases tous faites, voulant faire dans le pathos pour sortir la fibre héroÔque en chacun de nous mais sans jamais y parvenir. C’est aussi une forme de conclusion à la première série des Nouveaux Vengeurs.

Au dessin, nous retrouvons Bryan Hitch au début. Le dessinateur n’est plus que l’ombre de lui-même et il est loin le temps où je m’enthousiasmais pour ses planches. C’est très moche au niveau des personnages. Les poses sont figées et grotesques. Bref, ce n’est pas la joie. Pour la fin du numéro, nous avons le droit à une splash-page de chaque dessinateur ayant travaillé sur le titre. Ce ne sont pas des planches inédites. Vous pouvez les retrouver dans les épisodes de la série. Il y a donc David Finch, Steve Mac Niven, Olivier Coipel, Mike deodato Jr, Francis Leinil Yu, Bryan Hitch, Billy Tan et Stuart Immonen (seule planche originale).
à noter, qu’il manque Frank Cho.

Un épisode de conclusion très basique. On est loin d’ Avengers : Final bien plus intéressant par le même scénariste.

C’est déjà plus que moi.

Jim

Quel calvaire.

Attends, je fais un crochet au vomitorium d’abord.

Jim

Il fallait quelqu’un pour se dévouer…et ça n’allait clairement pas être moi…^^

Moi, je trouve ça admirable, ce dévouement.
C’est beau comme du Ultraman.

Jim

Petit détour par l’Escadron Suprême :

Jim

Dessin de Keith Pollard et Joe Rubinstein représentant les membres du Squadron Supreme, à destination de l’Official Handbook of the Marvel Universe Master Edition #28.

Jim

Hyperion par Reilly Brown :

Jim

Tiens, une petite question pour les surdoués de la continuité et des archives qui fréquentent ce forum…

Je trouve sur la toile des images représentant les membres du Squadron Supreme, clairement dessinées par Byrne et visiblement encrées par Joe Rubinstein. Instinctivement, je me dis que c’est pour une version de l’Official Handbook of the Marvel Universe, mais je viens de regarder la fiche de l’Escadron dans la version Deluxe, et je trouve des dessins de Paul Ryan (et c’est Greg Larocque pour la version initiale).

squadron-supreme-john-byrne-designs

Donc ce serait des dessins que Byrne aurait fait et qui auraient été refusés ? J’ai du mal à y croire. En revanche, pendant un temps, j’ai penché tout de même pour le scénario suivant : Byrne aurait fait des designs en prévision de la mini-série Squadron Supreme de Mark Gruenwald, et leur aurait donné la forme de potentielles fiches pour l’Official Handbook, histoire de faire d’une pierre deux coups.
Mais cette version ne me convainc pas pleinement. Donc j’ai cherché dans les dates. Le premier numéro de la série limitée de Gruenwald est daté de septembre 1985 (donc une sortie au début de l’été, donc une production en début d’année).
Or, John Byrne signe les couvertures de l’édition Deluxe de l’Official Handbook (c’est la version avec la charge des personnages, qui courent de profil de gauche à droite), qui sort à partir de fin 1985. Byrne en réalise les onze premières couvertures. C’est Ron Frenz (toujours encré par Joe Rubinstein) qui reprend la suite, au numéro 12 daté de novembre 1986. Or, ce numéro 12, sous-titré « Sif to Sunspot », contient l’entrée consacrée à l’Escadron et illustrée par Paul Ryan, qui connaît le sujet puisqu’il a dessiné une partie de la série limitée. On est donc fin 1986, et que fait John Byrne à cette période ? Il travaille sur Superman, chez DC.

Je révise donc mon jugement : si ça se trouve, Byrne a effectivement fait ces dessins non pour la série limitée, mais pour l’Official Handbook. Mais son départ vers la concurrence met un terme à la relation qu’il entretient avec Gruenwald et son guide illustré de l’univers Marvel. Plus de couverture, mais aussi plus de fiches intérieures. Ce qui peut paraître normal, même si les entrées sont déjà dessinées (sans doute donc commandées en amont et payées en aval). C’est donc Paul Ryan qui reprend les personnages, les designs et les poses, parfois.

Il ne reste que quelques images, qui traînent sur le net.
En fouinant un peu, je trouve ici quelques extraits avec une citation laconique :

John Byrne’s Squadron Supreme Designs from 1985

About these early designs for Squadron Supreme John Byrne stated, "The Squadron does not interest me. Mark Gruenwald loved 'em, and I did the OHOTMU pieces etc. as a favor to him. "

Des dessins de 1985, ça correspondrait donc à la mise en chantier de l’édition Deluxe de l’Official Handbook. Ça correspond au style de Byrne, aussi. Et à la parution de la série limitée (pour laquelle Byrne aurait pu faire de designs de personnages nouveaux ou d’anciens revisités, pour rendre service à Gruenwald quand celui-ci en est encore au début du chantier). Byrne semble se rappeler que ces dessins seraient liés au guide, c’est donc vers cette piste qu’on a tendance à se tourner, mais cela n’explique pas pourquoi certains personnages, comme Power Princess ou Whizzer, ont des costumes « nouveaux ».

Restent quelques incertitudes diverses. Des costumes qui changent, des personnages moins connus… Des idées de Gruenwald qui n’ont pas abouti ? Des propositions de Byrne ?
Par exemple, Blackbird, visiblement l’acolyte de Nighthawk, n’a pas débouché sur quelque chose, si ? De même, on voit que « Skymax the Skrullian Skymaster » (qui apparaîtra dans un numéro spécial) n’a que la simple dénomination « Skrull » dans l’Official Handbook. Il y a donc des différences entre ce que Byrne a dessiné et ce qui est arrivé sur le papier, que ce soit dans la série limitée ou dans le guide (ce qui peut plaider en faveur du fait que Byrne ait dessiné cela au début de la première).

Autre mystère, cette double fiche, présentant Tom Thumb aux côtés de Hawkeye / Golden Archer / Black Archer, est créditée à Byrne. Si l’on peut reconnaître sa manière de dessiner les biceps, les triceps et les deltoïdes sur sa représentation de Tom, c’est plus difficile de le reconnaître sur celle de l’Archer, et ça ressemble presque à ce que pourrait donner une vague esquisse complétée par Rubinstein. Des dessins réalisés vers la fin de la série alors que l’auteur est déjà sur le départ ?

Jim

1 « J'aime »

Originaux de deux planches avec plein de « Marvel Heads », dessin de John Byrne, encrage de Joe Rubinstein, cadeau à Mark Gruenwald pour la seconde.

On ne s’en lasse pas !

Jim

Scarlet Witch par Jeff Butler :

Jim

Scarlet Witch par Don Heck :

Jim

Scarlet Witch par Luciano Vecchio :

Jim

69636451_2088155087956544_8595451524736352256_n
69509856_2088155177956535_5632606191432499200_n
69878793_2088155231289863_4458979478420324352_n
69667494_2088155267956526_3642504529003413504_n
69830048_2088155314623188_1854032185049219072_n
70265493_2088155391289847_7502873829601968128_n

Ah ouais, donc Byrne était attaché, même brièvement, au projet Squadron Supreme. Purée, s’il l’avait fait, la série aurait gagné un statut particulier bien supérieur à ce qu’on connaît aujourd’hui.
Merci pour cette trouvaille.

Jim

On est bien d’accord.

C’est ce que suggère le signataire d’un article en espagnol que j’ai survolé hier.
Il manque à cette série un dessinateur régulier (car aucun n’est mauvais) pour donner du corps au récit. Et si on avait eu le Byrne de l’époque, ça aurait bien pété.

Jim

Byrne aurait inscrit son nom dans la categorie « comics adulte ».

Avec Ordway à l’encrage.

Complètement.

C’est vraiment un bon combo, les deux ensemble.

On comprend donc que la citation de Byrne que j’ai rapportée plus haut est un peu parcellaire : il s’est sans doute désintéressé du projet en cours de route. Les différentes propositions de costume, la présence de « Blackbird », les deux dessins qui semblent un peu moins finis, tout cela pourrait indiquer que les choses en étaient encore au stade du tâtonnement et que le projet, tel qu’on le connaît, a bien évolué depuis sa participation initiale. On pourrait peut-être en conclure qu’il a quitté le projet assez tôt (une seule pub, quelques dessins de persos).
Mais ça reste passionnant, mazette.

Jim

PS : je viens de regarder dans l’Official Handbook version Deluxe, et je constate que Hyperion n’a pas de fiche solo, donc même pas la possibilité de dénicher des dessins de Byrne avant son départ pour DC. Le fait que ses dessins n’aient pas été utilisés, cependant, est sans doute davantage lié à son départ du projet (d’où la présence de Ryan sur les fiches personnages) qu’à son déménagement vers DC, peut-on sans doute en conclure à la lumière de tout ça.