1981 parution


(awol) #1

Bonsoir a tous!

Qu’elqu’un pourrait-il me dire quels ont été" les mangas qui ont démarré leur parution en France à partir de 1981 svp?
J’ai beau chercher, je ne trouve pas!

Merci bien


(Jim Lainé) #2

Sans doute parce qu’il n’y avait pas de mangas en France à cette époque, non ?

Jim


(awol) #3

SI si! Par exemple, le premier manga diffusé en France en 1979 : Le vent du nord est comme le hennissement d’un cheval noir .

Je cherche à savoir s’il y aurait un autre manga que Captain Tsubasa en 1981 et traduit en Français


(Jim Lainé) #4

Qu’il y ait quelques exceptions, je suis totalement d’accord (Le vent du nord, je l’ai). Mais je soupçonne que si tu ne trouves rien ou presque, c’est qu’il n’y a rien ou presque. Des trucs comme Mutants, c’est plus tard, au milieu de la décennie à vue de nez. La véritable marée manga commence à la fin de la décennie, je dirais…

Jim


(とり) #5

Euh… Captain Tsubasa n’est arrivé en France que bien plus tard : le premier tome est sorti en 1999. C’est au Japon que ça a commencé en 1981.
En 1981, il ne devait y avoir que, comme tu l’as cité, Le vent du nord est comme le hennissement d’un cheval noir, et quelques trucs parus dans des magazines (les mangas de Hiroshi Hirata parus dans Budo dans les années 60 et le magazine Le cri qui tue)… Même le premier tome de Gen d’Hiroshima chez les Humano n’est arrivé qu’en 1983, et la première édition de Candy en 1982.
Il y avait peut-être aussi quelques titres érotiques (voire porno) au sein de magazines, mais je n’en suis pas certain.

Tori.
Edit : En revanche, il y avait des bandes dessinées (d’origine italienne pour certaines, française pour d’autres) inspirées de dessins animés à succès, comme Goldorak ou Albator.


(Jim Lainé) #6

Ah ouais, déjà ?
Ah la vache, je savais pas.
J’imagine que les tomes que j’ai proviennent d’une édition plus récente (faudra que je vérifie).

jim


(Jim Lainé) #7

Souvent dans Télé Junior, et parfois en albums (j’imagine par la même structure éditoriale).

Jim


(とり) #8

La première édition : chez Téléguide, en demi-volumes au format un peu plus grand que le format classique des mangas, et colorisés… mais il s’agit bien du manga et non d’une création européenne (mais l’édition n’est pas allé jusqu’à la fin de la série, contrairement à l’édition de Kodansha, qui doit être celle que tu possèdes).

Tori.


(soyouz) #9

C’était du manga ??? Mon dieu, on a cherché à me contaminer ???


(Jim Lainé) #10

Je savais même pas que Téléguide avait fait ça.
Merci pour l’info.

Jim


(awol) #11

Ok!
Merci alors!
Je ne trouvais rien et c’etait donc normal!
Merci pour l’info en tout cas


(Jim Lainé) #12

Voilà, c’est ce que je disais depuis le début. Il n’y a presque rien en mangas VF au début des années 1980. Akira et Dragon Ball, qui sont les déclencheurs de l’explosion, c’est vers la fin de la décennie, je dirais 1989, de mémoire. Tori saura mieux que moi.

Jim


(とり) #13

Akira en 1990, Dragon Ball en 1993. Avant ça, il y a eu quelques expériences, mais ce sont ces deux titres qui ont lancé la vague (qui ne deviendra un tsunami qu’au tournant du millénaire).

Tori.


(Jim Lainé) #14

Je suis étonné pour Dragon Ball : je pensais en avoir acheté à la hauteur de mon DEUG et de ma licence, mais ça mènerait avant 1992, et c’est en contradiction avec ce que tu dis. C’est fou comme les souvenirs sont volatils et flous, parfois.

Jim


(KabFC) #15

il n’y avait pas en kiosque avant ?


(Jim Lainé) #16

Sur ces deux séries là, j’ai commencé en kiosque. Faut que j’aille voir quelle date il y a sur les ours.

Jim


(とり) #17

Les années que j’ai données sont celles des parutions en kiosque…

Tori.


(KabFC) #18

Si tard pour DB alors que l’animé parait depuis plus longtemps ?


(Lord-of-babylon) #19

Et je confirme que c’est bien 1993. Je me rappelle l’avoir guetté après qu’une de mes bibles de l’époque (Player One) en avait fait un article.

Oui c’est tard mais c’est compréhensible. Dragon Ball c’est 1988 en France* mais c’est a partir de la période Dragon Ball Z (1990 mais je situerais symboliquement la bascule au moment de la transformation de Goku en super-guerrier soit vers 1992/1993 de mémoire) que la série devient un vrai phénomène d’où l’arrivée de la BD.

Mais ce que je m’explique pas c’est pourquoi Glénat à commencer à vraiment s’intéresser au manga à ce moment là. Autant le véritable boom correspond à la fin du Club Dorothée où on assiste à un report vers la VHS puis le manga, autant je me demande qu’elle fut le cheminement avant cette période. Autant pour Akira je comprend vu qu’il avait tout les atouts pour parler à un large lectorat. Autant Dragon Ball est d’un premier abord beaucoup plus restreint. Or Glénat le propose en petit format noir et blanc (presque proche de l’original). C’est vraiment étonnant pour l’époque.

*je suis prêt à parier que si les éditeurs s’était intéressé au manga quelques années plus tôt et aurait voulu proposer la BD d’un succès télé c’est Les Chevaliers du Zodiaque qui aurait été choisi.


(awol) #20

Pour ma part, c’est le manga dragonball vol. 1 offert avec l’achat DBZ la légende sayien sur SNES qui m’a lancé dans cette passion.
C’était en 1994