300 : LA NAISSANCE D'UN EMPIRE (Noam Murro)

La suite du 300 de Zack Snyder (2007) débarquera sur les écrans français l’été prochain.

[quote]DATE DE SORTIE FRANCAISE

Août 2013

REALISATEUR

Noam Murro (Smart People)

SCENARISTES

Kurt Johnstad & Zack Snyder, d’après une histoire de Frank Miller

DISTRIBUTION

Eva Green, Sullivan Stapleton, Rodrigo Santoro, Jack O’Connell, Andrew Tiernan, Andrew Pleavin, Lena Headey, David Wenham, Yigal Nahor…

INFOS

Long métrage américain
Genre : action/péplum
Titre original : 300 - Rise of an Empire
Année de production : 2012

SYNOPSIS

En l’an 490 avant J.C., les troupes athéniennes doivent contrer les attaques de l’empire Perse. Une grande bataille se prépare. Non loin d’Athènes, à 42 km au nord, Marathon est l’un des derniers remparts protégeant la grande Athènes. Les Perses sont nombreux, beaucoup plus nombreux que les Athéniens, qui vont devoir faire appel aux Spartiates pour les aider…[/quote]

Eva Green (Casino Royale, Dark Shadows) est Artemisia :

Sullivan Stapleton (Animal Kingdom, Strike Back) est le général Themistocles :

Rodrigo Santoro reprend le rôle de Xerxes :

Durant une récente interview, l’acteur a donné des précisions sur l’unité de temps de ce second film :

Autre retour, celui d’Andrew Tiernan dans le rôle d’Ephialtes :

Zack Snyder au scénario et Eva Green à l’écran.
Bon.
Sans moi.

Jim

[quote=“Jim Lainé”]Zack Snyder au scénario et** Eva Green à l’écran.**
Bon.
Sans moi.

Jim[/quote]

ca c’est parce que t’as pas vu les innocents, je crois bien. ^^

Premiers visuels :

[quote=“Noam Murro”]“Empire is tied visually to the original, [but] there is a whole different choreography of fighting and war. [The movie] happens over time in many different locations. The opportunities for the six distinct battles are even greater with different locations and tactics. The few against the many is still here, it’s hundreds vs. hundreds of thousands. It’s about taking on the mightiest power of all with wisdom and tactics.”
[/quote]

Nouvelle image :

Tiens, c’est marrant, je suis tombé sur “300” ce soir, par hasard (au boulot). Quelle horreur.
“Le film qui prend 5 ans tous les ans” avait dit quelqu’un à ce sujet. C’est exactement ça.
Le pire film de Snyder et de loin.
Par contre, incoryable comment ça marche avec les gamins, j’en reviens pas.

Cette suite ne m’intéresse pas pour deux sous (on a échappé au pire ceci dit : Miller n’était-il pas attaché à ce projet, à la base (en tant que réal’ je veux dire) ?).

Je n’en ai pas l’impression…il était prévu à un moment que Snyder réalise, je crois bien, mais c’était avant qu’il ne passe sur Superman.

Ah d’accord, j’ai tout simplement dû confondre Miller et Snyder, alors. Dans un cas comme dans l’autre, m’est avis que le cours de l’histoire du cinéma ne s’en serait pas trouvé affecté. :wink:
Je suis méchant un peu gratuitement, je déteste pas Snyder en fait (son “Dawn of the Dead” est pas mal du tout et n’a que le tort d’être le remake d’un film mythique, et bizarrement j’aime beaucoup son “Sucker Punch”…). J’attends par exemple son “Man Of Steel” avec beaucoup d’impatience.

Si j’ai bien suivi, l’histoire est basée sur un comicbook de Miller qui n’est pas encore sorti. Ça m’étonnerait pas qu’il soit rattaché au film en tant que pseudo-scénariste ou producteur exécutif… Le poste qui s’assure que le film suit à peu près le comic que personne n’a encore lu, quoi.

Et qui ne sortira probablement jamais, ou alors avec un faux Batman qui défonce des méchants musulmans…

WHAT…?! :open_mouth:

Et ouais…
Pourtant, j’ai vu le film avec la certitude que j’allais le détester : sur le plan visuel, cette débauche d’effets tape-à-l’oeil m’insupporte.
Mais le film est bien plus fin qu’on ne pourrait le penser a priori, il se prête même à de multiples visions (je l’ai vu 3 fois, mais pas par plaisir, pour un travail en cours : ceci étant, j’ai apprécié le film un peu plus à chaque vision).

une session de 300 en boucle et tu verras tu hurleras aussi “this is sparta!”

[size=150]THEMISTOKLES[/size]

[quote]Walking the line between savvy statesman and battle-hardened soldier, this Greek general has no illusions about what motivates men, kings or gods. He knows well how the game is played.

A master strategist, Themistokles holds an unflinching vision for the glory of Greece and will do whatever it takes to realize that vision—whether leading the charge on the battlefield or subtly working his influence behind the scenes.

Now, facing the onslaught of the massive Persian navy, he may be outnumbered but not out-maneuvered. Knowing there’s more at stake here than his life and the lives of his men, he will gamble everything on a daring plan that could seal the fate of Greece and the future of democracy.

Sullivan Stapleton takes on the nuanced role and describes Themistokles as a “people person,” just one of the many facets that make up this richly developed character—a man of wit and persuasive charm, as well as steely determination.
[/quote]

[size=150]ARTEMISIA[/size]

[quote]A woman commanding armies in a man’s world, this skilled and ruthless warrior—the real power behind Xerxes’ throne—knows that the rules have never applied to her. And never will. Meeting Themistokles head-on with the Persian armada, Artemisia will set the sea on fire, assaulting Greece not only for power and glory but for vengeance, the roots of which are known only to herself…and for which she is willing to sacrifice thousands and alter the fate of nations.

Bringing the volatile, vindictive and unapologetically ambitious warrior Artemisia to life is Eva Green, who says, “I love playing evil characters, but ones who are complex, and have a reason to behave in such a way… It’s always more interesting.”
[/quote]

Le communiqué officiel, qui confirme le retour de 2 autres acteurs de** 300**, Lena Headey dans le rôle de* la Reine Gorgo* et David Wenham dans le role de Dilios :

[quote]Based on Frank Miller’s latest graphic novel Xerxes, and told in the breathtaking visual style of the blockbuster “300,” this new chapter of the epic saga takes the action to a fresh battlefield—on the sea—as Greek general Themistokles attempts to unite all of Greece by leading the charge that will change the course of the war.

“300: Rise of an Empire” pits Themistokles against the massive invading Persian forces led by mortal-turned-god Xerxes, and Artemisia, vengeful commander of the Persian navy.

Warner Bros. Pictures and Legendary Pictures present, a Cruel and Unusual Films/Mark Canton/Gianni Nunnari Production, “300: Rise of an Empire.” The action adventure stars Sullivan Stapleton (“Gangster Squad”) as Themistokles and Eva Green (“Dark Shadows,” “Casino Royale”) as Artemisia. Lena Headey reprises her starring role from “300” as the Spartan Queen, Gorgo; Hans Matheson (“Clash of the Titans”) stars as Aeskylos; David Wenham returns as Dilios, and Rodrigo Santoro stars again as the Persian King, Xerxes.

The film is directed by Noam Murro, from a screenplay by Zack Snyder & Kurt Johnstad, based on the graphic novel Xerxes, by Frank Miller. It is produced by Gianni Nunnari, Mark Canton, Zack Snyder, Deborah Snyder and Bernie Goldmann. Thomas Tull, Frank Miller, Stephen Jones and Jon Jashni serve as executive producers.

The creative filmmaking team includes director of photography Simon Duggan, production designer Patrick Tatopoulos, editor Wyatt Smith and costume designer Alexandra Byrne. The music is composed by Federico Jusid.

“300: Rise of an Empire” will be distributed by Warner Bros. Pictures, a Warner Bros. Entertainment Company. This film is not yet rated.
[/quote]

La sortie de 300 : La Naissance d’un empire a été repoussée à mars 2014.

Un rapport avec l’éventuelle sortie de l’arlesienne, à savoir le bouquin de Miller?

La Warner n’a pas fourni d’explications…film à peaufiner ? trop de blockbusters cet été donc déplacement à une date moins “risquée” (le premier 300 était d’ailleurs sorti en mars lui aussi) ? Un peu des deux je pense…

c’est le seul film, 300, où si il doit y avoir une suite ou une prequel comme c’est le cas, et bien je conseillerais qu’il s’agisse d’un pure remake.

Photocopie façon ready made, pour rester dans la thématique d’un fond qui se réduise à la forme