91 Days - Série TV


(Team Sanctuary) #1

Discutez de 91 Days


(Willos) #2

Voici ce que vient d’annoncer Crunchyroll, et qui devrait en réjouir plus d’un :

Nous sommes heureux de vous proposer en VOSTFR un épisode inédit de la série 91 Days. Cet épisode 13 n’est pas une suite, la série ayant déjà sa propre conclusion, mais un ensemble de trois histoires courtes revenant sur le passé de certains personnages. Il n’a pas été diffusé à la télévision, mais figure en bonus dans le 7e volume de l’édition DVD et Blu-ray japonaise sorti il y a quelques semaines. Vous pouvez le retrouver dès maintenant sur la page de la série :

www.crunchyroll.com/91-days

On voit de plus en plus souvent les diffuseurs suivre leurs séries en proposant les OAVs, les épisodes TV spéciaux et autres contenus bonus des DVD lorqu’ils sortent au Japon, et ça c’est plutôt bien, surtout sur des séries stylées comme 91 Days.

@Tori : dédicace de déterrage destructeur et dérengant :pick::spiral_calendar: :chart_with_upwards_trend:
(c’est pas ma faute :face_with_hand_over_mouth:)


(とり) #3

Ce n’est pas vraiment du déterrage : le sujet était vide… ~___^

Tori.


(Willos) #4

Ah mince, je me suis fait avoir par la date auto, j’ai cru que le nouveau forum la prenait en compte puisque ça affiche le massage : La dernière réponse à ce sujet date d’il y a plus de 17418 jours
du coup j’ai cru que ça allait mettre 47 ANNÉES PLUS TARD.

Mais bon, ne va pas croire que j’ai posté juste pour ça !


#5

C’est bien 91 days?


(Willos) #6

Oui franchement c’est au dessus de la moyenne de ce qui est diffusé chaque saison (certain diront que ce n’est pas bien difficile, mais à souligner quand même).

L’histoire est autoconclusive en 12 épisodes, donc 13 avec ce dernier mais ce sont trois courtes histoires.

Cela se déroule durant la Prohibition américaine, l’ambiance est très sombre, et bien que le protagoniste soit obsédé par la vengeance au point que son but soit aussi son principal trait de caractère, l’ensemble reste très réaliste et cohérent.
L’univers est bien travaillé, avec des personnages bien gras, les “gentils” ne l’étant contextuellement pas tant que ça, les “méchants” l’étant pour des raisons personnelles, je veux dire par là purement égoïstes, traduisant stricto-sensu le rêve américain par l’individualisme exacerbé.
Bref pour la société américaine en pleine crise c’est la transition mafieuse qui vient remplacer le mythe du farwest dans dans l’expression de la bassesse humaine. Le résultat est très imbibé, de sang, d’alcool et de cynisme.

L’un des point négatif est la qualité de l’animation qui diminue au fil des épisodes, ce n’est pas trop dérangeant, mais assez flagrant, surtout quand le point de départ est un chara-design propre.

Si t’aimes cet univers, les Japonais sur le coup n’ont pas trahi le genre avec cet anime.