A l'unisson - Manga

La critique par Miawka est disponible sur le site!

Lire la critique sur Manga Sanctuary

La critique par Sherryn est disponible sur le site!

Lire la critique sur Manga Sanctuary

La critique par Anonymous est disponible sur le site!

Lire la critique sur Manga Sanctuary

Je l’ai lu très récemment également et mon avis se situe pile entre vous deux. Pour moi, y a clairement une certaine tendresse et une atmosphère qui ressort de trait de Sumomo. Mais avec le découpage étrange, les dialogues croisés (comme le souligne Sherryn) et le côté inachevé des titres, on ne peut pas prendre beaucoup de plaisir à la lecture. Après, le titre est très soft. Il ne faut donc pas l’acheter pour son côté yaoi mais plus pour son côté “romance entre garçons”. Je me demande bien ce que donne le boulot de la madame sur un titre suivant dans le genre… J’espère qu’on aura la chance d’en voir arriver un un jour chez nous.

…]ses camarades du même sexe (relevons que la remarque serait la même dans le cadre d’une relation hétéro)…]

Dans ce cas, il aurait mieux valu tout simplement retiré le “du même sexe”?

Pour le côté qui a déplu, dans l’évolution naturel du sentiment sans aucune complication, c’est la base même du récit de Sumomo Yumeka. Y’a pas a se prendre la tête, c’est naturel de s’aimer, alors oui, les histoires ne sont pas trop complètes, et c’est clairement dommage pour certaines. Ensuite le côté chaste n’est clairement pas dérangeant. L’amour platonique à quelque chose d’assez romantique de mon point de vue.

Mais comme Ivan isaak, j’ai hâte de voir Cyo-Ninaruhi sortir dans le coin (avec des fautes de français moins grave dans la traduction).

Je trouve que c’est dans la romance entre garçon que l’auteure s’en sort le mieux personnellement (doujins compris), dans ses shôjos et seinen (qui pour certains ressemblent de beaucoup trop près à du shôjo) c’est en général trop stéréotypé dans les mimiques et comportement humain à la “manga japonais”.

Je suis dégoûté… C’est quoi cette traduction pourrie ? Même les fans savent carrément mieux faire passer les sentiments dans leur scantrad’ ! Comment on peut acheter un manga de Yumeka sumomo quand toutes les émotions et la fragilité du manga a été bafoué par le français horrible qui a été aposé dans ce manga ? C’est vraiment dégueulasse…

Rien que le chapitre 2, et là tout les fan de Yumeka me comprendront : quand on traduit " Je t’aime tout simplement " par " J’t’aime ", C’est pas horrible ? Désolé mais moi j’ai vomit en lisant… J’préfère 150 fois la version anglaise que j’ai acheté, plutôt que la française… Et je préfère encore plus la version Scantrad’ plutôt que la version française.

Un si beau manga avec des traduction aussi horribles, c’est inhumain… Sumomo Yumeka est une fleur bleue, c’est la fragilité, l’innocence, le romantisme, la beauté du dessins et des fragiles petites paroles que s’échangent les personnages ! Tout est dans les dialogue quoi ! Comment on peut avoir traduit d’une manière aussi pourrie ? J’ai perdu tout espoir d’avoir un manga digne de ce nom si c’est traduit en français~

Sinon à part ça, magnifique manga si on le lit en anglais ]. Ce fût l’un des premier que j’ai découvert de cette mangaka très anonyme, y’a des années de ça et j’manquerai aucune de ses oeuvres pour rien au monde, peu importe le prix.

Je suis comme Soku, je suis dégouté de la traduction du titre car vraiment grossié! je pense notament au dernier chapitre de la création d’un ange, qui est raconté par le frère abandonné (normalement) SPOIL!!! et tout particulièrement j’ai été choqué par la dernière phrase “c’été le bonheur”??? je préféré largement la version Scantrad “c’été déjà trop” le pauvre frère : l’humain qui lui a piqué celui qu’il aime dit qu’il voudrai le rencontré et alors qu’il passe tout le chapitre à dire qu’il dégouté et jalou tout d’un cous il dirait “c’été le bonheur”!!!

Pour ce qui est du genre sur ce titre là c’est encore remarcable mais il y a des fois, je pense notement au cyo ni naru i (que j’adorerait voir en france) ou j’ai mit longtemps a comprendre pour quoi ce titre n’été pas classé dans Shojo parce que j’ai vraiment mit beaucoup de temps a remarqué qu’ils éttaient dans un lycée pour garçon!!!

Il faudrait tout de même faire un léger effort sur l’orthographe, parce que le nombre de fautes est assez phénoménal. :wink:

Est-ce que vous parlez japonais ? Avez-vous regarder les dialogues originaux avant de dire que le scantrad était plus “fidèle” ? Ou alors ce n’est que votre comparaison entre les scans et le manga publié qui vous font dire ça ?

Pour lyls, le genre d’un manga est déterminé par une seule et unique chose : le genre de son magazine de prépublication. Un manga n’est pas “classé” dans un genre, il prend le genre de son magazine. Et c’est tout. :wink:

Pour miaouille, je considère que My girl est l’un des meilleurs titres tous genres confondus publiés en France ces dernières années. Il m’est donc impossible de considérer que Sahara/Sumomo soit meilleure dans le genre yaoi/boy’s love, surtout avec un titre aussi inégal qu’A l’unisson. :wink:

Ivan Isaak, J’ai jamais dit que le manga en anglais était plus fidèle au japonais. J’ai dit que la traduction était la plus appropriée par rapport à cette chose qu’ils osent sortir en France. Nan mais lis un Scan sur internet et relis la version française quoi 8D ça saute aux yeux que le français utilisé dans le manga est pas du tout approprié pour un manga aussi beau. Quand tu vois les dessins magnifiques et poètiques, bafoués avec un " J’t’aime ", ça fait mal au yeux.

De plus, Yumeka Sumomo est beaucoup plus dans le genre Shonen aï, si tu la connaissais =p c’est pas parce que My girl est génial qu’elle est forcément meilleure à ça. Elle a fait tellement de Shonen ai en tout genre, plus magnifiques les uns que les autres. Y’a aussi des relations garçons/filles qui sont sublimes, bien sûr : Fuyu no Hana ou encore Kon no ki Konoha. J’oublie pas Shiawase na Jikan qui m’a fait pleurer.

Alors si ces histoires magnifiques se voient détruites parce que la traduction française " rajeunissent " les dialogues avec des " ouesh j’t’aime quoi " ça le fait pas… faut être réaliste, les mangas sortent tellement vite que la traduction à aucune importance pour eux tant qu’ils vendent. Bien sûr faut qu’ça ait un rapport avec les dialogues d’origine mais ça veut pas dire qu’il y a carte blanche pour tout traduire aussi mal…

Lyls, j’suis d’accord avec toi pour la traduction de Cyo ni Naru hi. Quant au fait que ce sont des garçons c’vrai que Yumeka joue beaucoup sur le côté androgyne dans certaines de ses histoires xÐ moi aussi y’a quelques années j’ai eu du mal à me dire que Uka était un garçon, surtout parce qu’ils parlaient " d’opération " et qu’il était torse nu chez le médecin. J’arrivais pas à me retirer de la tête que c’était une fille dont la poitrine avait un problème xÐ mdrr mais je trouve ça mignon.

Donc en fait, si Taifu a été plus fidèle à l’original que tes scans, ils sont en tort ?

Ils sont loin d’avoir été plus fidèles aux traduction lol… Je dirai pas ça si je savais pas xD

Ca me rassure de voir que je n’est pas été la seule à avoir du mal a intégré qu’Uka été un garçon^^

Et Ivan je ne pense pas que le problème vienne de savoir si Taifu a été ou non plus fidèle dans la traduction que les scans ( a prés tout dans les deux cas le texte de base a été respecté puisqu’il marquait bien “je t’aime”). C’est juste que Soku et moi d’ailleurs trouvont domage que le coté poëtique de l’oeuvre (je t"aime tout simplement) soit perdu au profit d’une version plus texto (j’t’aime). mais ça ne reste toujours qu’un avie personnel.
Et je m’excuse pour le nombre surement encore record de mes fautes d’hortographes^^