A.X.E. : JUDGMENT DAY #1-5 (Kieron Gillen / Valerio Schiti)

(W) Kieron Gillen (A) Valerio Schiti, Marte Gracia (CA) Mark Brooks, Salvador Larroca, Peach Momoko, Ashley Witter, Luciano Vecchio, Chrissie Zullo
The clock is ticking and midnight looms. It’s not too late
RATED T+
In Shops: Sep 14, 2022
SRP: $4.99

Toujours aussi réussi et surprenant.
Kieron Gillen continue la très bonne gestion d’un très bon événement, et ça fait plaisir. On aborde ici plusieurs moments intenses, qu’on verra sûrement plus en détail dans les tie-ins principaux que sont AXE : Death To The Mutants et Immortal X-Men (par le même scénariste) et X-Men Red… mais ça fonctionne quand même.
Ici, le Céleste fabriqué, dit Progenitor, juge tout le monde, et l’on a plusieurs segments « rigolo » pour montrer son jugement sur tel personnage, et sa réaction ; fun et souvent bien caractérisé. Surtout, tout s’accélère. Druig est acculé, veut utiliser l’Uni-Mind pour anéantir définitivement Krakoa. « Nos » Eternels forcent l’accès à l’Uni-Mind, pour bouleverser l’équilibre et permettre aux télépathes mutants de venir bloquer la machine de guerre télépathique. Starfox est en désaccord avec l’idée de manipuler l’Humanité pour paraître « bien » devant Progenitor, et entend plutôt convaincre le monde d’avancer positivement. Eros est élu Prime Eternal devant un Druig dépassé, qui en vient à libérer Uranos pour tout faire péter… sauf que les Mutants survivants du génocide sur Arakko / Mars arrivent, et tabassent salement Uranos ; qui est mis inconscient, pour ne pas forcer une résurrection. Hélas, Magneto semble en mourir. Enfin, Progenitor achève son jugement et enclenche un massacre sur toute la planète - car les Terriens sont considérés indignes !
Intense et prenant. Kieron Gillen amène beaucoup d’éléments, ici, n’hésite pas à bouleverser ce que l’on pensait acquis. Le plan sur Starfox était bon ? Oui, mais il n’en veut pas ! Uranos paraît invincible ? Oui, mais… à voir. Druig est le « vilain » principal ? A voir aussi. Le scénariste me surprend, dans un récit dynamique et dense, très prenant.
C’est « dur », c’est lourd, mais c’est très agréable à suivre. Valerio Schiti livre de bonnes planches, je ne suis pas « fan » mais c’est du bel ouvrage, et l’ensemble est très solide.

Quel grand, grand plaisir de lire ça !

1 « J'aime »

J’ai vraiment hâte de lire cet event.

1 « J'aime »

AXE-Judgment-Day-5

(W) Kieron Gillen (A) Valerio Schiti, Marte Gracia (CA) Mark Brooks, InHyuk Lee; Lucas Werneck; Peach Momoko; Todd Nauck; Terry Dodson
It’s too late?
In Shops: Sep 21, 2022
SRP: $4.99

AXE-Judgment-Day-5-preview-page-2

AXE-Judgment-Day-5-preview-page-3

Je me suis salement fait spoiler la fin du 5 et donc maintenant j’attends la reaction de Mallrat :yum: :sweat_smile:

L’event Judgment Day serait-il aussi une audition déguisée pour la reprise d’Avengers (sachant que l’Immortal X-Men du même Gillen aura fait le tour du Quiet Council au bout de 12 numéros) ?

Il ne manque donc plus que ceux sur Xavier, Colossus et Tornade.

Guillen aurait besoin d auditionner ?

C’est en gros ce que font les scénaristes en général quand ils proposent un pitch (puis que l’editor choisi celui qu’il préfère parmi ceux qu’il a reçu), hormis quand le pitch est fourni clé en main par l’editor.

D autres parfois, on les supplie. Comme ce fut le cas pour hickman avec les x men.

C’est bien dans ses numéros d’Avengers VS. X-Men où il y a des éléments qui préfigurent l’ère Krakoa ?

C est vrai.

Bah j’avoue que je me suis posé la meme question. Avec Ribic pour l’accompagner ?

Ou participer au dernier numéro d’Aaron (histoire de boucler la boucle avec Marvel Legacy #1).

Hou, le choc de ce numéro. Hou, Kieron Gillen, petit coquin !
Alors que la saga a encore plusieurs tie-ins, mais se finit au #6 et avec un épisode Omega, le scénariste intensifie encore les événements… et livre ici des rebondissements surprenants, troublants, qui prennent sens dans un final logique ici mais qui peut surtout apparaître comme une grosse avancée méta.
Bref, que se passe-t-il ? Le pire, voyons ! Le Céleste Progenitor, créé par Ajak / Makkari / Iron Man / Mr Sinistre pour que les Eternels n’aient plus la consigne de tuer les Mutants, juge les Terriens indignes ; et veut tous les anéantir. Super. L’on continue de voir les réactions des gens de la rue, avec notamment l’une d’entre elles qui discute avec Cap’. Un beau moment, interrompu par Diablo qui veut amener Cap’ à confronter Progenitor en étant « lié » télépathiquement à toute l’Humanité, pour incarner le meilleur. Belle idée, mais… Progenitor TUE autant Diablo que Cap’, qui a cependant de belles punchlines. Les Mutants parviennent à « débloquer » des verrous psychiques des Eternels pour les forcer à attaquer le Céleste (en les contrôlant), et c’est une grosse armada de X-Men, Eternels et Avengers qui fondent sur Progenitor… sans succès. Quasiment tout le monde se fait tuer ; ouais, même Thor. Iron Man s’en sort, se replie avec quelques Mutants. L’idée est de tenter une attaque discrète, létale, mais elle part mal aussi. La crise est totale, les meneurs sont tombés, il faut un chef. Exodus veut ramener Cyclope, mais Diablo exige, impose et obtient de ressusciter quelqu’un de meilleur : ce bon vieux Captain America, dont le bras armé du bouclier émerge d’un oeuf de Krakoa !!
Et ben ! L’on ne pourra pas dire que Kieron Gillen et Marvel jouent la montre ici ! Sans aller trop vite, il faut acter que le scénariste ne perd pas de temps, et accumule les événements et rebondissements intenses. Sans louper quoi que ce soit, en fait. Que ça soit la charge épique (inutile) ou la confrontation Cap’ / Progenitor, tout est court mais réussi. Il y a une vraie sensation d’urgence et de désespoir face à une telle créature, et j’avoue ne pas du tout savoir comment ils vont pouvoir s’en sortir !
Ce n’est néanmoins pas cet aspect à retenir, mais bien ce final et ce « plafond de verre » définitivement brisé, après la mini-série sur la mort de Wanda Maximoff. Oui, maintenant, Krakoa peut ressusciter des non-Mutants, et le fait ici avec Cap’. Outre la beauté du geste, amené formidablement par un Diablo extrêmement bien écrit et animé ici, je suis persuadé que cela vise un commentaire méta sur le procédé. Je ne serais pas surpris qu’on en vienne à « abandonner » ça, pour je ne sais quelle raison, après que « tout le monde » ait pu en bénéficier ici.
Maintenant, au-delà de ça, l’épisode est top, intense et très prenant. Valerio Schiti livre de belles planches, sans que ça soit mon style, mais c’est très réussi.

La très bonne surprise continue, et ose aller haut et fort ! Super !

1 « J'aime »