ACTION COMICS #1029-1037 (Phillip Kennedy Johnson / Daniel Sampere)

Après le départ de Brian Michael Bendis et la parenthèse Future State , Phillip Kennedy Johnson (que l’on retrouvera sur les deux titres Future State consacrés au kryptonien) reprendra le scénario de Superman et Action Comics en mars 2021.

Il commencera par un mini-crossover entre les deux titres ( Superman #29 et Action Comics #1029 ) dessiné par Phil Hester. Superman sera ensuite dessiné par Scott Godlewski et Action Comics par Daniel Sampere.

Les premiers numéros contiendront aussi des back-up Tales of Metropolis par Sean Lewis et Sami Basri (pour Superman ) et Becky Cloonan, Michael W. Conrad et Michael Avon Oeming (pour Action Comics ).

superman-action-2021-2

Bon, Jon est toujours là, le crossover de relance a du sens et est court… et le graphisme sera sûrement joli.
Pourquoi pas.

Oui Sampere c’est toujours très beau (j’ai même craqué en lui prenant une 2nde com), c’est vraiment un chic type au passage

C’est cool, ça. J’avais rencontré plusieurs auteurs invités à Strasbulles, à l’époque où plusieurs auteurs comics étaient sollicités et où je participais à l’orga’, et plusieurs m’ont impressionné par leur gentillesse.

Ouep c’est souvent de personnes très sympas

Bah, ce sont des gens, quoi !
Vous allez vous imaginer quoi ?

1 « J'aime »

Oui, c’est comme partout : il y a des gros connards, mais il ne s’agit pas de la majorité (mais quand on tombe sur eux, c’est d’eux qu’on se souvient).
Et, au bout d’un moment, les festivals finissent par n’inviter que ceux qui sont sympa.

Tori.

AC_1029-Cover

The Golden Age” reaches its conclusion in this issue that continues directly from Superman #29! Following an almost-deadly attack by an alien foe, the new Superman realizes that any threat could be the one! Neither Superboy nor Superman know what’s behind this latest attack. Two words: the Wall.

Plus, in an all-new backup “Tale of Metropolis,” writers Becky Cloonan and Michael W. Conrad continue the Midnighter story they started in DC Future State. But is the DC Universe ready for Trojan Solutions?

Action Comics (2016-) #1029

Written by Becky Cloonan, Michael Conrad, Phillip K. Johnson
Pencils Phil Hester, Michael Avon Oeming
Inks Eric Gapstur, Michael Avon Oeming, Ande Parks
Colored by Hi-Fi, Taki Soma
Cover by Hi-Fi, Eric Gapstur, Phil Hester, Mikel Janin
Release Date : March 23, 2021

AC_1029-main_1

AC_1029-main_4

Déception.
J’attendais et j’attends encore beaucoup de Phillip Kennedy Johnson sur les reprises de Superman et Action Comics, après ses trois formidables récits Future State, où il croquait parfaitement le mythe de l’Homme d’Acier.
J’avais été échaudé par Superman #29, mais je lui laissais le bénéfice du doute pour la fin de son diptyque, ici. C’est hélas bien une déception.
Le scénariste livre un récit tristement convenu sur la « révélation » de Jon, qui découvre que son père est faillible et devrait « bientôt » disparaître ou périr, selon les connaissances de la Légion. La voix-off, très lourde, évoque le moment où un enfant sort de « l’âge d’or » où il croit ses parents invincibles, et devient adulte lui-même.
Mouais. C’est lourdingue, souligné en rouge trois fois, et finalement ça ne donne rien. Clark ne meurt pas et va « bien » même s’il se rend compte d’une nouvelle vulnérabilité, organisée par Amanda Waller. On voit bien que Jon monte en grade, mais rien n’est acté, rien n’avance. Ah, et Johnson tient véritablement au contexte de Future State : Superman : Worlds of War, car le copain Mongul se prépare à faire coucou. Les incohérences temporelles avec Future State vont bientôt arriver, super ! :smiley:
Tout ça est un coup d’épée dans l’eau, illustré efficacement par un Phil Hester en forme mais dont le style ne convient vraiment pas aux exploits des Supermen.
Je reste car j’espère que Johnson va retrouver sa vista de Future State, mais je suis échaudé. En parallèle, Becky Cloonan et Michael W. Conrad reprennent le Midnighter de Future State, arrivé de l’avenir dans le présent, et c’est globalement lourd et inintéressant, avec Andrej Trojan, le « nouveau Lex Luthor », dans la tête de Midnight ; enfin, la version futuriste de Trojan. Chiant et neuneu, alors que Michael Avon Oeming ne se foule pas non plus.

Un gros mauvais départ, en espérant que Phillip Kennedy Johnson se reprenne. Vite.

Alors personnellement, je suis très agréablement surpris par ce second épisode de la relance post-Métal. Autant le Superman 29 m’avait laissé de bois car je n’ai pas du tout saisir, autant là, ça forme avec Future State un arc intriguant où les choses vont véritablement avancer (au contraire du Run de Bendis malgré la révélation sur l’identité de Clark).

Je retrouve cette ambiance du FState qui m’avait enchanté, il faut dire.

Cela reste du drôle de Superman, beaucoup moins clinquant et tape-à-l’oeil mais plus subtil. Je n’ai pas pris la suite mais ça me laisse un petit regret à combler peut-être.

Intéressant.

Je vais être un peu entre vous deux : je ne suis toujours pas aussi enjoué que je l’espérais par cette reprise, mais les intentions de l’auteur qui se profilent me plaisent. Le dessin d’Oeming que je ne trouve toujours pas adapté à ce titre ne m’aident pas non plus à accrocher (sauf pour le design du méchant avec une tête plutôt… particulière… qui m’a bien plu).

Avec des gros airs de Darkseid, entre son faciès stoïque, l’arrière-plan tout rouge comme si le monde était en flamme et son larbin qui a un côté DeSaad.

Action-Comics-1030-1_60821dd53ad997_002

“Warworld Rising” starts here! A new chapter in Superman’s life begins as the challenges of Dark Nights: Death Metal are causing Clark Kent to feel…a change in his powers. Is it possible the Metropolis Marvel could be losing a step? His struggles in taking down the creatures from the Breach would suggest as much! If he’s going to continue to protect the people of Earth, he’ll have to adapt—especially with threats like Mongul out there waiting to launch their biggest attacks on the Earth yet. That’s right, those are Warworld battleships just outside our orbit, and they are heading straight for us!

Meanwhile, in the Midnighter backup story, the bad boy of the Authority has to figure out what Andrej Trojan is up to in the present if he ever wants to get back to Future State and swap places with the Midnighter of 2021, whom he left stranded on Warworld.

Written by: Michael Conrad, Becky Cloonan, Phillip Kennedy Johnson
Art by: Michael Avon Oeming, Daniel Sampere

U.S. Price:
4.99
On Sale Date:
Apr 27 2021
Page Count:
40

Action-Comics-1030-3_60821ee9d95967_002

Action-Comics-1030-4_6082200439ac23

Action-Comics-1030-5_608220d1ccb9e4

Future State commence bientôt, c’est ça?

Back to the future.

Mais du coup Future State, c’est canon? (je suis très en retard si c’est le cas)

Tu sais, le canon change tous les deux ans chez DC …

Ce sont des futurs possibles mais incertains.
C’est dit ainsi dans Infinite Frontier 0.

Ah, bien.
Phillip Kennedy Johnson m’a beaucoup déçu sur ses premiers numéros de Superman et d’Action Comics, après les grandes réussites de ses épisodes Future State. Là, ça s’améliore et ça fait plaisir.
Bon, Johnson a clairement envie d’écrire sur Warworld, et ça se sent depuis le début. C’est un peu dommage que Future State coupe l’herbe sous le pied, « révèle l’avenir » en indiquant grosso-modo ce qu’il va advenir. C’est dommage pour le suspense, mais la lecture demeure fluide, avec de meilleures choses ici.
Warworld approche, donc, et Johnson décrit le fonctionnement brutal du monde de Mongul (en s’inspirant un peu du Thanos d’Infinity, d’ailleurs), tout en montrant Superman qui « perd » un peu de pouvoirs. Ca provoque une bonne discussion Damian/Jon, tout en permettant un point Clark/Batman/Atom (<3 Ray Palmer). On finit le tout avec une percée de vaisseaux de Warworld sur Terre, avec dedans des Kryptoniens ce qui peut franchement être une bonne idée.
Le tout est très bien dessiné par un Daniel Sampere au dessin fort joli et dynamique, qui apporte une très belle prestance aux Hommes d’Acier. On a l’impression que le run démarre pleinement ici, et c’est bien.
Enfin, Becky Cloonan et Michael W. Conrad peinent à m’intéresser à la back-up de Midnighter, qui est un récit long et emprunté, fort mal dessiné par un Michael Avon Oeming qui ne s’implique guère ici. A oublier.

Action-Comics-1031-1

“Warworld Rising” part two! After a war-torn battleship escapes Warworld and makes the perilous journey to Earth, Superman searches for answers about the identities of its mysterious refugees and their apparent link to the planet Krypton. Could there be other Kryptonians in the universe? Meanwhile, Atlantean scientists study the wreckage of the Warworld vessel…and make a shocking discovery that could change the balance of power on Earth.

And in the backup story, stuck in the wrong timeline, Midnighter continues to gather intel on the Chrysalis in hopes of finding an answer. But will it cost him his relationship with Apollo? And who is being held captive at Trojan Solutions?

Listen to the latest episode of our weekly comics podcast!

Action Comics (2016-) #1031

Written by Becky Cloonan, Michael Conrad, Phillip K. Johnson
Pencils Michael Avon Oeming, Daniel Sampere
Inks Michael Avon Oeming, Daniel Sampere
Colored by Jordie Bellaire, Adriano Lucas, Taki Soma
Cover by Mikel Janin
Release Date: May 25, 2021

Action-Comics-1031-3

Action-Comics-1031-4

Waouh, les dessins ont l’air très bons, et quelle magnifique couverture!
Je crois que je vais l’acheter quand il sortira en VF.