ACTION COMICS #1029-1037 (Phillip Kennedy Johnson / Daniel Sampere)

Sympa’, et surtout très beau, oui.
Phillip Kennedy Johnson prépare intelligemment le départ de Superman vers Warworld, avec ici la gestion de « réfugiés » venus de Warworld, a priori Kryptoniens. Le mystère est entier, Clark (qui se présente comme tel et non pas comme Kal-El, merci Phillip Kennedy Johnson !) gère mal l’événement car il culpabilise encore de l’anéantissement de Kandor par Rogol Zaar (bonne idée), et Kara & Jon sont troublés. On apprend à la fin que les réfugiés sont bien prisonniers de Warworld mais envoyés par Mongul comme piège pour appâter Clark ce qui (re)donne du charisme à Mongul.
C’est agréable à lire, donc, et bien construit, même si Future State a bien spoilé le projet du scénariste. Reste que ça se lit bien, et que Daniel Sampere livre des planches superbes, autant dynamiques que magnifiques, et très iconiques.

Zéro surprise, donc, mais une intrigue bien fichue.

Action-Comics-1032-1-scaled

Action Comics (2016-) #1032

Written by Becky Cloonan, Michael Conrad, Phillip K. Johnson
Pencils Michael Avon Oeming, Daniel Sampere
Inks Michael Avon Oeming, Daniel Sampere
Colored by Jordie Bellaire, Adriano Lucas, Taki Soma
Cover by Mikel Janin
Release Date: June 22, 2021

Action-Comics-1032-3-scaled

Action-Comics-1032-4-scaled

Action-Comics-1032-5-scaled

Action-Comics-1032-Midnighter-Backup-1-scaled

Action-Comics-1032-Midnighter-Backup-2-scaled

1 « J'aime »

Pas mal, pas mal.
Phillip Kennedy Johnson pose intelligemment les bases de sa future saga Warworld, avec ici Clark qui souffre de voir une Kryptonienne, ou descendante de colons de Krypton, encore sous influence de Mongul même sur Terre. L’avancée est progressive, les éléments annexes dont l’étrange pierre Genesis permet de voir Aquaman, Murk et Steve Trevor qui exige des réponses liées à Warworld.
Phillip Kennedy Johnson fait bien naître l’idée d’univers partagé avec eux, Supergirl et encore Jon. L’ensemble se lit bien, c’est fluide et dynamique.
C’est surtout formidablement joli, avec un Daniel Sampere en très grande forme, avec des planches magnifiques et très agréables à suivre.

Je continue d’ignorer la back-up, qui me semble chiante et moche, mais la saga principale est réussie, même si encore une fois Future State la vide de tout suspense.

Il est bon.ou il est nul ce p k.j ?

Un peu des deux ?

Sourire.

Ça à l air d osciller, oui.

Très irrégulier, oui.

C’est un peu dommage car ses Future State montraient une belle voie tracée. La dynastie des El, ça me plaisait.

Même dans Infinite Frontier #0, son histoire avec Jon était très sympa à suivre.

Action-Comics-2021-Annual-1-1

The return of Future State’s House of El! It’s time to head back to tomorrow, as Superman’s descendants face a threat from today. This special tale connects to “Warworld Rising” as the actions of Clark Kent in the present reverberate, leaving long-lasting changes…and a deadly threat for the House of El to reckon with. Can Brandon Kent, the Superman of his era, stop the danger from hurting the next generation? Also, for those wanting to know more about Brandon’s relationship with Theand’r, the Tamaranean queen, prepare yourself for a little romance as well.

Action Comics Annual #1

Written by Phillip K. Johnson
Pencils Scott Godlewski, Siya Oum
Inks Scott Godlewski, Siya Oum
Cover by Gabe Eltaeb, Scott Godlewski
Release Date : July 6, 2021

Action-Comics-2021-Annual-1-3

Action-Comics-2021-Annual-1-4

Action-Comics-2021-Annual-1-5

Mouais.
Phillip Kennedy Johnson revient aux personnages lancés dans Future State : House of El, et… c’est sympa’, hein, mais anecdotique voire même inoffensif.
Ca se lit bien, Scott Godlewski est correct, les événements sont agréables à suivre, avec un mariage de la Maison El du futur (narré sur Warworld par ceux qu’on verra encore dans la série), gâché par le fils de Superman et de la sorcière Circé. Les Supers sont enfermés dans la Zone Fantôme, ils y trouvent un allié qui veut les piéger…
C’est ultra classique, ultra basique. Pas désagréable, mais tellement inoffensif et bien-pensant que ça fait bâiller bien trop lourdement.

Tout ça pour ça !

Alors que le bendis avait lui un vrai projet pour house of el !

Oui, clairement.
Là, c’est la foire aux versions divergentes : le Conan-Superman de Warworld, la Superwoman Blue Lantern, la Superwoman de Tamaran…

Action-Comics-1033-1

Atlantis is under attack! Taking in the Warworld refugees also means taking possession of the deadly Warworld tech they brought with them, and holding that much power makes the undersea kingdom a threat to the rest of the world. Can Superman move fast enough to prevent all-out war? Doing so may mean taking the power into his own hands…

Meanwhile, some of the escaped Warworld prisoners have found the Fortress of Solitude…and along with it, Lois Lane!
In our second feature, Midnighter has gone deep into the Trojan compound and found a very unexpected guest whose path he crossed in Future State-none other than Mister Miracle!

Listen to the latest episode of our weekly comics podcast!

Action Comics (2016-) #1033

Written by Becky Cloonan, Michael Conrad, Phillip K. Johnson
Pencils Michael Avon Oeming, Daniel Sampere
Inks Michael Avon Oeming, Daniel Sampere
Colored by Adriano Lucas, Taki Soma
Cover by Mikel Janin, Daniel Sampere, Alejandro Sanchez
Release Date: July 27, 2021

Action-Comics-1033-2

Action-Comics-1033-3

Pas mal, vraiment.
Phillip Kennedy Johnson poursuit sa saga de préparation du départ de Clark vers Warworld, un « suspense » évidemment anéanti par Future State : Superman : Worlds of War. Mais ça fonctionne bien, quand même.
La gestion de l’incident diplomatique entre Atlantis (qui ne veut pas donner un artefact puissant récupéré dans le vaisseau utilisé par les évadés Kryptoniens de Warworld) et l’Amérique (qui refuse qu’une autre Nation dispose d’une telle arme) est plutôt bonne. L’évadée Kryptonienne principale a du mal à s’adapter sur Terre, et on apprend qu’elle est une envoyée de Mongul, pour piéger Superman. Prévisible, mais tout le travail de l’auteur sur les us et coutumes de Warworld, sa mythologie, est bon. Et même si son Clark est un peu trop figé, crispé ici, sa Lois est top et badass.
Ca se lit bien, oui. Je reste gêné par l’idée que le suspense est vidé par Future State, mais la mise en place est efficace. Je me prends au jeu de la description en creux de Warworld par les déclarations de l’évadée, et la géopolitique est bien gérée. Les personnages sont plutôt bien écrits, et Daniel Sampere propose des planches autant dynamiques que très jolies.

Une bonne lecture.

Action-Comics-1034-1

Action Comics #1034

Written by: Michael Conrad, Becky Cloonan, Phillip Kennedy Johnson
Art by: Christian Duce, Michael Avon Oeming

The Warzoons make their way to the doorstep of the Fortress of Solitude and only Lois Lane and the alien girl Thao-La are there to defend it. That’s because Superman is halfway around the world trying to stop the U.S. from declaring war on Atlantis. The Man of Steel must make a tough choice, and odds are, no one walks away happy. Elsewhere in Metropolis, Midnighter moves closer to the center of Trojan’s empire in the penultimate chapter of his back-up adventure. The story finishes later this month with the Midnighter 2021 Annual.

Action-Comics-1034-3

Action-Comics-1034-4

C’est un peu long, quand même.
Phillip Kennedy Johnson prend un peu trop son temps dans sa saga sur Warworld, qui fait du surplace. Ici, les positions des Atlantes et des Américains se crispent autour de l’artefact venu de Warworld, au point qu’un Superman « excédé » décide de s’en emparer pour le garder lui, ce que désapprouve Supergirl. Kara, Clark et Jon rentrent en urgence à la Forteresse, car les sbires de Mongul ont tué les proches de la Kryptonienne réveillée, provoquant sa fureur et leur massacre. Elle décide alors de menacer Lois, puis la Famille, pour suivre le plan de Mongul.
Ca n’avance pas, en fait, et ça ne me passionne pas. J’ai du mal avec le Clark de Johnson, bien trop « agité » pour moi, alors qu’il le définissait si bien dans Future State. Christian Duce propose des pages superbes, très jolies et dynamiques mais le scénario m’ennuie un peu.
Ca fait du surplace, et ça se perd dans des bagarres vaines.

Gros bof.

Action-Comics-1035-1-scaled

Superman keeps the abandoned Warworld weapon out of the hands of anyone who might misuse it. But now the Justice League questions his judgment. It’s time for Clark Kent to put up or shut up. In “Tales of Metropolis,” the Guardian comes to the city. Is this another step toward Future State?

Written by Phillip K. Johnson, Sean Lewis
Pencils by Sami Basri, Daniel Sampere
Inks by Sami Basri, Daniel Sampere
Colored by Adriano Lucas, Ulises Arreola Palomera
Cover by Daniel Sampere, Alejandro Sanchez
U.S. Price:
4.99
On Sale Date:
Sep 28 2021
Page Count:
40

Action-Comics-1035-3-scaled

Action-Comics-1035-4-scaled

Et bé, c’est pas brillant, tout ça.
Phillip Kennedy Johnson achève enfin sa trop longue saga, en confirmant que Superman va sur Warworld pour libérer les Kryptoniens qui y sont enfermés. Il tombe ainsi dans le piège de Mongul, qui a envoyé quelques Kryptoniens pour l’appâter et les sacrifier pour l’énerver, alors que ses pouvoirs baissent. La Justice League l’exclue car il a froissé les USA, l’UE et Atlantis (mais Aquaman reste dans la JL, tranquille ?) en refusant de donner l’élément Genesis, issu de Warworld.
Les au-revoirs sont touchants, alors que Jon est terrorisé que Clark parte (car il pense qu’il ne reviendra pas). Mais Clark a un plan, une autre équipe pour l’aider qui s’avère être le groupe de Superman & the Authority, ce qui n’a fichtrement aucun sens par rapport à ce que Grant Morrison dit de Superman là-bas, et comment Mikel Janin le dessine là-bas, aussi.
Bon, que dire ? Phillip Kennedy Johnson frustre énormément, car il propose toujours quelques bons moments de caractérisation, notamment les discussions Clark/Jon ou Clark/Lois. Mais il est aussi beaucoup trop lourd, avec cette saga trop longue pour arriver à l’évident départ de Clark, cette crispation un peu naze entre Superman et les pays du monde (c’est très artificiel), et les réactions d’un Clark « tout-fâché » alors que ses pouvoirs déclinent (d’un coup ou presque).
Quel dommage, car Daniel Sampere propose des planches à tomber, avec une fluidité, un dynamisme, une beauté générale qui sont vraiment formidables. C’est juste superbe.

Enfin, Sean Lewis et Sami Basri continuent d’explorer Metropolis, avec ici Jimmy Olsen et Guardian. C’est une bonne idée de meubler la vie locale, c’est un beau projet.
Mais il n’y a que l’intention qui est bonne, car c’est quand même chiant et sans grand intérêt.

1 « J'aime »

Action-Comics-1036-1

Action Comics #1036

Written by: Sean Lewis, Phillip Kennedy Johnson
Art by: Sami Basri, Daniel Sampere

THE WARWORLD SAGA BEGINS! After learning of an enslaved race with mysterious ties to Krypton, Superman and the Authority travel across the galaxy to dethrone the new Mongul and liberate Warworld. Introducing new characters and a new corner of the DC Universe, the biggest Superman event since the Death and Return of Superman begins HERE!

Action-Comics-1036-3

Action-Comics-1036-4

C est le bordel leur truc avec authority, c est en continuité sauf que les minis n.utilisent pas le même superman.

Du grand n.importe quoi à ce niveau.

2 « J'aime »