ADVENTUREMAN t.1 (Matt Fraction / Terry Dodson)

fee5e1f8209483f3d1321a50183a5e70808da820_2_650x1000
*couverture à venir

Adventureman - Tome 1

Les vrais héros ne disparaissent jamais.

Tic. Toc. Tic. Toc… L’horloge sonne l’heure fatidique de l’affrontement final entre Adventureman et son rival, le Baron Bizarre. Accompagnés de leurs frères et sœurs d’armes, héros et vilains déploient leurs forces dans un duel titanesque, digne d’une bataille olympienne. Mais tout cela est vain, car la règle est implacable : les héros vont gagner, le bien va l’emporter… Le bien l’emporte toujours. Pourtant cette fois, Adventureman est vaincu. Le Baron Bizarre a gagné. Tombée de rideau ? Dans le monde réel, Tommy ferme le dernier roman de la saga Adventureman et s’indigne auprès de Claire, sa mère. Comment une telle histoire peut ainsi s’achever ? La réponse : la suite n’existe pas. C’est du moins la conviction de Claire jusqu’au jour où une mystérieuse femme lui confie une édition inédite des récits d’Adventureman…
Hommage vibrant aux récits d’aventures pulp , Matt Fraction et Terry Dodson délivrent dans les pages d’ Adventureman , un condensé de fun et d’action terriblement moderne. Un voyage nostalgique et décomplexé au cours duquel une héroïne charismatique se laisse embarquer par une intrigue où s’entremêlent fiction et réalité.

Scénariste

Matt Fraction

Dessinateur

Terry Dodson

Numéro de Tome:

1

Parution :

27.01.2021

Collection :

Hors Collection (Glénat BD)

Prix : 19,95 EUR

Eh beh, si ça c’est pas publié en glénat comics…

Je le veux !!!

Comme « Songes » à l’époque…

Songes n’était pas une production directe des Humanos ?

:worried: mon esprit a fourché…
J’ai confondu avec « Red Skin ».

Ca donne envie en tout cas

Qui est aussi une production hexagonale, la version américaine étant sortie après la version française.

Jim

Tout à fait, contrairement à cet Adventureman qui est… un comic-book

La couverture :

9782344044803-001-T

Bonne surprise ici.
Je suis relativement peu fan de Matt Fraction, un bon auteur un temps surestimé et qui s’est perdu chez Marvel. J’aime ce qu’il fait, sans plus.
Idem pour les Dodson, qui livrent parfois de très belles prestations, sans que ça soit pleinement « mon truc ».

C’est cependant « le truc » de ma formidable épouse, qui a récemment craqué dessus.
J’y ai jeté un oeil par curiosité… et j’ai beaucoup aimé.

Comme Fraction, qui l’assume, je connais peu les pulps mais je suis fasciné par ces univers, ces récits d’une époque fantasmée et fun.
J’apprécie beaucoup l’hommage qu’il rend ici, mais aussi les personnages qu’il créé et recréé pour moderniser la forme, en gardant l’esprit.

C’est cool, fun, bien travaillé même si les informations sont parfois lourdes à encaisser. Le rythme est bondissant, la narration intense, mais les Dodson livrent des planches superbes. Et c’est positif.
Le comics a un esprit positif, « sain », sympathique, qui donne le sourire, et ça fait du bien.

L’édition est en outre très jolie, et les bonus très réussis (même si quelques informations qui s’y trouvent auraient dû se trouver dans le comics, hein).
Vivement la suite.