Aimez vous votre vie ?!

J’ai remarqué qu’il y a de plus en plus de jeune qui se suicide… Certains meurt, d’autres handicapés à vie.

C’est triste de voir les gens qui veulent la mort avant le temps.
Faut savoir aimer sa vie !! :mrgreen:

Aimez vous la votre ?!

gné??..

Houlà Luciole!!
J’imagine que dans ton boulot, tu dois en voir parfois, des suicides ou des tentatives!!
Allez, une petite chanson:

Oui d’où l’idée de ce topic :unamused:

C’est normal Luciole , dis toi que chacun a ses soucis et ses névroses avec des haut et des bas, le tout est de ne pas se laisser dépasser par ce qui nous ronge.
:laughing: trop bon Sebulon :laughing:

Sans parler de mort, suicide et autre amputation on peut simplement parler de choix regrettés ou non etc, dailleurs je vois pas qui serais content d’ être tétraplégique…

Oui j’aime ma vie :mrgreen:

(j’avoue que je vois pas comment dévellopper mais promis je n’envisage aucun suicide prochainement!)

A la limite suicider quelqu’un, j’ai prévu mais en ce qui me concerne, je trouve qu’on a boeaucoup de chance d’être sur cette bonne vieille planète bleue donc pas d’autosuicide de mon coté !

Je pourrais t’embaucher ? J’en ai un ou deux en tête ^^
Sinon pour ma part, je suis une éternelle insatisfaite mais j’ai trop de petits plaisirs à droite à gauche pour envisager de tout laisser tomber (je ne dis pas que l’idée ne m’a pas effleurée une ou deux fois, à une autre époque !).
Donc pas de suicide en vue non plus pour moi !

T’as remarqué ça sur une période donnée ? (ces dernières semaines, ces dernières années, ce dernier siècle ?) Et au niveau de ta ville, ou au niveau national ? :mrgreen:

Sinon, pour répondre à la question, tout n’est pas parfait dans ma vie (qui peut dire que tout est parfait ? à moins de pas avoir de rêve/ambition), mais plus le temps avance, plus ça va.

Perso, contrairement à beaucoup, je ne regrette pas du tout le passé, pour moi, plus le temps avance, mieux c’est.

Je trouve que les gens se plaignent beaucoup (j’suis pas une exception hein), et ne réalisent que leur vie n’est finalement pas si désastreuse que ça que quand ils perdent quelque chose, ou quelqu’un… et c’est dommage.

Pour ma part, depuis un certain évènement, ça m’a fait prendre conscience que merde, il fallait vivre à fond, ne pas remettre certains projets à plus tard, etc… je n’ai qu’une vie, je n’sais pas si j’aurais la “chance” de vivre longtemps, alors bon, profitons-en !

Mais sinon oui bien sûr que j’aime ma vie.
Malgré des moments de merde, j’sais pas, j’relativise de plus en plus.

Toujours, toujours, on vit plus paisiblement quand on relativise :mrgreen: :mrgreen:

Et bin Luciole tu as été influencé par le fait que c’est bientôt (demain) le bac de philo? :laughing:

Tu soulève le point des suicides : en 2 ans de lycée 2 personnes que je connaissais se sont suicider et j’ai vu une tentative de suicide et quelqu’un proche de moi a fait une tentative…
Bref, donc pour connaitre de près quelqu’un qui a essayait de se suicider, je sais qu’il ne l’a pas fait parce que il n’aimait pas la vie mais parce qu’il était épuisé émotionnellement des douleurs que lui faisait vivre la famille…je dis ça juste pour préciser que quelqu’un qui se suicide aime la vie mais trouve dans cet acte un “refuge”…

A la question : “Aimez vous votre vie ?!” je réponds oui, j’aime ma vie et toutes ses imperfections qui font qu’elle vaut la peine d’etre vécu.
Le bonheur n’existe il pas parce que le malheur existe?

Complètement d’accord Lelouch !!
Et relativiser ça aide énormément !!

[quote=“Tzara”]

Je pourrais t’embaucher ? J’en ai un ou deux en tête ^^[/quote]

[size=50]Je peux faire ça mais il faudra faire disparaître toute trace de cette conversation.[/size] :mrgreen:

Pour en revenir au sujet donc, j’aime ma vie ! \o/
Elle pourrait être, mieux, elle pourrait aussi être pire. Bref je suis content de ce que j’ai vécu, de ce que je vis et de ce que je vivrai. Il y atoujours des hauts et des bas, mais je préfère positiver et me donner les moyens d’avancer. Tant qu’on a des rêves, des envies, des objectifs, des projets… la vie vaut vraiment le coup. Si en plus on se donne à fond pour les réaliser, c’est que du bonheur en perspective, peu importe le reste. :slight_smile:

J’aime ma vie , mes amis , mes passions , tous le monde !!! :smiley: :smiley: :smiley: . Le suicide pour moi c’est faire un acte assez lâche dans beaucoup de cas , c’est fuir ses problèmes et ne pas essayé de les combattre , il y a toujours une solution dans la vie , c’est scientifiquement prouvé :mrgreen:

Pour moi le suicide ne met jamais venu à l’idée , j’ai peut être quelques moments de “bad” comme tous le moment mais j’ai trop de projets dans ma vie pour m’arrêter la :slight_smile:

Donc le suicide non !

:laughing: :laughing: la vidéo

Elle est trop naze ta question Luciole :mrgreen:
On pourrait philosopher sur chacun des termes!

D’abord aimer? Qu’est-ce qu’aimer? Comment pourrais-je savoir que j’aime? En comparant avec les autres (je n’ai le souvenir que d’une vie, donc c’est forcément avec celle des autres que je compare)? Dans ce cas je suis quasi obligé d’aimer ma vie car certes il y a plus belle vie que la mienne, mais aussi plus moche.

Pourquoi devrais-je aimer ma vie pour vivre? C’est une chose qui m’a été donné sans que je ne le souhaite, ce droit de vivre, alors comment aimer quelque chose qui m’ait été imposé?

Enfin bon, on peut partir dans 50 sens différents, tous plus joyeux ou plus sombres, donc faudrait recentrer la question!

Moi je ne suis pas d’accord, je trouve que c’est une vision trop manichéenne, et que “le bonheur des uns ne fait pas forcément celui des autres”, il faudrait donc définir la notion de bonheur. Universel ou non? Existence de bien ou mal? (désolé j’ai la flemme de développer ce soir^^)

Je voulais juste faire réagir ! :unamused:

[quote=“Asimov”]

Moi je ne suis pas d’accord, je trouve que c’est une vision trop manichéenne, et que “le bonheur des uns ne fait pas forcément celui des autres”, il faudrait donc définir la notion de bonheur. Universel ou non? Existence de bien ou mal? (désolé j’ai la flemme de développer ce soir^^)[/quote]

Hum, j’avais plutôt compris sa remarque comme “quand on a un malheur (son malheur, pas celui des autres), on apprécie plus encore son propre bonheur”.

[quote=“Nil Sanyas”]

Moi je ne suis pas d’accord, je trouve que c’est une vision trop manichéenne, et que “le bonheur des uns ne fait pas forcément celui des autres”, il faudrait donc définir la notion de bonheur. Universel ou non? Existence de bien ou mal? (désolé j’ai la flemme de développer ce soir^^)Hum, j’avais plutôt compris sa remarque comme “quand on a un malheur (son malheur, pas celui des autres), on apprécie plus encore son propre bonheur”.[/quote]

Je disai ça dans le sens que Nil a compris. :confused: