Akiba manga volume 7 (Ankama editions)

On passe d’un rythme mensuel à un rythme trimestriel (et le numéro précédent contenait deux mois…) ; le magazine paie apparemment le tribut de sa mauvaise qualité. Une nouvelle série fait son apparition, avec un graphisme toujours aussi peu japonais malgré le fait que le dessinateur le soit. Elle a de la peine à convaincre, la narration étant sympa au début mais la vision de paradis qui s’ensuit étant totalement bateau. Les autres restent dans la même lignée, certaines étant presque sympa et d’autres vraiment mauvaises. Il n’y a plus guère de surprises à cette étape. Quant aux articles, ils sont toujours d’aussi mauvaise qualité, surtout ceux qui chroniquent des tomes de manga ou des anime, et qui se contentent d’en faire un résumé accompagné d’un jugement subjectif de quelques lignes.
5/10