AMAZING SPIDER-MAN #75-93 (collectif)

Ryoichi Ikegami (Crying Freeman) sur le manga Spider-Man d’il y a 50 ans :

Manga Spidey#6 splash4

992e5f532b76ebd520f23cfb80fa17cb

Je veux le lire.

C’est ce Spider-Man de Manga qu’on revoit dans Spider-Verse?

Plutôt celui-là (mais il n’est pas impossible que la version manga soit également présente) :

DEGbYOOXYAAYUTN.jpg-large

FB_IMG_1605907414652

Et Igor Kordey pour les dessins sur Cable/Soldier X, qui s’accordaient très bien au ton donné par Macan, au contraire de ses prestations sur New X-Men et X-Treme X-Men où les contraintes éditoriales l’ont bien rincé.

Le mythique Flowers for Rhino de Peter Milligan et Duncan Fegredo dans Spider-Man: Tangled Web reste une pépite encore aujourd’hui.

Même si tout n’est pas toujours réussi (il y a de l’excellent comme du passable dans tout ça), il prouve qu’un scénariste peut/doit changer son ton suivant les projets, et rien que pour ça je lui pardonne tous les actes manqués. Dans certains cas il est aussi allé là où on ne l’attendait pas du tout, comme pour Wolverine & the X-Men qui ne ressemblait ni à ce qu’Aaron faisait en général, ni à ce qu’il faisait déjà sur Wolverine en particulier déjà depuis quelques temps, et était même assez surprenant pour du X-Men, notamment à ce moment-là où le camps de Cyclope sur Utopia était de plus en plus sérieux.

Un des meilleurs épisodes de cette petit série documentaire qui ne pas emballée sur l’ensemble.

2 « J'aime »

En effet, d’où un bilan plutôt positif (malgré le fait qu’à l’heure actuelle le scénariste a moins les faveurs du lectorat depuis son run en cours sur Avengers, parti pour être conséquent voire même presque aussi long que son run sur les dieux/déesses du tonnerre).

3 « J'aime »

Il n’y a guère que son run sur Incredible Hulk qui n’ait pas enjoué les critiques finalement.

Et les Avengers, pour des raisons différentes.
Incredible Hulk a surpris car, comme évoqué plus haut, Jason Aaron part dans une approche très Bis, horrifico-délirante, qui désarçonne, surtout après ses travaux souvent sérieux (nous sommes avant Wolverine and the X-Men, de mémoire).
Avengers déçoit, en tout cas me déçoit beaucoup, parce que le titre pèche non pas par manque d’idées, ou par de mauvaises idées, mais par une mauvaise gestion de la narration, du rythme. Aaron a énormément d’idées, souvent bonnes, mais ses story-arcs tombent à plat, le rythme est mal fichu, les subplots traînent, les résolutions sont précipitées. Ses Avengers déçoivent car ce n’est pas un problème de fond, mais des erreurs fortes sur la forme ; encore plus difficiles à accepter venant d’un scénariste aguerri, qui a su les éviter précédemment, alors qu’elles se répètent inlassablement ici.

1 « J'aime »

En parallèle en fait (ces deux runs ont débutés le même jour, forcément la comparaison avec l’un s’est faite au détriment de l’autre).

http://www.mikesamazingworld.com/mikes/features/comic.php?comicid=150525

http://www.mikesamazingworld.com/mikes/features/comic.php?comicid=157965

Voire certains de ses events aussi comme Schism (la difficulté du récit à former un ensemble harmonieux avec ses deux facettes distinctes : d’un côté une partie sérieuse avec les X-Men, de l’autre une partie délirante avec les jeunes psychopathes du Club des Damnés) ou Original Sin (avec comme principal intérêt les conséquences sur la dignité de Thor et le caractère inédit de certain team-up : Strange & Punisher).
Et puis il y a le parti-pris de son Thanos Rising (éloigné de la version Starlin) qui a tendance à diviser.

1 « J'aime »

Je me disais bien que j’oubliais quelque chose, merci !
Effectivement, Schism était très décevant par rapport aux attentes que l’on pouvait en avoir. Pour Original Sin, on commençait à avoir l’habitude de se faire arnaquer sur les event… J’en garde surtout le souvenir d’un team-up étonnement efficace et que certaines des minis annexes fonctionnaient correctement, mais les promesses de tout ébranler avec la révélation des secret des personnages n’ont été tenues.
Thanos Rising, en plus d’être clivant, n’a pas en plus annulé un autre projet annoncé sur le même thème ?

Oui, une autre mini-série.

Merci !

Je garde une bonne image de Schism, alors que l’ensemble de la mini-série est raté pour les raisons que tu évoques.
Mais je trouve que Jason Aaron réussit à très bien caractériser et Cyclope, et Wolverine, et leur relation, et le schisme qui se forme au sein des X-Men en une planche :

Même pas une planche, en fait, mais cinq cases et deux bulles de dialogues.
C’est juste parfait pour montrer la cassure de leur amitié.
Les deux types se sont sauvés la vie, engueulé, se sont faits la tronche. Mais on est au-delà, ici. On évoque Jean, le tabou entre eux, le cadavre dans le placard. Le spectre ultime. Et chacun l’évoque « salement ». Chacun dit un truc non pas pour gagner la discussion, mais pour faire mal à l’autre.

Ca, rien que ça, ça montre que Cyclope et Wolverine ont vraiment un schisme. Et je trouve ça brillant.

J’avais franchement bien aimé, mais Marvel l’a comme trop souvent trop vendu car les secrets des tie-ins étaient artificiels. Mais la mini-série principale est bien faite, avec un bon rythme, un bon graphisme, un bon équilibre entre drame et délire.

J’aime pas mais c’est bien fait.

1 « J'aime »

Et spidey wolvi n a pas eu d echos très positifs

Là encore les lecteurs avaient l’habitude du Aaron sérieux donc ça les a peut-être désarçonnés (ou alors ils ne s’attendaient pas à ce que les deux têtes d’affiches se fassent voler la vedette par deux gangstas).

D’accord avec ça, et il a fait encore mieux sur ce point quelques années plus tard (un des grands moments d’un run qui n’en manque pas) :

Wolverine and the X-Men #40

written by Jason Aaron
art by Pepe Larraz

tumblr_n6i4o3yNsh1sqep2mo1_1280.png

tumblr_n6i4o3yNsh1sqep2mo2_1280.png

tumblr_n6i4o3yNsh1sqep2mo3_1280.png

tumblr_n6i4o3yNsh1sqep2mo4_1280.png

tumblr_n6i4o3yNsh1sqep2mo5_1280.png

tumblr_n6i4o3yNsh1sqep2mo6_1280.png

tumblr_n6i4o3yNsh1sqep2mo7_1280.png

tumblr_n6i4o3yNsh1sqep2mo8_1280.png

tumblr_n6i4o3yNsh1sqep2mo9_1280.png

tumblr_n6i4o3yNsh1sqep2mo10_1280.png

2 « J'aime »

C’est vraiment un beau dialogue, oui.
Dommage que Jason Aaron fasse lui aussi l’erreur si inhabituelle et si inacceptable de trop nombreux scénaristes X-Men :

NON, Jean Grey n’a pas été Dark Phoenix ! Jean était dans un cocon dans l’Hudson durant tout ce temps-là !

2 « J'aime »

Ah bon, ce n etait pas elle ?

Mouais, j ai des doutes.

1 « J'aime »

J’avais eu la même réaction que toi à la lecture de cet épisode. A la limite, si Cyke précisait un truc du genre que le souvenir du Dark Phoenix le terrifie parce qu’il pense qu’il imitait réellement la personne que Jean était au fond d’elle, je comprendrais. Mais là, c’est très maladroit.

1 « J'aime »

Ça me fait penser qu’il faut que je trouve le dernier tome… Je me suis trompé en le commandant : au lieu du tome 5 (final) de l’édition dont je possédais déjà les quatre premiers, j’ai commandé celui de la première édition (qui en comprenait 8)…

Tori.

Le retcon foireux a pas été lui-même réécrit, justement ?
Ou c’est juste moi qui m’était imaginé que cette histoire avait été effacée pour de bon, pour revenir à ce qu’elle était à l’origine ?