America volume 1 (Kana)

Avis personnel :

Aspect : Un grand format (24*17), un papier de qualité, une belle couverture (qui rend hommage à un peintre américain réaliste). Pas de résumé au dos, une moyenne de 205 pages. A la fin, un mot et une critique de la part de l’éditeur Italien de Keiko avec quelques esquisses de la couverture.

Dessin : Le plus beau reste sans conteste la couverture. Le reste des graphismes sont dans un style très shojo (les mecs, grands-balèzes et un peu efféminé…bof quoi). On ne s’encombre pas de détails…le dessin se centre sur les personnages et le décor qui les entourent…

Scénario : Le titre est explicite, il s’agit du rêve américain. Nous suivons six jeunes qui lors de rendez-vous dans un bar s’échangent leurs rêves, sentiments, points de vue… et qui vont progressivement évolué afin d’accomplir le dit rêve.
Ce manga est intéressant pour nous montrer le point de vue quotidien des jeunes japonais des années 80’ (fin de l’essor Japonais). D’un côté, il y a le japon qui empêche les jeunes de prendre des initiatives et essaye de les faire suivre un système stricte et de l’autre il y a les USA qui motive les gens à entreprendre toujours plus…
L’auteure est très présente dans ses personnages (c’est aussi une “rebelle” qui a décidé de vivre à l’européenne). Malgré que le fond soit intéressant, la forme l’est beaucoup moins et on a du mal à porter beaucoup d’intérêt à cette histoire.

Conclusion : Un one-shoot de chez Made-In malgré tout il aurait peut-être mieux fait d’être publié sous un autre label de Kana…