AMERICAN GODS (Saisons 1-3)

A peine sorti de prison, Ombre rencontre Voyageur, un personnage intrigant. Dieu antique, comme le suggèrent les indices énigmatiques qu’il sème à longueur de temps, fou furieux ou bien simple arnaqueur ? En quoi consiste le travail qu’il propose à Ombre ? En acceptant d’entrer à son service, ce dernier plonge au coeur d’un conflit qui le dépasse, opposant héros mythologiques de l’Ancien Monde et nouvelles idoles profanes de l’Amérique. Mais comment savoir qui tire véritablement les ficelles : ces entités légendaires saxonnes issues de l’aube des temps ou les puissances du consumérisme et de la technologie ? A moins que ce ne soit le mystérieux M Monde.

Sans passer par la case pilote, la chaîne cablée Starz vient de commander une première saison de American Gods, l’adaptation du roman à succès de Neil Gaiman sorti en 2001 (qui fut un temps envisagée par HBO).

Le développement de la série a été confié à Bryan Fuller (Pushing Daisies, Heroes, Hannibal…) et Michael Green (Smallville, Heroes, Everwood…). Le nombre d’épisodes commandés pour cette première saison qui devrait débuter à l’été ou à la rentrée 2016 n’a pas encore été révélé.

La réaction de Neil Gaiman :

Aaaah… Depuis le temps qu’on en entend parler, de cette adaptation…
C’est le livre que je préfère de Gaiman, même si je suis très loin d’être aussi emballé par Gaiman romancier que par Gaiman scénariste de BD. Celui-ci est tout de même assez puissant dans son genre : il y aura de quoi faire, pas de doute.

Tiens, faudrait que je le dépoussière et que je le lise …

Vraiment bon à ce point, ce roman ?

American Gods, oui le meilleur de Gaiman en solo sinon bon présage avec Prachett.

Ouais, idem en ce qui me concerne, même si j’ai bien aimé aussi “Anansi Boys”, la “suite” de ce “American Gods”.
Après, “bon à ce point”, je ne sais pas : je trouve que Gaiman a de vrais problèmes de style, pour la prose (à moins qu’il ne soit très mal traduit, mais à mon sens ça ne vient pas de ça). C’est peu lourd, un peu pataud. Je le trouve nettement plus subtil et inspiré sur ses travaux BD, sans comparaison possible en fait.
Par contre, roman ou BD, on ne peut pas dire qu’il manque d’idées, le bougre…

Je te rejoins tout à fait dans ton analyse du style sur çe bouquin…c’en est au point que je n’ai pas pu dépasser le premier chapitre :frowning:

Après Hannibal, Bryan Fuller et le réalisateur David Slade vont poursuivre leur collaboration avec American Gods. David Slade réalisera le pilote et sera l’un des producteurs exécutifs de la série.

Dans une interview avec le site Craveonline, le producteur Bryan Fuller parle plus en détail de la série American Gods et du remake de Amazing Stories sur lequel il planche à la demande de Steven Spielberg :

[quote=“Fuller”]We don’t have the rights to Anansi Boys but we’re hoping that we will eventually. Mr. Nancy is going to play a major role in the series and potentially what we’re looking at with American Gods is developing a Marvel Universe, not with superheroes but with gods. As detailed and integrated as the Marvel Universe is, and doing that with deities is something that excited all of us.

…] We get into Jesus and the big God as well. You know, so much of the book is exploring the more marginalized gods who are struggling to make their way in modern America without the strength of the believers that, say, Jesus and Buddha and Easter might have because of their public personas. So it wasn’t necessarily a part of the novel but** ideally what our goal would be with this series - mine, Michael Green’s, Neil Gaiman’s - would be that the book American Gods is actually the Reader’s Digest version of the story.**[/quote]

[size=200]INTERVIEW DE BRYAN FULLER[/size]

QU’est ce que j’ai aimé ce roman! Le genre de truc que tu dévores, et qui te donne envie d’écrire derrière. Sauf que lorsque tu t’y mets, tu découvres que tu n’as pas le quart de la moitié du talent du bonhomme et que ton entreprise est vouée à l’échec.

[quote=“Photonik”]Ouais, idem en ce qui me concerne, même si j’ai bien aimé aussi “Anansi Boys”, la “suite” de ce “American Gods”.
Après, “bon à ce point”, je ne sais pas : je trouve que Gaiman a de vrais problèmes de style, pour la prose (à moins qu’il ne soit très mal traduit, mais à mon sens ça ne vient pas de ça). C’est peu lourd, un peu pataud. Je le trouve nettement plus subtil et inspiré sur ses travaux BD, sans comparaison possible en fait.
Par contre, roman ou BD, on ne peut pas dire qu’il manque d’idées, le bougre…[/quote]

Qu’est-ce que ça fait du bien de lire ça. Parce que moi, Gaiman m’enquiquine prodigieusement en romans (un peu aussi en BD, je dois bien l’avouer : à part Sandman, son Hellblazer et quelques trucs avec McKean, dans l’ensemble, ça me tombe un peu des mains). J’aime bien ses nouvelles. Plus c’est court, plus je le trouve efficace. Mais sa littérature, je n’y suis pas du tout sensible. Ni en français ni en anglais, d’ailleurs : je confirme que ça ne vient pas de la traduction.

Jim

Le comédien britannique Ricky Whittle (Mistresses, Les 100…) incarnera le personnage principal de American Gods, Ombre (Shadow Moon en V.O.) :

http://www.cine-sanctuary.com/public/sanctuary/img/acteurs/previews/MV5BMTQ4NjcwMTcyOF5BMl5BanBnXkFtZTcwNTA3MjM4OQ.V1_UX214_CR00214317_AL.jpg

Ah bah je ne l’imaginais pas du tout comme ça.

Ian McShane (Deadwood) sera Voyageur (Mr Wednesday en V.O.) :

Ça c’est une bonne nouvelle. Shane volait la vedette à tous les autres acteurs dans Deadwood.

http://imageshack.com/a/img923/6092/mbdrwJ.jpg

L’actrice Emily Browning (Sucker Punch, Les Désastreuses Aventures des Orphelins Beaudelaire) a été engagée pour jouer Laura Moon, la femme de Ombre, dans l’adaptation du roman American Gods.

Crispin Glover (Retour vers le futur, Willard) sera Loquace Lyesmith, alias Mr Monde.

http://www.cine-sanctuary.com/public/sanctuary/img/images9/MV5BMjAxMDQ1NzE2MF5BMl5BanBnXkFtZTcwODg1NjU4Nw.V1_UY317_CR120214317_AL.jpg

Oh le choix de casting parfait.

Peter Stormare sera Czernobog, le Dieu des Ténèbres de la mythologie slave.

Et Cloris Leachman a été engagée pour jouer Zorya Vechernyaya, la plus vieille des trois sœurs qui surveillent en permanence les constellations, protégeant les Hommes de ténèbres oubliés.