AMERICAN MONSTER #1-5 (Brian Azzarello / Juan Doe)

La guerre change les gens. Ceux qui s’en vont ne sont jamais les mêmes que ceux qui reviennent. Theo Montclare est un de ceux-là. Terriblement défiguré pendant son année de service, Theo retourne à sa petite vie dans le Nord-Ouest américain, changé, transformé émotionnellement et physiquement, autant en apparence qu’en nature. Est-ce là le retour d’un véritable héros ou celui d’un Frankenstein des temps modernes ?

Suite aux annonces des premiers titres AfterShock prévus pour décembre (Dreaming Eagles, InSexts, Superzero, Replica), le jeune éditeur AfterShock commence à dévoiler son programme pour le mois de janvier 2016.

C’est le cas avec la mini-série American Monster imaginée par le papa du succès critique 100 Bullets, actuellement à l’œuvre sur DK3: The Master Race: le scénariste Brian Azzarello. Ce dernier collabore pour l’occasion avec le dessinateur Juan Doe.

Lien
La page facebook de l’éditeur: facebook.com/aftershockcomics

Etant donné que j’ai beaucoup aimé la série John Doe et étant un fan de Azza, j’ai réservé.

[quote]American Monster #1

Story by
Brian Azzarello
Art by
Juan Doe
Cover by
Juan Doe, Dave Johnson
Publisher
AfterShock Comics

Cover Price:
$3.99
Release Date
Jan 20th, 2016

The ugliest side of humanity may be humanity’s only hope.

In a small Midwestern town, a large man with a horribly scarred face gets off a bus, and takes a room. He spooks the locals–nobody knows him–or do they? It’s impossible to say be-cause he seemingly has no face. The man’s intentions remain unknown, until he takes on a corrupt sheriff and the rural crew of racist arms dealers. The town’s impression of the man changes, and he’s seen as a hero…until his real intentions bubble to the surface. The man isn’t there to end the gang, but to take it over. And he’s just getting started.[/quote]

Source: www.comicbookresources.com

[quote=“Jack!”]…]

La guerre change les gens. Ceux qui s’en vont ne sont jamais les mêmes que ceux qui reviennent. Theo Montclare est un de ceux-là. Terriblement défiguré pendant son année de service, Theo retourne à sa petite vie dans le Nord-Ouest américain, changé, transformé émotionnellement et physiquement, autant en apparence qu’en nature. Est-ce là le retour d’un véritable héros ou celui d’un Frankenstein des temps modernes ?

…][/quote]

American monster c’est pour l’instant le titre qui après ce premier numéro - certes intrigant - de ce nouvel éditeur, qui ne m’incite pas à aller plus loin.
C’est assez elliptique (trop sûrement à mon goût) pour une mise en train, et le dessin ne m’inspire pas plus que ça.

En regardant les crédits, j’ai remarqué que nulle part pour l’instant en tout cas, le dessinateur ne faisait office de co-créateur voire de co-auteur.

Le seul créateur mentionné est dans le cas d’American Monster Azzarello et pour Replica Jenkins.

Pour Superzero Amanda Conner & Jimmy Palmiotti sont scénaristes, et les droits des personnages appartiennent Paperfilms Inc.
Qui après une recherche sur le Web apparaît être la société fondée par Palmiotti & Conner + Justin Gray.

Bref aucun artistes en co-créateurs.

[quote] American Monster #5

Story by
Brian Azzarello
Art by
Juan Doe
Colors by
Juan Doe
Cover by
Juan Doe
Publisher
AfterShock Comics

3.99(USD)
2016-10-19

An American veteran…burned, disfigured and pissed the hell off. Theo Montclaire has many axes to grind. Thankfully he’s discovered plenty of victims both deserving and undeserving to unleash his fury. The many stories of AMERICAN MONSTER are only just beginning.[/quote]

Source : www.comicbookresources.com