AMERICAN SNIPER (Clint Eastwood)

Projet un temps envisagé par Steven Spielberg avant d’être repris par Clint Eastwood, American Sniper raconte l’histoire vraie du Navy Seal Chris Kyle, surnommé “le tireur d’élite le plus redoutable de l’histoire militaire américaine” avec plus de 150 cibles à son actif.

http://www.cine-sanctuary.com/public/sanctuary/img/images_2/Chris-Kyle-Americain-Sniper.jpg

[quote]DATE DE SORTIE PREVUE

16 janvier 2015 (USA)
18 février 2015 (France)

REALISATEUR

Clint Eastwood

SCENARISTE

Jason Dean Hall, d’après l’autobiographie de Chris Kyle

DISTRIBUTION

Bradley Cooper, Sienna Miller, Jake McDorman, Kyle Gallner…

INFOS

Long métrage américain
Genre : drame/guerre
Année de production : 2014
[/quote]

Les premiers visuels :

http://www.cine-sanctuary.com/public/sanctuary/img/images_2/american-sniper-bradley-cooper-sienna-miller1-600x400.jpg

http://www.cine-sanctuary.com/public/sanctuary/img/images_2/american-sniper-bradley-cooper1-600x400.jpg

La première bande-annonce :

La nouvelle bande-annonce :

Ç’a été une belle déception cet American Sniper, déjà le sujet n’est pas de mon point de vue, très cinématographique.
Montrer le quotidien d’un tireur d’élite en l’occurrence celui de Chris Kyle (160 victimes) peut être (et s’est révélé) assez monotone.
D’autant que le film d’Eastwood privilégie l’angle de l’ange gardien solitaire (mais je ne sais pas comment travaillent les snipers des Navy Seal) alors que selon le témoignage de Yohann Douady (tireur d’élite au 2e RIMA) : “seul, un tireur ne peut quasiment rien faire”, tireur d’élite est un travail d’équipe.

Ensuite l’approche de Clint Eastwood m’a semblé trop “naturaliste”, là où un Jean-Jacques Annaud avec ***Stalingrad ***(une très belle réussite à mes yeux) par exemple choisit la métaphore du duel, le mano a mano si j’ose dire, entre deux tireurs. Un angle assez irréaliste finalement.

De plus le jeu des acteurs est assez plat, cela tient peut-être aussi (?) au doublage.

À part quelques scènes forcément empreintes d’une certaine émotion puisqu’elles utilisent des figures “innocentes” ou du moins reconnues comme telles dans un conflit armé (mais de moins en moins cela dit) : des femmes et des enfants ; les moments les plus fort du film ont été pour moi les photographies du générique de fin.
Il y a plus d’émotion et d’histoire dans ces quelques minutes que dans les presque 2 heures du film proprement dit.

Malgré tout je reconnais à Clint Eastwood l’élégance de nous avoir épargné la fin au sens propre, de Chris Kyle, et d’avoir préféré le hors-champ, l’implicite, en terme d’image.

Je crois qu’avec ce film, mais pas seulement celui-là, mais avec tous les films qui sont sensés s’inspirer d’événements qui se sont vraiment déroulés le scénariste et le réalisateur doivent s’accorder une bonne dose de licence poétique.
Le quotidien de militaires sur le front n’est jamais très glamour et la confrontation avec la vie de famille nécessite des acteurs brillants et une écriture serrée, soutenue par une mise en scène tout aussi travaillée.
Là, j’ai eu l’impression qu’on enfilait les platitudes comme des perles, interprétées sans émotion, comme détaché.
Une sorte d’écriture “behavioriste” (ou comportementaliste) qui peut marcher, **Hemingway ** l’a prouvé avec ses romans sur la guerre notamment, mais qui là pour le coup, n’a pas fonctionné pour moi.
Une voix off n’aurait peut-être pas été de trop ?

J’ai hâte de revoir Bradley Cooper dans le rôle de Mack Bolan.

J’ai lu il y a peu deux L’Exécuteur (un période Pendleton et un autre période Will Murray), j’en avais lu une tripotée quand j’étais ado (mon favoris est le deuxième lorsqu’il forme un commando) et ce n’est pas Bradley Cooper que j’aime bien par ailleurs, à qui j’aurais pensé pour le rôle.

Stallone a failli le jouer.

Sinon,j’ai relu les romans que j’ai chez moi(y compris les romans français)et j’adore ce mec.

Oui, mais je ne vois pas le rapport entre Mack Bolan et Chris Kyle, d’un côté on a un *vigilante * de l’autre un militaire.
**Bolan ** est un personnage de fiction, Kyle même s’il est ici mis en scène n’en est pas un.

Le rapport c’est l’acteur, je pense…puisque Bradley Cooper a un film Mack Bolan dans ses projets…

D’accord, merci, je n’étais pas au courant, et le laconisme de **Regulator ** ne m’a pas aidé : “J’ai hâte de revoir Bradley Cooper dans le rôle de Mack Bolan.” laisse entendre que Bradley Cooper a déjà été Mack bolan, et dans un commentaire qui se trouve dans une discussion sur un tireur d’élite j’ai cru qu’il y avait amalgame entre Kyle et Bolan.

Je suis laconique?

Vas-y,tu m’cherches?

Tar’ta gueule,toi,si j’t’attrape.

Je plaisante,bien sur;voilà un bisou pour marquer ma bonne foi.
SMAC(sur la joue,hein).

Blagues(de merde)à part,désolé,je pensais que ça paraissait évident dans mon message mais non…
Tar’ma gueule,moi,si tu m’attrapes…

Non,pas de confusion mais j’ai bien aimé l’acteur donc j’ai hâte dans le revoir dans le film tiré de la vie de mon maitre à penser,le grand MACK BOLAN.

Et les deux survivants du Death Squad ont leur propre série inédite en France:THE ABLE TEAM,où il y aussi le flic Carl Lyons.

Cette série a failli être adaptée en version tv mais ça ne s’est pas fait.
L’année suivante,la chaine prévue a créé THE A-TEAM(l’agence tout risque).

Pour se venger,l’un des auteurs de the able team a écrit un épisode avec un groupe de mercenaires qui se font passer pour des héros via une série TV.

Et… Bradley Cooper a joué dans THE A-TEAM:THE MOVIE…

Tout est lié…

C’est un complot…

Ok,j’arrête le H.

Je constate que tu est un fan pur & dur (merci pour l’anecdote). :wink:

De rien.

Je ferai surement un topic pour en parler plus en détail dans la rubrique livres.

mackbolan.com/display.php3?num=465

Dans cette épisode du spin-off “Phoenix Force”(Jean Grey?),les alliés de Mack Bolan affrontent…LE MAIRE HADY.