ANGOULÊME 2019


(Le Doc) #1

La 46ème édition du Festival International de la Bande Dessinée d’Angoulême se déroulera du 24 au 27 janvier 2019.

Et cette fois, il y a 3 affiches officielles :

Festival International de la Bande Dessinée d’Angoulême : Non pas une, ni deux… mais trois affiches pour l’édition 2019 du Festival, en partenariat avec @raja ! Comme les dernières éditons l’ont démontré, le Festival s’engage activement dans l’accueil et la promotion du 9e Art. Le thème retenu pour ces illustrations est « un autoportrait de l’artiste en enfant, découvrant la ou les bandes dessinées fondatrices de sa passion, voire de sa vocation ».

Richard Corben, le grand prix 2018 :

41585436_1982554428433465_6202962906150076416_n

Bernadette Desprès :

41616275_1982554441766797_7332321597400809472_n

Taiyou Matsumoto :

41652929_1982554421766799_5481098402567553024_n

Le site : www.bdangouleme.com


(FC powaaaa) #2

Je suis déçu par rapport à des affiches des années précédentes (restriction de budget : on ne paie plus les décors et arrière-plans ?).
Notamment par celle de Corben qui est trop orientée …


(とり) #3

C’est sympa d’avoir fait faire une affiche par un artiste de chacun des continents de la BD…
Et le thème est sympa aussi.
Je n’arrive pas à identifier le manga sur l’affiche de Matsumoto… On dirait un peu le style de Kazuo Umezu, mais je ne saurais être affirmatif (en tout cas, ça ressemble à du manga des années 70).
J’aime bien l’affiche de Bernadette Després… Et, pour l’avoir croisée à de nombreuses reprises, elle-même est très sympathique.

Tori.


(Jim Lainé) #4

Que veux-tu dire par là ?

Jim


(FC powaaaa) #5

Bah en fait, je n’ai compris qu’après le message de Tori … trois auteurs, trois continents, donc trois origines de BD différentes. Je trouvais dommage que Corben ne mette que du EC Comics … et pas de BD issus d’autres continents !
(et pourtant, je suis fans des comic books publiés par EC et je suis fan de Corben)


(とり) #6

Le thème étant “autoportrait de l’artiste en enfant, découvrant la ou les bandes dessinées fondatrices de sa passion, voire de sa vocation”, c’est normal que chacun utilise des titres de son propre continent…

Tori.


(FC powaaaa) #7

Ah bah j’avais compris que la moitié … Merci !


(Le Doc) #8

Urban Comics, DC, Warner Bros. et le Festival mettront à l’honneur Batman, qui fêtera ses 80 ans en 2019. Façonné par de multiples talents, de Bob Kane à Frank Miller, cette icône a marqué l’essor des comics. Cette exposition immersive et ludique vous propose de traverser tous les lieux cultes du plus célèbre des super héros américains.

http://www.bdangouleme.com/1350,batman-80-ans-un-genre-americain-demasque


(Blackiruah) #9

Y’a des rumeurs qui trainent sur les invités à ce sujet, si ça se confirme ça sera une grosse édition côté comics


(Le Doc) #10

La sélection officielle :

  • Ailefroide – Altitude 3954 par Jean-Marc Rochette et Olivier Bocquet (Casterman)
  • Alice dans le Sussex par Nicolas Mahler (L’Association)
  • Andy, un conte de faits par Typex (Casterman)
  • L’Arabe du futur t.4 par Riad Sattouf (Allary)
  • A travers par Tom Haugomat (Thierry Magnier)
  • Bezimena, par Nina Bunjevac (Ici Même)
  • Blue Giant t.3 par Shinichi Ishizuka (Glénat)
  • Bolchoi Arena t.1 par Aseyn et Boulet (Delcourt)
  • La Cantine de minuit t.3 par Yarô Abe (Le Lézard Noir)
  • Charlotte impératrice t.1 par Matthieu Bonhomme et Fabien Nury (Dargaud)
  • Les Chefs d’oeuvre de Lovecraft t.1 par Gou Tanabe (Ki-oon)
  • Chroniques du léopard par Téhem et Appollo (Dargaud)
  • Claudine à l’école par Lucie Durbiano (Gallimard)
  • Courtes distances par Joff Winterhart (Çà et Là)
  • Dansker par Halfdan Pisket (Presque Lune)
  • Deux femmes par Song Aram (Çà et Là)
  • Les Grands Espaces par Catherine Meurisse (Dargaud)
  • Heimat, loin de mon pays par Nora Krug (Gallimard)
  • Il faut flinguer Ramirez t.1 par Nicolas Petrimaux (Glénat)
  • Indélébiles par Luz (Futuropolis)
  • Israti ! t.2 par Golo (Actes Sud)
  • Kimi le vieux chien par Nylso (Misma)
  • Lune du matin par Francesco Cattani (Atrabile)
  • Malaterre par Pierre-Henry Gomont (Dargaud)
  • Moi, ce que j’aime c’est les monstres par Emil Ferris (Monsieur Toussaint Louverture)
  • Peintures de guerre par Angel de la Calle (Otium)
  • Pittsburg par Frank Santoro (Çà et Là)
  • Pline t.5 par Miki Tori et Mari Yamazaki (Casterman)
  • Renaissance t.1 par Emem, Fred Duval et Frédéric Blanchard (Dargaud)
  • Les Rigoles par Brecht Evens (Actes Sud)
  • Royal City t.2 par Jeff Lemire (Urban Comics)
  • Sabrina par Nick Drnaso (Presque Lune)
  • Saltiness t.3 par Minoru Furuya (Akata)
  • Servir le peuple par Alex W. Inker et Yan Lianke (Sarbacane)
  • Sheriff of Babylon par Mitch Gerads et Tom King (Urban Comics)
  • Sous la maison par Jesse Jacobs (Tanibis)
  • Spirou ou l’espoir malgré tout par Emile Bravo (Dupuis)
  • Sunny Sunny Ann par Miki Yamamoto (Pika)
  • Ted, drôle de coco par Emilie Gleason (Atrabile)
  • The Artist, le cycle éternel par Anna Haifisch (Misma)
  • Théodore Poussin t.13 par Frank Le Gall (Dupuis)
  • Le Vol nocturne par Delphine Panique (Cornélius)
  • Voyages en Egypte et en Nubie de Giambattista Belzoni t.2 par Lucie Castel, Grégory Jarry et Nicolas Augereau (Flblb)
  • Wonderland t.3 par Yugo Ishikawa (Panini)
  • Xibalba par Simon Roussin (2024)

- La sélection jeunesse : 10 livres en compétition. Le Fauve d’Angoulême - Prix jeunesse récompense un ouvrage principalement destiné à la jeunesse. Il est remis par un jury d’enfants âgés de 8 à 12 ans, ainsi que les autrices Claire Fauvel et Julia Billet, lauréates du Fauve Jeunesse 2018.

  • Anders et le volcan par Gregory Mackay (The Hoochie Coochie)
  • L’Atelier des sorciers t.1 par Shirahama Kamome (Pika)
  • Les Aventures de Hong Kiltong par Yoon-sun Park (Misma)
  • Calf Boy par Rémi Farnos (La Pastèque)
  • Les Cavaliers de l’apocadispe maîtrisent la situation par Libon (Dupuis)
  • Crevette par Elodie Shanta (La Pastèque)
  • Le Prince et la couturière par Jen Wang (Akiléos)
  • Stig et Tilde t.1 par Max de Radiguès (Sarbacane)
  • The Amazing World of Gumball t.1, collectif (Urban Kids)
  • Wonder Pony t.1 par Marie Spénale (Jungle)

- La sélection patrimoine : Huit livres en compétition. Fauve d’Angoulême - Prix du Patrimoine, il est décerné par le Grand Jury du Festival. Ce prix met à l’honneur une œuvre qui fait partie de l’histoire mondiale du neuvième art, ainsi que le travail éditorial qui a permis de le distinguer.

  • Batman, la légende t.1 par Neal Adams, Bob Haney et Dennis O’Neil (Urban Comics)
  • Charivari ! par Maki Sasaki (Le Lézard Noir)
  • Le Coeur révélateur par Alberto Breccia (Rackham)
  • The Game, histoires 1968-1970 par Guy Pellaert (Prairial)
  • Idée par Frans Masereel (Martin de Halleux)
  • M. Poche par Alin Saint-Ogan (Revival)
  • Oeuvres 1 par Guido Buzzelli (Les Cahiers dessinés)
  • Les Travaux d’Hercule par Gustave Doré (2024)

- La Sélection Polar SNCF : Cinq livres en compétition. Récompense du polar en bande dessinée, le Fauve Polar SNCF est attribué à un album par un jury de personnalités.

  • The Fix t.1 par Steve Lieber et Nick Spencer (Urban Comics)
  • Gramercy Park par Christian Cailleaux et Timothée de Fombelle (Gallimard)
  • Kill my mother par Jules Feiffer (Actes Sud)
  • Ville-Vermine t.1 par Julien Lambert (Sarbacane)
  • Les Visés par Thomas Gosselin et Giacomo Nanni (Cambourakis)

- La Sélection Bande dessinée alternative : Le Fauve d’Angoulême - Prix de la Bande Dessinée Alternative est attribué par un jury d’experts et récompense la meilleure production non professionnelle. Une trentaine de publications non professionnelles sont en compétition, et ce de toute origine géographique ou période.

Source : www.toutenbd.com


(とり) #11

Quelle surprise…

Tori.


(Lord-of-babylon) #12

Je me suis fait la même réflexion


(FC powaaaa) #13

Moi de même.


(Le Doc) #14

(Blackiruah) #15

Il doit avoir une maison en France…


(Blackiruah) #16

Batman à Angoulême : une exposition et trois auteurs !

Pour les 80 ans de Batman, le super-héros le plus lu en France sera mis à l’honneur lors du prochain festival international de la bande dessinée d’Angoulême, du 24 au 27 janvier, à travers l’exposition « Batman 80 ans : un genre américain démasqué ».
Pour l’occasion, trois auteurs emblématiques du personnage et de son histoire seront présents : Frank Miller, Paul Dini et Jock.


(FC powaaaa) #17

Nom de Zeus. Faut que je trouve un moyen d’y aller !


(Blackiruah) #18

\ 187xauto


Cette année, nous aurons le grand plaisir d’être présents au Festival International de la bande dessinée d’Angoulême ! Rendez-vous du 24 au 27 janvier 2019 … dans le monde des bulles ! Pour cette occasion nous avons réunis quatre invités !

Pour toute demande de SP ou d’interview, merci de contacter notre attaché de presse, Nicolas Mallet : nicolas.mallet.rp@gmail.com

LA LISTE DES INVITÉS !
Pour fêter la sortie du deuxième, et dernier tome, de Bloodshot Salvation , nous avons décidé d’inviter Doug Braithwaite ! Le FIBD sera aussi l’occasion de réunir trois des auteurs d’ Urgence Niveau 3 ! Ce dernier est d’ailleurs de nouveau disponible après deux mois en rupture de stock !

Doug Braithwaite est un artiste britannique connu d’abord pour son travail chez Marvel ( Universe X , Punisher , Wolverine …), mais aussi DC (Justice , avec Alex Ross). Il devient un dessinateur phare chez Valiant en illustrant presque tous les événement successifs de la firme : Unity , Armor Hunters , Book of Death , mais aussi Imperium , Bloodshot USA et Salvation , la nouvelle série X-O Manowar

Joshua Dysart est un scénariste américain. Il débute sa carrière avec Violent Messiahs en 1997. Après deux ans à écrire Swamp Thing chez Vertigo, il réalise entre 2008 et 2011 avec Alberto Ponticelli et Pat Masioni la série Soldat Inconnu , qui lui apporte une reconnaissance mondiale. Il devient un des architectes de l’univers Valiant à partir de 2012, avec les séries Harbinger puis Imperium .

\ 250xauto
Pat Masioni est un artiste originaire de la République Démocratique du Congo et vivant à Paris. Avant 2002, il vit au Congo et publie de nombreuses bande-dessinées. Il acquiert une notoriété mondiale en 2005 avec l’album Rwanda 1994, Descente aux enfers . Il est le premier auteur noir africain à être publié aux USA, en illustrant des épisodes du Soldat Inconnu écrits par Joshua Dysart .


Alberto Ponticelli est un artiste italien actif depuis les années 90. Il est révélé par Sam & Twitch de Brian Bendis chez Image, puis Marvel Knights chez Marvel. Après le Soldat Inconnu , on le retrouve chez DC ( Frankenstein , avec Jeff Lemire et Matt Kindt , Dial H , Green Lantern …). Il vient de publier une nouvelle mini‑série avec Joshua Dysart , Goodnight Paradise , chez TKO.


(Oncle Hermes) #19

Il n’y a à peu près aucune chance que je sois à Angoulême cette année, mais s’il y en a qui passent par là, je ne peux que vous recommander d’aller à la rencontre du monsieur. Je me souviens d’une après-midi il y a quelques mois lors d’une rencontre en librairie dans le sud (dont je suis revenu avec un sketch de Deadman dont je suis fort content), rien que le voir dessiner est une expérience impressionnante (une fois lancé, on a l’impression que la main ne quitte plus le papier comme si tout était fait en un seul trait), et les résultats sont des plus sympathiques.


(FC powaaaa) #20

Oui, c’est excellent. Je l’ai vu au dernier (ou avant-dernier) festival de Lille (dans la gare de marchandises où les dessinateurs n’étaient pas loin de perdre leurs doigts, tant il faisait froid), et il m’a fait un Frankenstein du tonnerre (il a utilisé tout le papier Canson, y avait plus grand chose de disponible sur la feuille)