ANGOULÊME 2019


(とり) #61

Les nombres de tomes indiqués sont ceux des premières éditions japonaises (sinon, ce serait faux également pour Urusei yatsura et Maison Ikkoku (et Mermaid forest)).

Tori.


(KabFC) #62

ah oki, je n’avais pas compris.


(FC powaaaa) #63

Ah bah c’est bien, une femme, très légitime en plus !


(KabFC) #64

une femme mangaka. C’est double peine dans le milieu de la BD.


(Fab) #65

et Fauve d’honneur pour Frank Miller


(FC powaaaa) #66

Y a un Fauve d’honneur tous les ans ?


(Fab) #67

il ne me semble pas


(FC powaaaa) #68

Bien ce qui me semblait.
Pour la mangaka et malgré tout le bien que je pense de l’œuvre de Miller (et que cette récompense est plaisante), faudrait pas qu’il l’éclipse !


(Jim Lainé) #69

En même temps, le milieu de la BD en question a super lobbyisé pour elle dès avant le premier tour.

Ils se dépêchent, de peur que le crabe ne le rattrape ?

Jim


(Jim Lainé) #70

Un article plein d’approximations sur ActuaBD :

https://www.actuabd.com/Angouleme-2019-Frank-Miller-le-Wonder-Boy-des-comics-recoit-un-Fauve-d-or-d

Jim


(KabFC) #71

Rien que le titre déjà. J’ai jamais vu Miller comme le Wonder Boy des comics.


(Lord-of-babylon) #72

Tu es bien poli je trouve. Outre les raccourcis, on sent dans les premiers paragraphe une sorte de règlement de compte (apparemment on apprécie pas de voir une interview annulée)


(Vinch64) #73

C’est ce que j’ai pensé dès l’annonce de ce prix.
Ca ne sent jamais très bon (niveau santé de l’intéressé) ces récompenses…


(KabFC) #74

Bon il reste plus grand chose de dispo pour cette Rumiko.
Va falloir rééditer.

Maison Ikkoku, Tragédie de P, Le chien de mon patron, un bouquet de fleurs rouges ne sont plus dispo, Ranma est en cours de ressortie, Rinne est dispo qu’en moitié et c’est la moitié fin :wink:


(Oncle Hermes) #75

Ah oui, pas fameux bilan ! Je pense pouvoir affirmer que les éditeurs sont probablement sur le coup. ^^


(Jim Lainé) #76

Comme toujours.

Qui a dit “ah bon ?” ???

Jim


(Blackiruah) #77

(c’est moi, j’ai même bu de travers)


(とり) #78

En dehors d’une partie des Inu Yasha et de la première édition de Maison Ikkoku, j’ai tout, et même un peu plus (j’ai pas mal de trucs inédits en français, dans des éditions japonaises ou américaines, principalement des histoires courtes, mais aussi One pound gospel).

Tori.


(Blackiruah) #79

46e FESTIVAL INTERNATIONAL DE LA BANDE DESSINÉE D’ANGOULÊME
Palmarès des Prix Découvertes

FAUVE D’ANGOULÊME - PRIX JEUNESSE

Le Prince et la Couturière de Jen Wang, chez Akiléos

Pendant que ses parents lui cherchent une épouse, le prince Sébastien, lui, a trouvé une couturière.

Devenue au fil du temps sa meilleure amie et première confidente, elle seule sait que chaque nuit, en secret, il s’habille de robes et devient Lady Crystallia.

Avec beaucoup de finesse, Jen Wang brode un récit touchant sur la tolérance et la différence.

PRIX DES ÉCOLES D’ANGOULÊME

La boîte à musique de Gijé et Carbone, chez Dupuis

Pour son huitième anniversaire, Nola reçoit un magnifique cadeau : la boîte à musique de sa maman, Annah, récemment décédée. Quelle mélodie enchanteresse ! Mais à y regarder de plus près, une petite fille gesticule à l’intérieur et appelle au secours… En suivant les instructions d’Andréa, la fille de la boîte à musique, Nola rapetisse, entre dans la boîte et découvre le monde de Pandorient, un monde incroyable, mais aussi dangereux…

PRIX DES COLLÈGES

La Brigade des Cauchemars, T.1
de Franck Thuillez, Yomgui Dumont et Drac, chez Jungle

Quelques mois ont passé depuis que Sarah a quitté la clinique et intégré le lycée de la ville. Après la mort tragique de ses parents adoptifs, la jeune fille est recueillie par le professeur Angus qui souhaite l’incorporer à la Brigade des Cauchemars aux côtés de Tristan et Esteban.
À peine Sarah a-t-elle terminé sa formation qu’un autre patient arrive : Nicolas. Voilà l’occasion pour la nouvelle équipe de tester ses capacités en s’infiltrant dans un cauchemar. Mais un imprévu vient chambouler leur mission : un intrus s’est glissé dans la tête de Nicolas et la Brigade doit à tout prix le rattraper !

PRIX DES LYCÉES

Il faut flinguer Ramirez, Acte 1
de Nicolas Petrimaux, chez Glénat

Venu du jeu vidéo et de l’animation, Nicolas Petrimaux signe un thriller rocambolesque dans l’esprit du cinéma des années 1990 de Tarantino et Rodriguez.

Sous le soleil de l’Arizona, un employé modèle et muet devient la cible d’un cartel qui le prend pour un traître et un assassin de légende.

Suspense et humour donnent le ton de ce premier tome explosif.

CONCOURS DE LA BD SCOLAIRE PARRAINÉ PAR LE GROUPE MGEN

Prix d’Angoulême de la BD scolaire

Jap vu par Jap de Julien Auclair

Prix Espoir de la BD scolaire

Le fruit du hasard de Thomas Ouedraogo

Prix du scénario de la BD scolaire

C’était une blague de Fela Maazou

Prix du graphisme de la BD scolaire

Skate or die de Louise Moutessier

PRIX DRAWMECOMICS

Flavie Roux

PRIX JEUNES TALENTS RÉGION

Au début, un rêve étrange de Robin Pouch

PRIX JEUNES TALENTS

Louis Lanne


(とり) #80

Skate or die, le titre est déjà celui d’un vieux jeu vidéo et d’un film (dans lequel mon cousin tenait un des rôles principaux… Seule raison pour laquelle j’ai le DVD : le film est très moyen)…

Tori.