ANIMAL MAN t.1 (Grant Morrison / Chas Truog)

animal-man-tome-1

Animal man tome 1

Buddy Baker est un père aimant, un bon époux et un activiste pour la défense des animaux. Accessoirement, c’est un aussi un surhomme, ayant le pouvoir d’acquérir les capacités des animaux qu’il approche. Pourtant, coincé dans une vie banale, sans emploi et sans charisme, il est bien difficile de l’imaginer sauver qui que ce soit. Jusqu’au jour où Buddy enfile bottes et collants et reprend l’entraînement, bien décidé à aller au bout de son potentiel…

Âge : 15+

Collection : URBAN CULT

INFOS

SCÉNARISTE : GRANT MORRISON - DESSINATEUR : CHAS TRUOG
  • Date de sortie : 20 mai 2022
  • Pagination : 376 pages
  • EAN : 9791026826392
  • Contenu vo : Animal Man by Grant Morrison Book 01 (#1-13 + Secret Origins #39)
  • Prix : 35 €
1 « J'aime »

Une de mes préférées de Morrison

enfin.

Excellente nouvelle! :sunglasses:

Passé la première mini.

Etait ce une mini ?

non
mais Morrison indique que sur les 4 1ers il a appliqué la recette anglaise des premiers swamp thing de moore déjà à l oeuvre pour moi sur le 1er arc de sandman

Oui, il n’avait pas saisi que c’était une série régulière, donc c’est après qu’il a commencé à imposer des choses plus personnelles.

Jim

Gaiman aussi trouve sa voix au 8

J’avais dû m’endormir avant.
:wink:

Jim

Arf … je n’ai pas encore fini de me procurer les 3 pavés qui me manquent.

Ne nous dis pas sue tu n as jamais lu sandman ?

Pas en entier apparemment… :sleeping::sleeping::sleeping:

Voilà, jamais en entier, jamais d’affilée.
En fait, j’ai découvert la série, pour autant que je me rappelle, quelque part à la hauteur de « Doll’s House » ou « Dream Country », à peu près à la hauteur de la publication, donc à une époque où les TPB étaient rares. Mes plus vieux souvenirs doivent remonter à « Tales in the Sand » (l’histoire de Nada) et « A Dream of a Thousand Cats » (un Kelley Jones merveilleux qui cause de chats). J’ai été emballé. J’ai ensuite complété, lu chez des copains, tout ça… J’ai beaucoup apprécié les débuts (que j’ai donc lus après mes premiers contacts avec la série), notamment pour la gestion de la continuité, qui nourrit un imaginaire foisonnant…
Et puis, petit à petit, mon intérêt pour la série a fondu comme neige au soleil. J’ai trouvé ça bavard, ampoulé, littéraire dans le mauvais sens du terme, et pour tout dire barbant. J’ai eu quelques spasmes d’intérêt, comme « Ramadan », ou les récits consacrés à Death, mais autrement, Sandman a fini par me faire le même effet que les romans de Gaiman : ça m’est tombé des mains.
Je crois que j’ai tout chez moi. Je n’ai jamais trouvé la force de finir la série. Et je soupçonne que je ne la trouverai jamais.

Jim

1 « J'aime »

Eh bah, what a surprise !

En plus kindly one est ma partie preferee avec dreams country…
Ben moi je relis en version urban et c est le pied

Y a plein de trucs que tout le monde encense et qui me tombent des mains. Voire que je déteste. Sur les trucs récents, y a même des séries que je n’ai jamais tenté de lire, parce que je ne supporte pas les auteurs. Et ça va en empirant. Je suis en train de faire du tri dans le franco-belge, mais je pense que je vais un jour entamer la même chose dans la partie comics de ma bibliothèque.

Jim

Sandman fut une claque monumentale de lecture.

La série etait finie, tous les tpb sortis, et cette lecture sans pause.

Si kindly ones fut un chouïa long, la serie ne me perdit jamais et les émotions suscitées, intenses.

J’ai connu ça avec Starman.

Jim

1 « J'aime »

Pareil que n.n.nemo, j’ai aimé de bout en bout et je l’ai lu quasiment d’une traite (empruntés à la bibliothèque puis achetés pour les avoir à la maison). Il y a effectivement quelques passages à vide (difficile de faire autrement vu la longueur de la série) mais ça ne m’a jamais sorti de ma lecture.

Jamais lu.