ANIMALERIES (Solé)

Discutez de Animaleries

Illustrateur de grand talent, un peu oublié j’ai l’impression (à part des vieux dans mon genre, et encore), Jean Solé avait non seulement un trait détaillé, réaliste et soutenu par un encrage précis, mais il avait aussi un sens des formes épatant, qui lui permettait de mixer les êtres et les choses.

Animaleries-couv1

J’ai l’édition de 1982 de ses Animaleries, récemment offerte par un copain. C’est la deuxième version chez La Noria, la première avec une couverture bleue, bien avant la réédition de 2015 chez Audie, qui utilise une autre image.

Animaleries-couv2

Animaleries-couvAudie

Le bouquin, souple, contient de nombreuses illustrations où le dessinateur hybride des animaux avec des objets du quotidien ou des décors. Certaines illustrations sont magnifiques, je pense au lion dont la crinière est un château sur une falaise, ou au bouledogue constitué de la cire d’une bougie fondue.

jean-sol%C3%A9-animaleries

Le livre se conclut par un petit conte fantastique à la teneur à la fois ironique et poétique, sur un couple de fermier qui remplit sa maison de cartes d’animaux. Assez magique.

Jim

Je sais que j’ai déjà “lu” ça… Mais je sais que je ne l’ai pas.
Et j’aime beaucoup également Jean Solé.

Tori.

Je n’avais pas jusqu’à ce printemps, ou cet été. Mais j’ai un pote dessinateur qui a une bibliothèque, un grenier et un garage, plein de trucs divers, parfois en double, en triple et en quadruple. Et on fait des échanges et des cadeaux fructueux. Dans ce cas précis, je suis ravi.

Jim