ANNA MERCURY t.1 (Warren Ellis / Facundo Percio)

http://makma.com/clients/superpouvoir/images/fredo/SP/Glenat_Comics/anna_mercury_tome1.jpg

[quote]
Anna Mercury Tome 1 : Sur le fil du rasoir
Scénario : Warren Ellis
Dessins : Facundo Percio
VO : Anna Mercury Vol.1 The Cutter n°1 à 5
Traduction : Edmond Tourriol
Lettrage : Makma

Quand le créateur de Black Summer créé une héroïne sexy et casse-cou dans un univers futuriste démentiel… Anna Mercury est un agent du gouvernement qui voyage entre les réalités parallèles, pour faire en sorte que les armes de destruction massive qu’elle protège ne tombent pas dans de mauvaises mains.Angleterre, de nos jours, Anna-Louise Britton est un agent du gouvernement envoyée en mission dans neuf réalités parallèles. Ses voyages dans l’espace-temps lui offrent des pouvoirs surhumains qui l’aideront dans ses missions. Héroïne sexy la nuit, bureaucrate la journée, sa vie n’est pas de tout repos ! Projetée dans la ville de New Ataraxia, Anna Mercury va disposer d’une heure pour sauver la cité d’une destruction programmée…Anna Mercury est un alliage précieux d’action, d’aventure, d’espionnage et de science-fiction. C’est aussi un personnage féminin fort, moderne et sexy qui a séduit un très large lectorat aux USA pour ses dessins magnifiques et son scénario débridé signé Warren Ellis. Un nouveau coup de maitre pour le scénariste de Planetary et No Hero. [/quote]

Mercure est la planète la plus proche du soleil. Pas étonnant que l’héroïne Anna Mercury ait le sang chaud et une chevelure flamboyante.
Glénat Comics vous propose de découvrir cette première mini-série traduite par Edmond Tourriol et consacrée à cet agent atypique qui travaille pour le Ministère de la Défense Britannique. En fait, Mercury est un nom de code, un costume qu’endosse l’agent Anna Louise Britton (elle partage avec Batwoman la même perruque rousse). Cet avatar n’existe et n’œuvre que dans les neuf mondes imaginaires et alternatifs qu’elles traversent lors de ses missions visant à restaurer un semblant d’ordre…
Aux dessins, Facundo Percio s’accapare la folie d’un Juan José Ryp et empreinte le coup de crayon d’un Oscar Jimenez dans une mini-série en cinq parties menée tambour battans. En 2010, il a illustré quelques épisodes de la mini-série Broken Trinity: Pandora´s Box pour l’éditeur Top Cow.
Warren Ellis explore encore un peu plus le concept des micro-univers et univers alternatifs qu’il affectionne. On pense d’ailleurs à son récent arc sur la série Secret Avengers publiée par Marvel Comics. Anna Mercury aurait sa place au sein de cette équipe furtive qui fait des missions éclairs l’une de ses spécialités.
C’est passionnant de voir comment Ellis prend toujours autant de plaisir à mêler l’Histoire, la SF, la politique et l’anticipation, tout en se renouvelant. Évidemment, il a déjà eu l’occasion d’approfondir ces thèmes dans Planetary, Stormwatch, The Authority, Black Summer ou Ultimate Fantastic Four.
Mais Anna Mercury fait office de nouveau chapitre dans la bibliographie de l’explorateur qu’est Warren Ellis. Indispensable pour les fans du scénariste anglais qui ne cesse de surprendre son lectorat.
Vivement la suite. Trois épisodes sont déjà disponibles aux USA depuis 2010.

Pour lire les premières pages de ce tome 1, cliquez sur le lien suivant : superpouvoir.com/lecture/365 … rcury.html

Ca donne envie ! Si je ne me l’étais pas acheté il y a une demi-heure, je me jetterais dessus !

C’est une série que je voulais lire depuis un moment. Pour le moment, ça n’est pas encore le cas, puisque le volume n’est arrivé que ce midi, mais je peux d’ores et déjà dire que la qualité de l’édition semble là. On se retrouve avec un ouvrage très proche de ce que produit Delcourt ou Urban, ce qui est déjà un très bon point pour commencer. Et vu les œuvres annoncées dans les mois qui viennent, autant dire que Glénat risque de devenir un acteur incontournable du comic-book en France :slight_smile:

Anna Mercury fait monter la température !

[Lire l'article sur Superpouvoir](http://www.superpouvoir.com/news/1450/anna-mercury-t-1-warren-ellis-facundo-percio.html)

J’ai pris le Ignition City mais j’hésite à prendre Anna Mercury, le dessin ne me motive pas vraiment.

moi c’est l’inverse.je pensais prendre Ignition City et le dessin ne m’a pas plus botté que ça et par contre je trouve pas mal du tout celui d’Anna Mercury que je vais sans doute acheter demain

Pour ma part je suis beaucoup moins enthousiaste que l’ami **Fredo **sur cette série. J’avais tenté l’aventure en V.O, et j’en suis rapidement revenu. Pour donner une idée les derniers travaux de Warren Ellis doivent remonter à The Authority et Planetary. Depuis je ne trouve plus aucun intérêt à son travail (ce qui ne veut pas dire qu’il n’en n’a aucun). Ses derniers épisodes sur les **Vengeurs ** ou son roman, tout ça me tombe des mains, ou aussi vite lus qu’oubliés.

Mais heureusement je vois qu’il garde encore des amateurs de son travail.

(Edit : ah si, j’aime beaucoup son Ministry of Space)

J’hésite aussi sur Ignition City à cause du dessin. Je pense me le prendre mais plus tard (ou après avoir lu des critiques qui m’auront donné l’envie de le prendre de suite).

A noter qu’un autre ELLIS est sorti récemment, chez Panini cette fois, avec Gravel, que j’ai beaucoup aimé. Et que Doktor Sleepless est annoncé début mai toujours chez Panini.

Même pas Fell, Desolation Jones ou Nextwave?

Et Global Frequency ?

et doctor sleepless surtout en ce qui me concerne ? et les freakangel? t’accroche pas à tout ça?

et global c’est vrai ça et global

[quote=“Benoît”]…]
Même pas …], Desolation Jones ou Nextwave?[/quote]

Si bien sûr, vous avez raison ; Desolation Jones (mais uniquement pour la partie artistique de J. H. Williams III), NextWave et Global Frequency (qui est un peu sur le même modèle que ses Secret Avengers d’ailleurs)font partie de ce que j’aime chez Ellis.

Mais les travaux de Warren Ellis me paraissent si décevants ces derniers temps que j’en occulte même la partie que j’ai aimé.

Toutes mes excuses Warren, à charge de revanche.

Et heureusement que vous êtes là *compañeros * -_ô]. Et pour ceux qui ne connaissent pas Ellis, quelques pages de Planetary

Je te rejoins mon Dada. Ellis surfe un peu trop sur son nom (depuis Planetary, ça reste un peu vide même si quelques histoires sympathiques ont pu être publiées).

Ce Anna Mercury continue sur cette lancée. Ellis a en sa possession un personnage déjanté (toujours chez lui, d’ailleurs) alliant cuir, espionnage et double-vie. Bon, rien d’extraordinaire dans l’absolu, mais je trouve qu’il gagne en efficacité à en oublier de prendre le temps de développer les concepts sy-fy.

Typiquement, du bon comic à lire et à ranger. Les fans d’action devraient s’y retrouver. Mon coup coeur reste le personnage frapadingue d’Anna Mercury. Graphiquement, elle dépote dans son latex!!!

Si la saison 2 arrive, j’y serai!

J’ai bien aimé, moi. J’ai trouvé parfois la structure lourdingue (à ce propos, le deuxième épisode où il explique les tenants et les aboutissants de cet univers est très scolaire, et c’est presque plus clair de lire le résumé de quatrième de couverture que cet épisode) mais le personnage est plaisant, le pitch m’a séduit et le dessin n’est pas si repoussant que cela. Bon bien sûr, j’aurais préféré Ryp, mais il y a pire aussi. J’attends moi aussi la suite.

A l’instar de mes collègues ci-dessus, j’attends la suite de cet Anna Mercury. Parce que le concept m’a plu, avec cette idée de boomerang et tout. Par contre, j’ai trouvé ce premier tome assez faible. En effet, une fois passé l’épisode où ELLIS explique tout ça, il ne se passe pas grand chose… on a de l’action, mais rien de bien original, ce qui fait que je suis resté sur ma fin. J’ai nettement préféré Gravel (si on parle des sorties d’ELLIS récentes en France) pour le coup.

Depuis Planetary”, pour moi, c’est un peu flou, parce que je sais que la série a traîné en longueur et que je ne me rends pas bien compte à quoi correspond la sortie du dernier épisode par rapport au reste de la carrière d’Ellis. Ceci dit, dans les années récentes, j’ai quand même été assez enthousiasmé par quelques one-shots qu’il a faits chez Avatar (Aetheric Mechanics, Frankenstein’s Womb, Crecy…), qui me semblent développer des thèmes intéressants tout en jouant sur une modestie et une retenue du format qui est bienvenue. J’ai pas encore lu ses Freak Angels, mais j’en entends beaucoup de bien. Et j’ai vraiment beaucoup apprécié ses deux premières mini sur Astonishing X-Men (pas encore lu la troisième). Ses Secret Avengers, pour l’instant, me plaisent aussi beaucoup. Son roman m’a assez fait rire, tout en m’offrant un retour dans son univers.
J’avoue que ma boulimie d’Ellis s’est un peu tassée, et j’ai notamment beaucoup de retard sur sa production Avatar, mais j’aime quand même beaucoup sa production actuelle, où je pense voir l’émergence de thèmes qui me semblent plus intéressants (le rapport à la fiction, la fascination de la science, une dimension politique plus complexe…) par rapport à des choses un peu ressassées (le héros fumeur et solitaire, une obsession du cyberpunk essentiellement visuelle et peu productrice, une volonté de destruction, une scatologie certes hilare mais lassante…).
Tout cela me donne envie de m’y remettre, tiens.

Jim

La critique par Blackiruah est disponible sur le site!

Lire la critique sur Superpouvoir

Et Facundo Percio travaille en ce moment à une adaptation des Croix de bois, de Roland Dorgelès, sur scénario de Jean-David Morvan.

https://www.linkedin.com/posts/jean-david-morvan-42419a51_au-studio-the-tribe-à-reims-facundo-percio-activity-6589575495585796096-NnU1

Jim