Apocalypse wars

La franchise X-Men vient à peine d’être relancée sous la supervision du nouveau rédacteur en chef Mark Paniccia que la Maison des Idées lève déjà le voile sur le crossover Apocalypse Wars qui se partagera entre les séries Extraordinary X-Men de Jeff Lemire et Humberto Ramos, All-New X-Men de Dennis Hopeless et Mark Bagley et Uncanny X-Men de Cullen Bunn et Greg Land en 2016, probablement pour marquer la sortie du film X-Men : Apocalypse en avril prochain.

Aucun détail n’a filtré sur l’intrigue si ce n’est que le méchant en titre sera bien En Sabah Nur, le “premier” mutant.

Lien
Le site de l’éditeur: marvel.com

Hé bé, ça n’a pas tardé.
Bon, Paniccia, pour moi, c’est un bon editor, qui sait donner un élan à une série tout en laissant une certaine liberté à ses créateurs. Donc j’en attends du bon.

Jim

Apocalypse Wars débutera dans Extraordinary X-Men #8 :

[quote]EXTRAORDINARY X-MEN #8
JEFF LEMIRE (W) • HUMBERTO RAMOS (A/C)

“APOCALYPSE WARS” STARTS NOW!

Mutantkind is an endangered species once more. But what better way to ensure your people see the future…than to skip ahead right to it? As the mutant race’s last hope is jettisoned into the time stream, the Extraordinary X-Men make a startling discovery: the fate of their kind is about to fall into the hands of one of their most formidable adversaries — the immortal APOCALYPSE. Now, the X-Men race into a perilous future, desperate to reclaim what was taken from them…and completely unaware of the horrors that await them.[/quote]

Source : comicbookresources.com

La couverture de Uncanny X-Men #6 par Greg Land :

Pendant l’événement Apocalypse Wars, la série Uncanny X-Men sera dessinée par Ken Lashley.

Source : newsarama.com

S’est pas foulé, Land !

Ces couvertures sont inspirées par celle de X-Factor #6, qui marquait la première apparition d’Apocalypse :

Oui, je me souviens ! C’est bien pour ça que je dis ça !

Je la trouve plutôt pas mal, et puis j’aime bien “l’effet” qui est rendu.

La couverture de All-Nex X-Men #8 par Mark Bagley :

[size=200]INTERVIEW DE DENNIS HOPELESS[/size]

Source : newsarama.com

Ah pinaise …

on va surement découvrir que le cyclope disparut est devenu le nouvel hôte d’apocalypse ou alors l’un de ses cavalier “nakuneuye”

Déjà fait :

:smiley:

Et c’était déjà une période pas très inspirée … (faudrait peut être que je la relise quand même)

Ce n’est pas forcément ce que j’ai le plus détesté ces 20 dernières années chez les mutants. Certes, c’était quand même un peu foirer le potentiel énorme du sub-plot des fameux “Douze” (sans compter que c’était un peu incohérent par rapport aux indices disséminés, certes parfois un peu au petit bonheur la chance, les années précédentes), c’était même un peu bas de front pour tout dire. Mais bon, Alan Davis à la manoeuvre, ça fait toujours son petit effet…
Bizarrement, j’en garde un souvenir plutôt agréable.

[quote=“Photonik”]
Bizarrement, j’en garde un souvenir plutôt agréable.[/quote]

Et pourtant, ton argumentaire en sa défaveur est plus étayé que le mien :mrgreen:
(ouais, je crois que c’est la gestion des Douze qui m’a bien agacé !)

La suite, c’est Xavier avec ses Skrulls-Men et le search for Cyclops, c’est ça ?

Oui, c’est ça. Mais je me rappelle plutôt vaguement cette ère, pour tout dire.

Pour la gestion de l’intrigue des “Douze”, c’était bien foiré, ouais, mais en tant que plaisir coupable un peu premier degré et généreux en persos et en action, ça faisait le taf’.

A côté de ça, y’a des tas de périodes très faibles et d’arcs assez minables à se mettre sous la dent du côté des mutants, ces 20 dernières années. Alors, “The Twelve”, c’est pas jo-jo certes, mais à côté de trucs à la “Phalanx” ou “Operation Zero Tolérance”, c’est presque “Watchmen” (en poussant un tout petit peu, hein :wink: ).

Les couvertures variantes de Uncanny X-Men #6, Extraordinary X-Men #8 et All-New X-Men #8 par Ken Lashley :

Source : newsarama.com

Young cyclops ressemble beaucoup plus à son aîné. J’aime bien cet image.

Perso, de mémoire, j’avais détesté la saga des Douze et de loin préféré Operation Tolerance Zéro.
Les Douze et sa résolution, ça partait dans tous les sens et malgré Alan Davis aux commandes graphiques, l’ensemble m’avait énormément déçu.

Je voudrais pas dire trop de conneries sur “Operation Zero Tolerance” parce que c’est vraiment pas du tout frais dans ma mémoire (Bastion, Machine Man, tout ça n’est plus très clair…).
Reste une impression désagréable de gâchis de vieux sub-plots (le Moule Initial et le Seuil du Péril, ce qui nous ramenait à l’ère Claremont), un peu comme “The Twelve”, mais en nettement moins fun dans mon souvenir.