Appel à témoignages : Reliures Tonkam 1995-1997

Bonjour,

Je cherche des témoins pour confirmer que les reliures Tonkam de 1995-1997 de certaines éditions comme “Tokyo Babylon” (en EO donc) ont un problème assez sérieux dans le temps au niveau conservation :
En effet des auréoles (comme de l’huile mais sans que ça soit gras) partent de la colle des reliures et abimes les pages.
Cela se voit surtout sur les premiers et dernières pages, les couleurs etc…

Ces reliures semblent être de vraies saletés dans le temps, une horreur pour les collectionneurs et une honte pour l’éditeur français.

Est-ce que les Editions suivantes ont été touchées ? D’autres titres ? Je ne sais pas encore avec précision.
Toutes les EO sont elles comme ça ?

Merci d’avance pour vos témoignages et contrôles dans votre bibliothèque.

De photos suivront certainement.

Effectivement j’ai la première édition de tokyo babylon et j’ai le problème citer.

Ce genre de problème pourrait bien se multiplier bientôt… et ça va pas être drôle.

Enfin moi ça me fera rire pour tous les gens qui prennent ultra soin de leurs mangas… et qui verront ces derniers se détériorer tout seul :laughing:

Ça c’est sur! C’est comme ça l’évolution du commerce on pays plus cher mais pas pour une meilleur qualité!

J’ai regardé un peu quelques éditions tonkam de cette époque : en l’occurence une EO de RG Veda (tome 2 de novembre 1995), et des éditions de Angel (tomes 1 à 7 de mars 1995 à mars 1997), plus une édition de X de clamp (mais fin 98), et je n’ai constaté strictement aucun problème (ni même du jaunissement). Il faudrait que je regarde mes éditions de fushigi yûgi chez mes parents, mais la dernière fois que je le ai feuilleté il y a 2 ou 3 ans, il n’y avait pas non plus de soucis…

Après, tout peut venir du même imprimeur et seulement pour TB (que je n’ai pas dans la première édition), mais bon de là à généraliser, je pense qu’il y a de la marge (et quand je vois l’état “comme neuf” de certains volumes qui ont 20 ou même 30 ans, je me dis que les mangas sont plus résistants qu’on ne pourrait le penser :wink: )

Ben quand on voit certaines BD (non manga) qui ont 50 ans et être en bon état, ça fait peur vu les reliures que nos mangas ont :frowning:

J’ai également le problème sur les volumes de l’édition originale de TB, sur la dernière page des volumes.
Mais ça ne touche pas que les Tonkam. En regardant des volumes par-ci, par-là, j’ai aussi relevé le problème sur la première édition de Trèfle de Clamp chez Manga Player-Pika qui elle date de 1999-2000 (là encore sur la dernière page des tomes).
De même ce n’est pas un seul imprimeur qui est concerné, TB et Trèfle n’ayant pas les mêmes. J’ai regardé les 1ers volumes de Card Captor Sakura édités également par Manga Player à la même époque et chez le même imprimeur que Trèfle, et là pas de soucis (pour l’instant :unamused: ).
Comme Celes-Kalk, sur mes RG Veda et X première édition de chez Tonkam pas de soucis non plus.
Ce sont les aléas des collections, on a beau prendre soins des ouvrages il y a toujours des impondérables.

[quote=“Nil Sanyas”]Ce genre de problème pourrait bien se multiplier bientôt… et ça va pas être drôle.

Enfin moi ça me fera rire pour tous les gens qui prennent ultra soin de leurs mangas… et qui verront ces derniers se détériorer tout seul :laughing:[/quote]

T’es vraiment un chieur toi. :mrgreen:

[quote=“ALEXA”] j’ai aussi relevé le problème sur la première édition de Trèfle de Clamp chez Manga Player-Pika qui elle date de 1999-2000 (là encore sur la dernière page des tomes).
De même ce n’est pas un seul imprimeur qui est concerné, TB et Trèfle n’ayant pas les mêmes.[/quote]

Je n’ai pas TB, mais j’ai deux volumes de Trèfle de chez Manga Player, ainsi qu’un chez Pika, et je n’ai aucun problème de ce genre. Tout est même d’un blanc impeccable, ils ont l’air plus neufs que des trucs que j’ai achetés récemment, c’est pour dire…
Je pense que ça vient surtout de comment on conserve ses manga (et même ses livres en général en fait). (M’enfin, après, y’a ptêtre eu en effet un moment où la colle était de moins bonne qualité, mais alors ça, j’en sais rien…)

Ouais, enfin bon t’as pas du comprendre qu’on parlait de la qualité des reliures Tonkam (voir le titre) et de leur colle, au final t’as pas d’avis, on se demande pourquoi tu postes… :laughing:

Encore heureux que ce n’est pas généralisé, mais quand on voit ce qui c’est fait chez les concurrents, mais aussi les BD franco-belges, les comics, ça la fout mal pour les mangas… Même pas 20 ans et ça commence à tomber en lambeaux.

Quant à ceux qui se marrent de ceux qui prennent soin de leurs affaires, ça ne m’étonne pas, beaucoup sont incapables de prendre soin de leurs affaires donc ça leur plait que celles des autres s’abiment (d’ailleurs ils s’amusent parfois à les abimer pour le plaisir) on en a tous rencontré un jour ou l’autre… Bravo, belle mentalité, quel respect. :wink:

Je poste rarement de nouveaux sujets sur ces forums, je crois que je vais m’auto modéré vu la quantité de réponses offtopic et immatures…

Si si, j’ai bien compris que le sujet était la qualité des reliures Tonkam. Mais on n’a pas tous des problèmes avec la colle utilisée par cette édition.
Certes, il arrive d’avoir des soucis avec la colle (je ne nie donc pas qu’il se peut que la colle utilisée à un moment soit terriblement mauvaise, mais je n’ai rien chez moi qui me permette de le vérifier), ou même tout simplement d’autres problèmes du genre les pages qui tiennent mal, mais chez moi, ça arrive sur les livres qui sont mal conservés, pas souvent sortis, mis dans un endroit humide, etc.
De plus, je pense que si ça ne touche que quelques rares titres, il se peut qu’une autre colle ait été utilisée pour un temps, et qu’il n’était pas particulièrement prévisible que la qualité se détériore autant à peine quelques années plus tard.
Ensuite, le temps passe, et finit par tout abimer, et lutter contre le temps n’est pas quelque chose de simple. La qualité des pages (j’entends par là le type de papier utilisé) des manga est différente de celle des BD, et même de beaucoup d’autres livres, et, bien que je ne sois pas une personne spécialiste du papier et compagnie, je pense que ça joue un rôle aussi.
Enfin, n’oublions pas non plus qu’il est ici question de livres qui ont déjà quelques années, et qui, pour la plupart, sont passés de main en main ou ont été oubliés pendant un temps dans un coin. Je pense que cela explique aussi dans pas mal de cas une partie des problèmes rencontrés aujourd’hui.
Donc c’est simple, moi je dis que je n’ai pas eu de problème de qualité, et je ne pense pas qu’il faille viser Tonkam directement. Je ne suis tout simplement pas d’accord avec ton avis, et je trouve que demander directement des, je cite ton premier message, “témoins pour prouver qu’il y a un problème assez sérieux” est un peu extrème. S’il faut viser Tonkam pour ce genre de soucis, il faudrait aussi viser d’autres éditions. C’est totalement absurde sinon.

Après, si tu juges que ce que je dis n’est pas un avis, ben écoute, pas de problème.
En attendant, voilà, mon message et mon idée sont reformulés d’une manière que je pense être plus claire.

Déjà, faudrait citer correctement quand tu le fais, ça ferait plus sérieux.
Ensuite il n’y a rien d’extrême a chercher des témoignages pour confirmer que certaines reliures de Tonkam des années 1995-1997 (comme Tokyo Babylon) ont un problème sérieux de conservation dans le temps.
Encore une fois tu admets toi même n’avoir par les volumes en questions, donc bon tu ne témoigner de rien…
Mais c’est pas grave j’en ai trouvé sur d’autres forums depuis.

Merci aux autres pour vos réponses et vos photos en MP.

Ce qui serait absurde :
viser tous les autres éditeurs alors que le problème en question ne les concernent pas, jusqu’à preuve du contraire.
NB : d’après les témoignages réunis, c’est surtout TB, RG Veda et certains X qui sont touchés.

[quote=“CCeles”]

[quote=“Nil Sanyas”]Ce genre de problème pourrait bien se multiplier bientôt… et ça va pas être drôle.

Enfin moi ça me fera rire pour tous les gens qui prennent ultra soin de leurs mangas… et qui verront ces derniers se détériorer tout seul :laughing:[/quote]

T’es vraiment un chieur toi. :mrgreen:[/quote]

Hum… Oui :mrgreen:

Non mais perso j’aime bien qu’un livre “vive”. Je m’imagine le livre dans 100 ans, corné par-ci par-là, avec des coups de crayons ou de stylos, des pages décollées, pourquoi pas même des pages abîmées voire brûlées, etc. Genre le livre qui a une véritable histoire en somme !

En fait, j’en ai rien à foutre qu’un livre s’abime, tant qu’il n’est pas explosé de partout et que le contenu est lisible… Cependant, pour revenir aux reliures, moi j’ai eu des mangas dont les pages se sont décollées chez Asuka… dès la réception des mangas. Et là par contre, c’est assez anormal et scandaleux… Que cela se passe après 10 ou 20 ans, pourquoi pas, mais au bout d’une seconde…

[quote=“Nil Sanyas”]Non mais perso j’aime bien qu’un livre “vive”. Je m’imagine le livre dans 100 ans, corné par-ci par-là, avec des coups de crayons ou de stylos, des pages décollées, pourquoi pas même des pages abîmées voire brûlées, etc. Genre le livre qui a une véritable histoire en somme !

En fait, j’en ai rien à foutre qu’un livre s’abime, tant qu’il n’est pas explosé de partout et que le contenu est lisible…[/quote]

Je suis un peu de ton avis : quand j’achète un livre (quel qu’l soit, pas seulement les mangas), quand il est neuf, j’aime qu’il soit nickel mais s’il est d’occasion, sans aller jusqu’aux pages brûlées (et je n’aime pas non plus quand la personne a écrit son nom dans le volume, même si j’ai beaucoup de livres comportant mon nom : c’est ce que je faisais, plus jeune T____T), j’aime que mon bouquin ait une petite histoire, qu’il ait vécu avant d’arriver entre mes mains. Cela dit, je préfère quand c’est juste quelques rayures sur la couverture, et les pages jaunies, et le volume moins “fermé” : le livre a été tellement lu qu’il s’ouvre tout seul, et le dos peut avoir les marques de pliures dues à de multiples lectures. Ça ne m’empêche pas de prendre le plus grand soin de mes livres, ni de choisir en priorité, même pour l’occasion, le volume dans le meilleur état.

Ça m’est déjà arrivé plusieurs fois aussi… ça, et la couverture qui est la seule chose qu’on a en main, tout le “bloc” de pages étant resté à sa place… Travaillant en librairie, je trouve hallucinant le nombre de volumes qui ont des soucis de fabrication (pas toujours très grave, certes)… Il est rare qu’on reçoive un carton ne comportant pas au moins un volume ayant un problème (bon, OK, pas toujours de fabrication : parfois, c’est un coup de cutter de la personne qui “dépacke” les volumes à l’entrepôt…).

Tori.