Arrêt du Cortège des 100 démons chez Doki-Doki


(onizuka-sensei) #1

Le volume 7 avait été repoussé et maintenant l’arrêt définitif est confirmé par l’éditeur

Lire la news sur Manga Sanctuary


(chris936) #2

Au moins ils s’excusent, eux.
Leur premier arrêt de série il me semble. Une fois de plus, dommage pour les lecteurs.


(beaubo) #3

J’suis dégouté… :cry:


(kleun) #4

waouhh 700 ex par tome. C’est vraiment minime


(exoptar) #5

700 exemplaires…etrange c’est exactement le meme chiffre que pour Karakuri Circus…les ventes ne dépassaient pas les 700 ex donc arrêt…le seuil de rentabilité?


(miss-mangas) #6

oh non , pas une série aussi prometteuse …
alors que l’editeur fait quelques sous-mer*e comme ping pong dash …
fallait que sa tombe sur le cortége … -_-|||


(opaline) #7

ouf, bien fait de pas la commencer, j’ai faillit il y a peu! :confused:


(kamui89) #8

En même temps, 700 tomes vendu par sortie, c’est trop insignifiant pour être rentable. De plus Doki-doki ne fait pas beaucoup d’effort pour faire connaître ses série, pas étonnant que sa s’arrête. C’est sûr que c’est c*n pour les fans.


(Wong_Fei_Hung) #9

2008 s’annonce mauvais pour certaines séries, que d’arrêts ces temps ci, j’ai honte ! :unamused:


(chris936) #10

Doki-Doki est quand même un éditeur relativement petit. Impossible pour lui de faire de la pub à coups de flyers, de gros cartons de pub, etc. A part mettre des extraits en ligne et une page de pub à la fin d’un de leur tome, je vois pas trop ce qu’ils pourraient faire.

En fait, le nombre d’arrêts de séries grandissant n’a rien d’anormal : on est de plus en plus submergés par les nouveautés. Le nombre de mangas disponibles augmente donc de plus en plus…alors que c’est loin d’être le cas de notre budget.
Il y a donc chaque fois un peu moins de gens pour acheter certaines séries puisque leur argent est dépensé dans les nouveautés et les séries qu’ils préfèrent. Les séries moins bonnes ou moins connues doivent donc s’arrêter puisqu’elles étaient déjà à la limite de la rentabilité.


(vesper) #11

:cry:
C’est vraiment dommage. Et comme on dit c’est toujours les meilleurs qui partent en premier…
J’ai plus qu’à chercher des scans sur le net pour découvrir la suite.


(DerMax) #12

Même s’ils s’excusent je trouve ça abuser :frowning:


(Stéphan) #13

Comment ça me fait chier grave !

Vais devoir aller scruter le web pour la suite maintenant.

en espérant que quelqu’un reprenne la licence de ce manga vraiment bon.


(Tempskron ) #14

en même temps ça n’empêche absolument pas doki doki de faire de la pub pour la quasi totalité de ses titres (ne serait ce que sur ms d’ailleurs). j’aimerais bien accepter l’excuse du “c’est un petit éditeur” mais en l’occurrence je n’ai jamais (et ceci est le “jamais” le plus total qui soit de publicité pour le cortège des 100 démons que ce soit sur le net, dans les magazines ou quoi que ce soit d’autre. A croire que doki doki ne croyait même pas en cette série dès le début.

je voudrais bien que ce soit les mauvaises séries qui passent à la trappe mais ce n’est justement pas le cas: jojo’s bizarre adventure, karakuri circus, eagle, le cortège des cent démons autant de séries qui disparaissent mais qui sont pourtant excellentes (okay, c’est vrai 2 de ses séries int été rachetées…) . en revanche (et désolé aux fans car je vais donner un avis totalement subjectif, une fois n’est pas coutume) l’arret de worst par exemple me réjouis plutôt car je pense que c’est typiquement le genre de série dont l’édition française aurait pu se passer dès le départ.
Ce n’est pas nécessairement la faute de l’éditeur (bien que dans le cas de génération comics ça ne soit pas tout à fait vrai) mais à partir ou il y a un énorme problème de communication quelque soit le niveau (éditeur, libraire, bouche à oreille …) l’avenir d’une à d’énormes chance d’être compromis) voila à quoi nous ramène nos charmants éditeurs à la course à la surproduction ne prenant absolument pas compte du rétrécissement de notre porte monnaie


(Kyon) #15

Purée, dire que je connais cinq des 700 lecteurs du Cortège… je m’en vais leur demander des autographes.


#16

On en revient au problème de la communication des éditeurs qui est tout à fait archaique et ce chez tous les éditeurs hormis Ki-oon. Pourquoi Ki-oon? Le seul a avoir compris qu’il fallait une bonne communication sur les sites web principaux (et je dis bien principaux et non pas le skyblog du pote à un ami parce qu’il parait que c’est bien) allié à une édition de qualité et voilà comment ki-oon passe d’un petit stand à la JE 2007 à un stand énorme avec de la pub pour tous ses titres partout dans la JE en 2008.


(Tempskron ) #17

le constat qu’on a fait avec psypsy et qui rejoint le tien :
ki-oon, en répondant aux attentes de ses lecteurs (en gros en les écoutant c’est pas plus dur que ça!) est devenu le plus gros des petits éditeurs.
Si ki oon continue comme ça et se trouve un deuxième voire un troisième blockbuster comme ubel blatt il passera vraisemblablement du statut de petit éditeur au statut d’'éditeur majeur.
Ajoutons à cela un kurokawa sévèrement équipé qui arrive marcher sur les plates bandes de kana (et qui reste pour le moment le seul à le faire , vu que glénat est loin d’être aussi dynamique en matière de concurrence qu’il y a quelques années) et je pense que la hiérarchie des éditeurs pourrait changer d’ici peu de temps (surtout dans une période de surproduction comme maintenant)

Le pire dans tout ça, c’est que les 2 éditeurs qui s’en sortent le mieux sont les 2 éditeurs qui communiquent le plus (l’un par le net, l’autre par des campagnes de pub massives) et aucun autre éditeur ne semble vraiment en tirer des leçons.


(chris936) #18

C’est sûr.

Simple exemple : les bannières autour des pages du site. On a eu récemment celle de Jackals; je connaissais pas donc j’ai un peu lu le résumé, visité le site de l’éditeur, etc.
Résultat : ça a l’air pas mal et donc j’achèterai.

En plus, ça a permis à ceux qui connaissaient (via les scans, ben oui) d’en parler un peu sur le forum; bref, l’info a commencé à tourner alors que le manga sort qu’en septembre (sauf pour ceux qui ont eu le tome 1 à la JE).

Le B.A.-BA de la pub quoi…


(Sherryn) #19

Je dois avouer que je n’en suis pas surprise, je m’attendais à lire ça un jour ou l’autre, de plus connaissant les chiffres de ventes et la taille de Doki Doki on peut difficilement leur en vouloir, mais ça ne m’empêche pas d’être dégoûtée, dégoûtée, dégoûtée à un point indescriptible… Cette série est magnifique… Pourquoi le public français est-il incapable de se montrer sensible à des oeuvres d’une telle beauté, privilégiant on ne sait combien de shônen entreplagiés de bas niveau ? C’est incompréhensible. Il ne me reste plus qu’à chercher la série dans une autre langue, ça ne va pas être facile mais je m’accrocherai parce qu’elle en vaut la peine…


#20

Pourquoi? Parce que personne ne connaît la série, l’éditeur n’a pas communiqué dessus donc forcément cela s’en est ressenti. J’aimerai savoir combien de personnes connaissaient la série avant son arrêt? Certes, il y a eu des articles et autres dans la presse mais aujourd’hui pour vendre des titres comme celui-ci c’est de la pub qu’il faut et non pas quelques papiers dans un magazine dépassé ou sur des sites internet que le chaland ne connait point.