Ascension - Manga

La critique par opaline est disponible sur le site!

Lire la critique sur Manga Sanctuary

Totalement d’accord avec toi Opa. C’est une très bonne surprise que ce manga. Ce n’est pourtant pas mon genre, mais j’ai vraiment apprécié sa lecture. J’ai hâte de voir ce que l’auteur nous réserve pour la suite.
De plus, les bonus présents en fin de volume sont plutôt surprenants et agréables. Un manga à la fois ludique et qui détends, c’est toujours un plus.

oui c’est un peu l’effet que ça fait, ce manga se laisse bien lire et détend. J’espère que les défauts relevés ici et là s’estomperont par la suite pour ne plus que laisser un manga original et ainsi rendre accroc le lecteur. :slight_smile:

Ayant pratiqué un peu d’escalade il y a quelques années la lecture de mon côté fut fluide vu que je n’ai pas eu a passé par la case annotation. On entre vraiment a fond dans le manga et malgré les quelques clichés que vous avez très bien signalés, la fin approche et on regrette déjà de ne pas avoir la suite a porté de main.

Je suis content d’avoir commencé ce titre, moi qui m’étais promis de ne plus commencé de série non terminé au Japon, j’ai fais une entorse à ma règle et bien m’en as pris. En espérant que ce titre plaise au plus grand nombre, moi je vais essayé de patienter calmement jusqu’au prochain volume.

Manga + Escalade… Il va me le falloir celui-là ! La critique d’Opa m’a encore plus motivée.
Je vais craquer ! (mais c’est pas l’momeeeent !!! )

La critique par Den d Ice est disponible sur le site!

Lire la critique sur Manga Sanctuary

Eh ben… Moi qui m’attendait à une excellente surprise, on est manifestement très loin du compte. Je zappe.

Un shonen sportif ma foi assez classique dans la narration mais, bien sûr, non dans le thème abordé… Le vocabulaire est fourni et je trouve ça très intéressant mais je pense qu’un “non initié” trouvera ça moins évident à la première lecture. En effet, les annotations sur le vocabulaire de grimpe sont en fin de volume et, pour ma part, je trouve ça assez fastidieux d’aller chercher à chaque fois la définition…
Sinon, on a tous les ingrédients pour un bon shonen : compétitions dans le club et à l’extérieur, une nana qui est fan du nouveau alors que l’ancien a des vues dessus, un héros torturé par son passé et un personnage énigmatique super balèze qui apparaît en fin de volume…
Je passe très rapidement sur l’irréalisme du jeté monumental du débutant pour signaler que, perso, je n’accroche pas plus que ça au style graphique… Effectivement, c’est dynamique mais… pas beau… Les visages sont bizarres… Dommage que tout ne soit pas de la qualité du 4ème de couverture (cette image est tout simplement magnifique…)
Je tiens à signaler également le réalisme dans le matos qu’on nous montre… Les marque sont les marques réelles et ça fait plaisir ^^
Voilà, un 9/10 pour le thème abordé et un 5/10 pour le graphisme ce qui nous fait une moyenne de 7/10…

Tzara, tu as déjà lu les autres oeuvres de l’auteur (Kyomaru ou Nés pour cogner)? Sinon, ça peut se comprendre d’être un peu déstabilisé par les dessins (surtout au vu de la couverture effectivement sublime).

De mon côté, je ne trouve pas cela moche du tout, il y a beaucoup de détails (certaines pages sont quand même à tomber et ça devrait être encore plus le cas par la suite) mais il est vrai que j’ai parfois l’impression que l’auteur se rate dans certaines cases (notamment les cous des personnages anormalement longs sur certaines cases).

Niveau histoire, c’est sûr qu’on n’a pas énormément d’éléments mais au moins le héros a un objectif et on sait qu’il aura des épreuves à surmonter pour l’atteindre contrairement à un Wolf guy dans lequel on ne sait pas du tout où on va (les 2 titres n’ont rien en commun mais bon).

Les personnages, c’est un peu là que le bas blesse pour l’instant, ils sont pour le moins stéréotypés et il n’est pas facile de s’attacher au héros pour l’instant (il devrait être étoffé par la suite).

Par contre, pour ceux qui ont apprécier ces précédentes oeuvres, ça fait plaisir de retrouver le style tout à fait reconnaissable qui allie un certain réalisme (ou professionnalisme dans la recherche du vocabulaire précis qui compense les exploits assez improbables pour un débutant) au fun pur.

Perso, je suis totalement pour, le plaisir de lecture est présent et les défauts sont bien vites oubliés.

8/10

Je n’ai effectivement pas lu d’autres oeuvres de l’auteur… Pourtant, dans le genre “tordu du dessin” j’en ai lu quelques uns ^^
J’attends la suite, je relèverais sans doute la note de la série par la suite… (ou pas :mrgreen: )

La fin du volume est assez énigmatique tout de meme … La vision qu’a Mori du personnage qu’il appelle Mizuki lorsqu’il escalade pose pas mal de questions puisqu’il ressemble comme deux gouttes d’eau au gars qui regarde la scène de l’extérieur . Est ce la meme personne ? Apparemment non puisque ce dernier ne semble pas connaître Mori … Peut être est ce une personne de la meme famille (un frère jumeaux ?)… enfin pour l’instant tout n’est pas très clair mais les attitudes du personnage m’agace déjà !^^
On en sera plus dans le prochain volume mais je partage l’avis de Dante sur ce premier tome qui demeure très agréable à lire bien aidé par des dessins que je trouve très réussis malgrès le fait que je ne connaissais pas le style de l’auteur .
Bref , des débuts encourageant pour l’instant . J’attends la suite avec j’espère des scènes d’escalades en extérieur .

Enfin lu donc. Et c’est au final bien sympathique.

Alors oui, le héros est un “stéréotype”. Mais je vois mal comment on pourrait faire un shônen sportif avec un mec sans talent et qui ne se retrouve pas avec des aptitudes hors normes pour le sport concerné. C’est tout de même la base de ce genre de récit… Personnellement, ce Buntaro Mori me plait bien. Il fait ce qu’il veut, il vous emmerde et s’en tape des pseudo-règles. C’est cool je trouve. :mrgreen: Quand il se retrouve sur le mur d’escalade, il a la classe en plus… Par contre, Miyamoto m’énerve un peu et le côté “le nouveau semble me piquer la fille que j’aime depuis si longtemps” est un poil lourd quand même. Tout comme le personnage à la fin, suspendu au-dessus du vide par les pieds… c’est pas crédible et ça gâche les dernières pages. Par contre, avec le recul, il n’y a vraiment aucun parallèle à faire avec le sommet des dieux pour l’instant. Et il ne devrait y en avoir aucun au final vu la tournure du récit d’ailleurs.

Graphiquement, j’ai un peu de mal à voir ce que l’on pourrait reprocher à Shinichi Sakamoto en fait. Personnellement, le style passe très bien et correspond à ce que j’attendais du titre.

On a donc un début bien sympa donc mais ce n’est clairement pas la nouveauté de l’année. On en est pour l’instant bien loin mais il y a tout de même un fort potentiel… Mais il faudra confirmer rapidement tout de même. Un bon 7/10.

Bon, visiblement je fais très noob avec mes réflexions sur le dessin ^^
Désolée pour ceux qui aiment ce style ! Mais bon, je pense qu’aufil des tomes je finirais par m’y habituer donc ça ne devrait pas poser plus problème que ça ^^
Pitié, ne me lynchez pas !!! :mrgreen:

La critique par Den d Ice est disponible sur le site!

Lire la critique sur Manga Sanctuary

La critique par Den d Ice est disponible sur le site!

Lire la critique sur Manga Sanctuary

j’ai adoré ce volume et surout le personnage de kurosawa qui a un parcours pour le moin mouvementé !

Excellent manga! Du même auteur je conseille aussi l’hilarant “Nés pour cogner”

La critique par Den d Ice est disponible sur le site!

Lire la critique sur Manga Sanctuary

Damned j’attendais ta critique du tome 4 et je m’aperçois que je l’avais ratée, honte à moi !
Très très bon tome 4, la série s’améliore de tome en tome et je ne serais que te remercier de m’avoir motivé à la commencer parce que comme tu dis c’est devenu un incontournable pour moi.

Oui c’est vraiment une des meilleures séries débutées en 2010! Tant mieux si j’ai contribué à ton amour pour cette série :smiley: