ASTONISHING X-MEN #13-17 (Matthew Rosenberg / Greg Land)


(Le Doc) #21

ASTONISHING X-MEN ANNUAL #1

Written by: Matthew Rosenberg.

Art by: Travel Foreman.

Cover by: Rod Reis, Jee-Hyung Lee.

Description: Jean Grey and the original X-Men reunite! Following her resurrection, Jean Grey can no longer make sense of her life since becoming an X-Man. Who better to relate to this than Hank McCoy, Warren Worthington III and Bobby Drake? But this reunion will prove bittersweet when they’re joined by an unexpected guest…the former Professor Charles Xavier, X! Why has X revealed himself to his former students? And what strange mission does he want to send them on?

Pages: 40.

Price: $4.99.
In stores: August 15.

Source : www.comicscontinuum.com


(Ben Wawe) #22

Surprenant que le Astonishing X-Men Annual par Rosenberg et Foreman, qui montre la rencontre entre Jean, Hank, Bobby et Warren, d’une part après le retour de l’héroïne, mais aussi avec “X”, à savoir Charles Xavier dans le corps de Fantomex (et avec une personnalité plus “jeune”).
Surprenant, parce que s’il dispose de plein d’éléments fort agréables, tenant à la réunion des quatre anciens élèves et le sens de la camaraderie que Rosenberg distille (tout en évitant le “tout va bien entre nous”, certaines piques partent et je suis encore lassé d’un Bobby toujours très ado dans le comportement, même si je connais aussi des trentenaires comme ça), et si l’auteur ressuscite intelligemment un très vieil ennemi… cette lecture met mal à l’aise, en fait.
Je ne sais pas quoi penser de la baisse de morale des héros au début, encore moins de ce “X”, qui ment, manipule et lobotomise autrui, en n’hésitant pas à tuer. Ce n’est pas “mon” Xavier, et si le perso’ en lui-même peut être intéressant, j’ai vraiment du mal avec lui.

Foreman n’étant pas un dessinateur que j’aime, je ne dirais rien sur le graphisme ici. Mais c’est une lecture perturbante, peut-être à raison.
Charles Xavier est de retour, mais est-ce vraiment une bonne nouvelle ? C’est la pensée qui est la mienne après cette lecture, et j’ignore si c’était l’objet. Je n’aimerais pas d’un nouvel assombrissement du personnage, mais je crains qu’on s’y avance, hélas.
En tout cas, je me rends malgré tout compte que je suis prêt à lire souvent des réunions de vieux copains comme ça, et ça me manque quand même.


(Le Doc) #23

ASTONISHING X-MEN #15

  • MATTHEW ROSENBERG (W) • GREG LAND, NEIL EDWARDS (A)
  • Cover by GREG LAND
  • Variant Cover by AKCHO
  • After the events of last issue, Havok and his team are on the run from the law. Plus, the Reavers’ secret mission is revealed!
  • 32 PGS./Rated T+ …$3.99

Source : www.cbr.com


(Ben Wawe) #24

Matthew Rosenberg continue sa bonne gestion de sa bande de losers, en les enfonçant encore dans les ennuis, qu’ils provoquent eux-mêmes.
Avec un bon sens des dialogues, et une bonne approche de Havok, l’auteur parvient à montrer le pathétisme de ces personnages, mais à leur donner du coup une aura et une stature qu’ils n’avaient plus depuis longtemps ; des losers magnifiques, clairement.
Même si l’intrigue autour, mêlant Reavers et ONE, ne me passionne pas (jamais été intéressé par ces groupes), le coeur de cette série, à savoir les relations entre ces laissés-pour-compte qui ont conscience d’avoir été jadis quelque chose mais ne le sont plus depuis longtemps, me plaît toujours autant.
Rosenberg assure, dans cette série atypique mais solide, avec suffisamment d’humour au second degré pour que ça passe bien. Cette bande de bras cassés me plaît, dommage que Greg Land soit là - et pas là, en fait.
Si je n’adhère pas au style du dessinateur, l’aide apportée par Neil Edwards tranche dans le numéro, et ça donne un ensemble hybride, juste pas beau. Dommage.


(Jim Lainé) #25

C’est marrant, parce que, entre toi qui dis du bien de cette version et ceux qui vantent les mérites de celle de Tom Taylor, on a l’impression que la licence mutante reprend du poil de la bête. Alors que l’éditeur s’apprête à secouer le cocotier. Ironique.

Jim


(Ben Wawe) #26

Oui, je fais aussi partie de ceux qui apprécient X-Men Red de Taylor (même si le dernier numéro est décevant).
Après, soyons honnêtes : c’est agréable à lire, c’est plutôt fun, rigolo (surtout cet Asto’/Club des Losers), c’est construit, mais… ça ne vole pas si haut que ça ; ça fonctionne, mais ça serait idéal en complément d’une série de tête, d’une locomotive qualitative, avec des auteurs très impliqués et de sacrés dessinateurs.
X-Men Red pourrait avoir cet aspect de locomotive, mais l’on peut comprendre que Disassembled va changer tout ça… avec, sûrement, des relaunchs ; ce qui correspondra à quelques bons gâchis, en effet.


(Le Doc) #27

Astonishing X-Men #16

Matthew Rosengerg (W), Greg Land, Jay Leisten, Frank D’Armata (A/C)
Marvel Battle Lines VARIANT COVER by MAXX LIM

  • Havok, leader of…the Reavers?!
  • What circumstances have led Havok to side with the bad guys once more?
  • And will it stick this time?
    32 pages, $3.99.

Source : www.comicscrusaders.com


(Ben Wawe) #28

Matthew Rosenberg maîtrise définitivement ce groupe de losers, complètement pathétiques, qui accumulent les bourdes et ne s’en sortent que par chance… et jamais grâce à eux.
Et, franchement, c’est tout autant génial qu’abominablement drôle.
L’auteur continue clairement dans cette veine ici, avec Havok qui a l’idée la plus brillante qui soit pour sauver ses alliés enlevés - rejoindre les Reavers, pour venir récupérer autant ses copains que les cyborgs enlevés ; brillant. Comment le plan, consistant à rejoindre ceux qui ont toujours cherché à tuer les X-Men, et à leur offrir les éléments secrets que Bastion a implantés dans l’esprit d’Alex, pourrait mal se passer ? :smiley:
C’est donc très drôle, très fun, très dynamique, et ça transforme clairement cette série, absolument jouissive. Greg Land étant complètement de retour, il reste sur sa ligne habituelle - mais c’est au moins cohérent, constant, et on s’y habitue.
Vivement la suite ! Même si je pense que le titre ne survivra pas aux X-Men post-Extermination, ces numéros sont une vraie proposition étonnante dans la franchise, et fonctionnent complètement sur moi.


(FC powaaaa) #29

ça, c’est très classique du perso, quand même !
(il a été lui aussi “upgradé” depuis le tripatouillage universel effectué par la famille fantastique ?)


(Jim Lainé) #30

Purée, Ben la Vague va finir par me faire relire du mutant. Un exploit.

Jim


(Ben Wawe) #31

Pas compris…

Du Mutant ironique, rigolo et plein de second degré.
Forcément, ça ne va pas durer - mais c’est quand même très agréable.


(Pseudo-X) #32

hâte de lire ça.


(FC powaaaa) #33

Les deux phrases ?


(KabFC) #34

Tu veux que je traduise Ben ?


(FC powaaaa) #35

Traduis Ben, si tu veux !


(KabFC) #36

un point suffisait non ? Une exclamation ?

C’est pas moi que Ben n’a pas compris ahahahahahahahahahah.


(FC powaaaa) #37

Alors là, je comprends rien du tout à ce que tu racontes …


(KabFC) #38

Je demandais à Ben s’il voulait que je te traduise.

ensuite sur ta première réponse, tu as mis un !, je m’interrogeais donc sur la pertinence de ce !. Un simple . suffisait à finir ta phrase, vu que tu me reprends et te moque très volontiers de mes erreurs je m’étonnais de ta propension à conclure tes phrases par !

Est-ce plus clair ?


(FC powaaaa) #39

Mais une virgule avant “Ben”, la prochaine fois ! ça évitera ce genre de discussion.
(t’es un maso du point d’exclamation, quand même)


(Ben Wawe) #40

Non mais je ne vous comprends pas, tous. :smiley: