ATELIER / WORKSHOP (Laurent Lefeuvre)

C’est pénible, à bouger tout le temps, les éléphants.

(Zoo de Beauval, Poscas sur carton A3).

image

Celui-là, date d’il y a 5 ans.

La plaine de Serengeti et ses lions, reconstituée au Zoo de Beauval.

Je viens de remettre la main dessus dans le même carnet ou figurait l’Orang-outan montré juste avant.

image

image

Variante

image

image

1 « J'aime »

image

STAN LEE !

En ce 28 décembre 2022, le co-créateur de Spider-Man, des X-Men, Daredevil, des Avengers, de Hulk, des Fantastic Four, de Thor, de Iron-Man… aurait eu 100 ans.

PS : OUI, sans Jack Kirby, Joe Simon, Steve Ditko, Bill Everett, Gene Colan, John Buscema et 100 autres, rien n’aurait été possible. Mais quand même. Je lui mets une couronne d’architecte de l’univers Marvel sur la tête car sans lui, c’est sûr, je ne ferai pas ce métier que j’aime.

image

J’allais dire « ah tiens, y a un festival à la Roche, je savais pas », et puis j’ai lu « première édition », effectivement…

Jim

Y en a déjà eu.

Ah bon.
Mais alors autre nom, autre organisation, non ?
Parce que sinon, pourquoi « première édition » ?

Jim

Pour moi oui c’est ça.

Avec la liste des invités :

image

image

1 « J'aime »
  • Éloge de l’ambiguïté -

(Merci à Aude qui m’a envoyé cette photo d’une expo, actuellement à la BNF, consacrée aux pastiches, détournements et parodies.

C’est un extrait de Super-Peinard, avec le Professeur Raoult, qui avait fait jaser « les pros et antis » sur ma page il y a tout pile 3 ans (lors du tout premier confinement - souvenez-vous !).

Un dessin doit interroger celui qui le regarde.

Donc, poser plus de questions que de réponses.

Pas toujours compatible avec Facebook, dont le fonctionnement de Like, de commentaires nous incite à poser/imposer notre avis plutôt qu’à discuter et écouter. Je me suis moi-même probablement plus « accroché » sur Facebook… avec les mêmes personnes avec qui je peux véritablement échanger quand nous nous croisons « en vrai ».

Mon dessin était volontairement ambigu (Jedi du bon… ou du côté obscur de la Force ?). J’y affiche mes doutes, ma perplexité.

C’est mon boulot.

Mais le souci, avec l’ambiguïté, c’est justement qu’on est tenté d’y glisser sa propre opinion pour tenter d’y trouver une lecture univoque :

1 - « L’auteur AFFIRME que Raoult est un héros »

2 - « L’auteur AFFIRME que Raoult a basculé de l’autre côté ».

Mon dessin ne tranche pas.

Je m’en garde bien, car le 18 mars 2020, je ne savais RIEN de ce savant, sosie de Patrick Sébastien, qui commençait à enflammer les esprits, souvent improvisés docteur-ès virologie.

Avec le recul, j’ai été inspiré de ne pas me précipiter à trancher.

Et ne comptez pas sur moi pour vous dire ce que j’en pense et quoi en penser, ce n’est pas le sujet et je ne suis pas plus compétent qu’un autre (vous !) pour le faire.

Mes doutes ? Ils sont visibles dans les couleurs, dans le traitement graphique, dans le choix de l’ambivalence des Jedis, et de l’ivresse du pouvoir, de la tentation de faire le bien en force, qu’ils incarnent.

Mes doutes sont aussi dans les couleurs (sombres, flashy, inquiétantes), dans le traitement graphique (art fascisant), dans l’éclairage (bilatéral, comme Janus aux deux visages ou un film de la Hammer avec Dracula) et dans le choix du thème de l’ambivalence des Jedis, et de l’ivresse du pouvoir, de la tentation de faire le bien… en force.

C’était un jeudi (Jedi), « Chloroquine » ressemble à « Palpatine », l’Étoile Noire à un virus du Covid, et le titre « Un Nouvel Espoir » avec un point d’interrogation… BREF, vous avez saisi.

Voici ce que dit la légende (ce que j’en ai décrypté) :

« L’auteur de bande dessinée Laurent Lefeuvre a créé de fausses couvertures de comics en lien avec l’actualité du confinement. Ces détournements posés sur le web ont été repris dans un livre nommé Super-Peinard. Celle-ci, avec la figure controversée du Professeur Raoult a été reprise - à l’insu de son auteur - sur un site raciste et complotiste - ©Laurent Lefeuvre - Komics Initiative »

image

« One step beyooooond ».

(air connu)

image

C’est vraiment chouette ce qu’il fait, Bill Sienkiewicz !

Hein ?
Quoi ?
Qu’est-ce que j’ai dit, encore ?

Jim

On m’a proposé de réaliser une image officielle du Petit Prince, par l’entremise de la Fondation Antoine de Saint-Exupéry.

Son tirage est limité à 100 exemplaires, numérotés et signés.

C’est un beau cadeau et une responsabilité, car le Petit Prince appartient à chacune et chacun.

Elle est disponible ce matin !

Merci à Thomas Riviere pour sa confiance !

Ma touche « comics » : un « Easter Egg » (hommage) au style si particulier de Saint-Exupéry