AVANT t.1 (Yann / Jérôme Lereculey)

Avant t.1

MUMU LA BÂTARDE

Dans le clan du Smilodon, les jours passent paisiblement entre les jalousies féminines qui se règlent par des soupes de ciguë, les batailles de bouses de rhinocéros, les négociations sau-vages à dos d’aurochs pour des histoires de cocufiage… Souricette, la fille que le chef Smilodon a eue avec la terrifiante Goana, a elle aussi envie de montrer de quoi elle est capable. Ras-le-bol d’être la bâtarde que personne n’écoute ! Flanquée de son petit frère Crox, elle chassera le tigre à dents de sabre, s’initiera au chamanisme et apprendra même de nouveaux mots… Quel pied, la Préhistoire !

Yann et Lereculey nous offrent à travers de brefs épisodes une tranche bien saignante de ces hommes pas franchement cro-mignons qui furent nos lointains ancêtres. Et ils nous prouvent à coups de brochettes de pangolin et de fientes de chauve-souris que l’humanité, c’était mammouthement mieux Avant.

  • PARUTION LE 01/03/2019
  • Genre : Aventure
  • Collection : Dupuis « Grand Public »
  • Age du lectorat : 3+
  • Etat de la série : En cours
  • Album cartonné - 52 pages en couleurs
  • Hauteur : 320 mm / Largeur : 240 mm
  • ISBN: 9782800174570
  • PVP : 13.95EUR

Mais c’est très marrant, cette petite chose-là.
C’est grinçant et en même temps souriant, assez mauvais esprit sans être provocateur, c’est plutôt bien dialogué (mais ça sent un brin le premier jet), et les dessins de Lereculey sont très cools : le trait est moins gras et épais que dans d’autres albums (je pense notamment à l’excellent Veillée Funèbre), mais il parvient à donner un aspect presque cartoony à son dessin.

Petit défaut (très véniel), on sent tout de même que l’album est la compilation de récits courts. Certaines transitions sont à ce titre un peu brutales, manquant de souplesse. Lié à ça, Yann sait utiliser le format court pour déjouer les attentes : le tome s’ouvre sur une menace dont la petite Musaraigne est consciente, et elle doit en avertir la tribu, mais elle oublie, ou bien elle est détournée par d’autres préoccupations et sous-intrigue… Si bien que l’action est constamment reportée à plus tard, dans un enchaînement assez rigolo.

PlancheS_64232

Bon, je pensais que c’était un one-shot, mais c’est en réalité un premier tome. À voir ce que donnera le suivant, mais celui-ci m’a bien fait marrer.

Jim

Ah, ben comme je l’ai lu dans Spirou, ça ne m’a pas gêné…
Au passage, tous les tétons étaient censurés lors de la prépublication, mais de façon très ludique : les personnages qui sont dans la marge pour corriger la page 12bis en page 13 (Spoireau et Fantasperge) commettent une maladresse qui cache tous les tétons avec, par exemple, des petits bouts de papier…

Tori.

C’est sympa, comme idée.

Jim

Et, paradoxalement, ça attire le regard, alors que les tétons seuls ne l’auraient pas forcément attiré…
Et l’étui pénien n’a pas été censuré (ni dans l’image, ni dans le texte)… De même, certaines situations sont clairement sexuelles, mais comme on ne voit rien, ça passe… Quelque part, ça montre un peu l’hypocrisie de la censure.

Tori.

Rigolo, quand on voit la catégorie d’age annoncée …

Sur l’album, il y a un auto-collant qui dit en gros qu’il y a “des scènes dénudées qui sont susceptibles de ravir les moins de 12 ans”. J’ai pas ça sous les yeux, mais j’ai trouvé une image, un peu petite mais lisible…

54266421_660593607729076_7196540101479592069_n

Jim

Epatant quand tu lis ce que le Doc a récupéré comme info et mis en 1ère page :

Les plus de 12 ans… ~___^

Tori.

Oui, pardon : et donc d’attirer les moins de douze ans.

Jim

Ça fait très Trolls de Troy

Oui, y a une parenté graphique, j’y ai pensé aussi. Et le scénario navigue dans le même humour.

Jim