Avengers #1-6

http://a34.idata.over-blog.com/394x600/4/28/06/60/26/avengers-3.jpg

[quote]AVENGERS 3
mensuel, 4,70 EUR, 96 pages
Thor vs Silver Surfer : c’est parti ! Captain America affronte son double géant mécanique, l’Améridroïde. Les Jeunes Vengeurs et Magnéto défient Fatalis pour secourir la Sorcière Rouge et vous aurez également droit à une histoire surprise en prime ! Par Fraction, Coipel, Brubaker, McNiven, Heinberg et Cheung.
(Contient les épisodes US Thor (2011) 3 ; Captain America (2011) 3 ; Avengers : The Children’s Crusade 3 ; I am an Avenger 2-4 (II))
SORTIE LE 2 MARS ![/quote]

Lien
facebook.com/PaniniComicsFrance

Pour le coup Panini à choisie la couverture la plus moche parmi les quatres choix possibles . La couverture de Thor était très bien , mais comme je sais qu’ils préfèrent celles où il y a plein de personnages celle de Avengers : The Children’s Crusade était parfaite . Celle-ci me fait trop penser à Secret Invasion . Que de mauvais souvenirs .

Thor :
Encore une fois ça avance lentement . Les dessins de Coipel sont superbes , après je trouve que Thor et le Surfeur D’Argent se foutent sur la gueule un peu rapidement , mais bon Thor avait l’air de vouloir se défouler . (Et faudra qu’on m’explique l’utilité des armures stellaires , à moins que ça ne le soit dans le prochain numéro .)

Captain America:
Même chose , c’est lent . Décidément 'sont pas gâtés Marvel de ce côté là . Les scénaristes pondent quatre pauvres cases par pages avec trois bulles . Le numéro est terminé en 5 minutes même moins . Captain America est en plus aussi raide qu’un cadavre avec un Steve McNiven qui a été vu en meilleur forme . Après le pitch de l’arc est sympa , mais ç s’étale trop .

Avengers : The Children’s Crusade :
Ah enfin ! En voilà une bonne série ! Des pures bons dessins de Cheung qui dessinent formidablement tous les personnages qui passent sous son crayon (à part les griffes de Wolverine un peu trop petite :smiley: ), et bordel l’histoire avance ! Et elle est chargée en rebondissements , Heinberg joue habilement avec l’univers et le passif des personnages , la continuité est donc maître mot de ce run ! Etant donné que des informations de New Avengers, la mini Captain America-Falcon, Young Avengers, House Of M et d’autres sont utilisés ! Et les persos sont super bien caractérisés . LA série de ce mag’ .

I Am An Avenger :
Sympathique ce petit numéro . On avait déjà vu une petit histoire semblable dans un Marvel Heroes . Justice et Firestar sont au centre de ce I Am An Avenger , et “tout” est bouclé dans ce petit num’ , ça change .

Il est vrai qu’après un bon premier épisode, cette première saga de la nouvelle série de Thor prend bien son temps. Ca devient hélas systématique. J’aime bien, c’est joliment dessiné par Coipel, même si je trouve que cette fois certaines compositions sont un peu chaotiques…mais ce qui est raconté en 3 numéros aurait pu tenir en 1 épisode…ou 1 et demi pour être gentil.

Moi, Captain America, j’aime beaucoup. Le parti pris de Brubaker de raconter une histoire un peu moins réaliste, moins noire que d’habitude et de se tourner plus vers le fantastique et les univers parallèles est gagnant, je trouve.

Children’s Crusade, c’est chaque mois la bombe du magazine. Sublimes dessins, intrigue passionnante, l’action, le soap , tout y est…j’attends à chaque fois la suite avec impatience.

Et un bon petit one-shot avec Justice et Firestar pour finir. Pas un grand fan du style un peu raide de Mike Mayhew mais un bon petit plaisir de retrouver ce couple dans cette sympathique intrigue temporelle.

Bon Thor ar Coipel c’est joli, c’était déjà le cas avec JMs, mais là au niveau scénar c’est d’une pauvreté affligeante, la caractérisation des persos n’est pas prise en compte les dialogues entre le surfeur et Thor, sont stupides, les deux héros se connaissent et là c’est comme si ils se croisaient pour la première fois, je me suis super ennuyé sur ce scénario.

Cap : bon ben c’est assez raide, je sais pas où on va, mais je croyais Nick en dehors du coup ? Ils se consultent plus du tout (c’était déjà peu le cas avant) chez Marvel ? L’intrigue m’intéresse que peu, encore un ennemi du passé de la guerre, je pense qu’on a fait le tour depuis le temps, Brub devrait passer à un autre type d’histoire.

Avengers Children Crusade, j’ai toujours dit que je n’avais pas du tout accroché à la première série (sauf pour Cheung miam), mais là c’est vraiment du tout bon à tous les niveaux.

Ça y est, j’ai enfin entamé la lecture des trois premiers numéros, qui sont quelque part sur la pile (ou le tas : ça ressemble plus à un tas, désormais) des “à lire”. Donc je lis d’un bloc, par série.

http://a7.idata.over-blog.com/391x600/4/28/06/60/22/avengers-1B.jpg

Déjà, ce que j’apprécie (est-ce que ça va durer, je ne sais pas, mais c’est réellement un plus, d’un point de vue éditorial), c’est que le magazine a un sommaire stable. D’abord Thor, ensuite Captain America, ensuite Young Avengers, ensuite le complément de sommaire. C’est très bien. Déjà, pour le quatrième, ils annoncent une double ration de Thor et de Young Avengers, ce qui fait voler en éclat ces bonnes intentions, et c’est dommage. Décidément, ils persistent, chez Panini.
Mais bon, sur les trois premiers numéros, l’effet est très agréable.

http://a10.idata.over-blog.com/391x600/4/28/06/60/24/avengers-2-A.jpg

Alors moi, Captain America, j’aime beaucoup. Je ne suis pas toujours fan de McNiven, qui livre en général des planches illustratives mais pas très narratives, qui ressemblent à de jolis posters tout froids. Là, ça va encore, c’est musclé, c’est sympa. Et Sharon Carter dessinée par lui est vraiment trèèèèèèès jolie.
Question rythme, je trouve ça pas mal. C’est même assez rapide, ça change des derniers arcs mollassons et répétitifs sur Captain America (formule précédente). Là, il se passe plein de choses. Le premier épisode est assez exemplaire, on y trouve deux bastons (rapides, ouf…), la révélation de la menace, des flash-backs constructifs et des subplots. La suite est pareil, ça va assez vite, et ça mélange plein de choses venues du passé de Captain America (l’Améridroïde, bien content de le revoir, par exemple). Et le troisième épisode nous laisse en plein suspense. Et ça fonctionne bien. Effectivement, Brubaker s’éloigne un peu de l’atmosphère “espionnage / complot mondial” de la série précédente, et ça fait du bien. Ça lui réussit assez, cette orientation plus lumineuse, et j’espère que ça va continuer. Comme il aime fouiller dans le passé de Marvel, je suis curieux de voir ce qu’il peut encore en tirer. J’espère aussi que ça ne prendra pas la tournure des séries de Bendis, qui ont commencé sur une note très marvélienne, avec des vilains colorés et tout, et qui replongent dans les affaires de luttes entre agences internationales et tout et tout…
Le seul bémol à cela, c’est que je trouve la traduction un peu trop lâchée question jurons. C’est du chipotage, certes, mais bon quand même…

Young Avengers, c’est vraiment très agréable à lire. La construction des épisodes y est pour beaucoup (ah, les cliffhangers, purée, Heinberg a le sens pour ça !!!), et les dessins de Cheung sont vraiment magnifiques. Les personnages sont d’une grande beauté et il ne trompe pas son client question décors. Ce qui est pas mal aussi, c’est qu’il est assez dans la veine des dessinateurs bien propres qui sont à la mode aujourd’hui, genre McNiven, tiens, mais son dessin et sa narration n’en pâtissent pas. Les images ne sont pas molles, et pourtant, il n’abuse pas des traits de mouvements. Il est à peu près sur la même économie de moyens que les autres, mais ses planches sont grandement dynamiques. Épatant.
Question histoire, j’aime beaucoup, c’est très agréable, ça boucle plein de choses, ça retombe sur ses pattes, les interactions entre personnages sont réellement cohérentes, les Vengeurs sont mieux écrits en quelques pages de Heinberg qu’en douze épisodes de Bendis, bref, c’est du tout bon.
Je suis pour ma part moins fan que de la première série. Celle-ci avait sans doute pour elle l’avantage de la surprise, et offrait une succession de révélations concernant les héros, qui maintenait le lecteur sous la pression. Et je trouvais que la manière de construire ce groupe était d’une grande finesse : Heinberg était parvenu à créer des personnages sensibles et crédibles tout en respectant et prolongeant l’héritage d’Avengers. C’était très finement joué, et ça reposait sur des bases de la continuité qui démontraient que le scénariste avait fait ses devoirs avant d’écrire. Bref, ça flattait à la fois la chèvre et le chou, c’était une réussite totale, avec un suspense constant et de grands moments d’émotion.
Là, bien entendu, les choses sont posées, on connaît les personnages et les enjeux autour d’eux, donc le suspense est porté ailleurs. Donc je suis un poil moins enthousiaste, mais c’est quand même un exemple d’excellent comic book comme j’aimerais en lire non pas plus souvent, mais tout le temps : c’est solide, c’est bien caractérisé, c’est puissant sans être violent, c’est coloré sans être kitsch, ça fait appel au vieux fond marvélien, et ça ne lésine ni sur les intrigues ni sur le casting.
Vraiment, là encore, carton plein.

Je n’ai lu que le premier Thor, pour l’instant. C’est sympa, même si je n’ai compris le coup de la graine cosmique qu’àprès coup. Là, je ne crois pas que ce soit la faute de la composition d’Olivier, je pense plutôt que c’est le caractère elliptique des dialogues et du lettrage, qui auraient pu être plus explicite, surtout avec une voix off qui bascule entre deux séquences alternées. Mais bon, ça va, quand même (sans doute que j’étais un peu inattentif).
Graphiquement, c’est très joli. Sif a rarement été aussi belle et séduisante. Et Olivier pousse à fond son goût pour les trognes et la caricature. Ce qui donne des scènes très vivantes. J’ai l’impression de voir l’influence de Walt Simonson, parfois, dans le traitement des mimiques et des moues. Très sympa.
Après, je ne suis pas fan de la structure en double page. Sur le principe, je n’ai rien contre, mais dans la pratique, à cause de la reliure en dos carré, on perd l’effet de grande image et on finit même, parfois, par lire les bulles dans le mauvais sens. J’ai lu une première fois l’épisode, et je viens de le reparcourir en faisant attention aux doubles pages, et effectivement, l’ordre “officiel” n’est pas celui que j’ai suivi durant ma première lecture.
Ça ne m’a pas gêné tant que ça. Si on est optimiste, on dira que Fraction et son lettreur (Workman ?) ont pris soin de ne rien écrire à cheval sur les planches qui vienne perturber la lecture. Si on est pessimiste, on dira que les textes de Fraction ne sont pas suffisamment importants pour qu’on rate quelque chose d’essentiel. Mais je trouve dommage quand même de systématiser le procédé de la double page, car je crains que ça ne se fasse au détriment de la lisibilité de la série.
On verra sur le long terme, ou en tout cas sur le moyen terme, quand j’aurai lu les deux épisodes suivants.

En tout cas, une excellente revue, un plaisir de lecture.

Jim

Lu les deux autres épisodes de Thor. C’est pas mal. Ça avance pas trop lentement, les bastons sont bien, voire assez justifiées (et les dialogues permettent de faire passer la pilule de voir ces deux alliés réguliers se fritter).
Et puis, c’est plein de subplots : il se passe quelque chose à Broxton, la blessure de Thor cache des choses, Loki complote…
Non, sérieux, c’est pas mal.

J’ai quelques réserves sur la traduction, réserves vénielles ceci dit (j’aurais préféré “Dame Sif” à “Lady Sif”, par exemple, et je suis étonné que Loki dise “OK”, mais bon, c’est le jeune Loki d’une part, et d’autre part peut-être qu’en VO Fraction essaie d’avoir un langage un peu différent pour lui…).
Et je maintiens mes réserves quant à la systématisation des doubles pages, qui ne me semblent pas nécessaires. C’est très beau, dans l’optique d’une reliure, je trouve que c’est dommage.

Mais autrement, c’est très agréable à lire, comme série.

Jim

Comme Jim, j aime bien Cap.
Déjà Brubaker abandonne un peu la version Sterankienne (surtout l ambiance car déjà sur le fond, il se servait d autres periodes) et livre une version plus superheros (faut dire qu avec son autre série qui arrivera dans Avengers, ca aurait fait doublon).
Bref on revient avec l Ameridroid et ca me fait bien plaisir aussi (et la suite avec les épisodes de Davis et Zircher replongent dans des periodes que j ai bien aimé aussi). Surtout que l’apparition de l’Ameridroid fût mon 1er Captain America… (nostalgie, nostalgie)

Bref l ambiance Espionnage sur Cap… on en avait fait un peu le tour, je pense… comme avec DD, il est bon parfois de changer d ambiance et d explorer d autres facettes… quand le personnage le permet (c est clair qu avec le Punisher ou Wolverine c est moins facile)

En même temps, le coup du mystère du passé qui revient hanter le héros au présent, c’est un truc qu’il a fait sur plein de projets. Le coup du sale petit secret qui remonte à la surface, on retrouve ça dans ses Batman avec McDaniel, dans ses Uncanny X-Men et dans Deadly Genesis, dans Project Marvels (et donc dans Secret Avengers), bien entendu dans Criminal et dans Incognito… C’est son truc, ça, il fouille dans le passé de la série qu’il reprend, et il extirpe un truc, en général un peu crapoteux, pour faire tomber la superbe du héros.

Jim

yep c est au centre de l’automne ou Scene Of Crime mais aussi Iron Fist.

Oui, exact.

Pas encore lu.
Ça existe en TPB ?

Oui, mais j’en ai un souvenir plus flou, mais oui, effectivement…

Jim

oui j ai le TP d ailleurs de Scene of Crime
connect.collectorz.com/comics/da … tpb-106631

[quote=“Fred le Mallrat”]oui j ai le TP d ailleurs de Scene of Crime
connect.collectorz.com/comics/da … tpb-106631[/quote]

Merci.
Je vais essayer de me le trouver, tiens.

Jim

Bon, j’ai lu les trois histoires de complément, et c’est très sympa. L’histoire des FF est vachement bien, bien remplie de sentiments et de caractérisation (tout le contraire de Hickman), le triptyque sur Firestar et Justice est pas mal du tout, mélancolique et tout, et surtout l’épisode “.1” de Thor est formidable : une bonne petite histoire rapide et astucieuse, des personnages vraiment bien gérés (classiques, mais efficace), un épisode souriant (voir la dernière case), une belle astuce de fin… Même Mark Brooks est bien. Bref, encore une réussite du tandem Abnett & Lanning.

Jim

Dès le 1er épisode pourtant Brub’ en tient compte quand Nick va à l’hôpital miltaire et demande à un médecin pourquoi on ne l’a pas averti du réveil d’un certain patient. On lui répond sèchement que c’est au SHIELD que l’hôpital devait en référer et que le SHIELD a été dissous. Je ne vois pas de problème à ce niveau là.
J’aime bien la nouvelle tournure de Cap, ça change agréablement.
[size=85]Mais le gros morceau pour moi, c’est aussi les Young Avengers, c’est vraiment super sympa.
Pour Thor… Bah vraiment, je m’en fiche totalement du scénar de Fraction, ça ne réveille pas mon intérêt. Juste de très belles images de Coipel à voir, mais c’est pas assez pour susciter mon intérêt.[/size]

Oui, vraiment excellent, ce Thor.1 d’Abnett et Lanning. Contrairement à beaucoup d’autres, ils ont compris le concept du .1 tel qu’il a été présenté à la base (et qui est vite parti en sucette) : “un point de départ idéal pour découvrir l’univers Marvel” ou quelque chose dans le genre. C’était clair, accessible et surtout fun. Sacrément rafraîchissant. Sont forts, les deux compères…

[quote=“Jim Lainé”]

En même temps, le coup du mystère du passé qui revient hanter le héros au présent, c’est un truc qu’il a fait sur plein de projets. Le coup du sale petit secret qui remonte à la surface, on retrouve ça dans ses Batman avec McDaniel, dans ses Uncanny X-Men et dans Deadly Genesis, dans Project Marvels (et donc dans Secret Avengers), bien entendu dans Criminal et dans Incognito… C’est son truc, ça, il fouille dans le passé de la série qu’il reprend, et il extirpe un truc, en général un peu crapoteux, pour faire tomber la superbe du héros.

Jim[/quote]

En soit j’ai rien contre qu’il le fasse à chaque série, ne me gène même pas pour le coup, mais quand j’ai li’mpréssion de lire ça à chauqe arc sur Cap je commence à désespéré un peu, c’est comme si il avait peur d’avancer de créer de nouveau personnages, des situations nouvelles, bref d’évoluer. Là c’est toujours une menace inconnu du passé qui revient te hanter et pan dans ta face, c’est sympa, mais bon, pourquoi ne pas revenir sur des actions plus récentes, pourquoi ne pas mettre Cap en proie au doutes et aux cauchemars suite à son retour, à la recherche de Nick pour qu’il lui explique sa guerre contre l’Hydra et ce qu’elle à provoqué dans le monde, bref il y a e quoi faire un autre type d’histoire selon moi que ce qu’il nous propose à chaque arc ou presque.

[quote=“KabFC”]

En même temps, le coup du mystère du passé qui revient hanter le héros au présent, c’est un truc qu’il a fait sur plein de projets. Le coup du sale petit secret qui remonte à la surface, on retrouve ça dans ses Batman avec McDaniel, dans ses Uncanny X-Men et dans Deadly Genesis, dans Project Marvels (et donc dans Secret Avengers), bien entendu dans Criminal et dans Incognito… C’est son truc, ça, il fouille dans le passé de la série qu’il reprend, et il extirpe un truc, en général un peu crapoteux, pour faire tomber la superbe du héros.

Jim

En soit j’ai rien contre qu’il le fasse à chaque série, ne me gène même pas pour le coup, mais quand j’ai li’mpréssion de lire ça à chauqe arc sur Cap je commence à désespéré un peu, c’est comme si il avait peur d’avancer de créer de nouveau personnages, [/quote]

Code Bravo, a ma connaissance est un nouveau personnage…
Apres c est un “souci” que peuvent avoir Cap, Fury ou Wolverine, de part leur longevité, qu on leur trouve souvent un cas irresolu dans leur passé lointain …
Mais bon… Xmen Legacy fonctionnait un peu sur ce concept et c est aussi un procédé ultra conventionnel des comics… : c est comme elektra, le fleau, lier Magneto à Xavier …
On se tourne souvent vers une page inconnu du passé (ou du futur) pour chambouler le présent…

d ailleurs quand tu parles d actions plus recentes… c est plus un souci de distance.
Mais a ce moment là Ameridroid est moins ancien, Sin c etait recent aussi… et puis Rogers est apparu dans les secret Warriors (il est donc un peu au courant)

[quote=“KabFC”]
En soit j’ai rien contre qu’il le fasse à chaque série, ne me gène même pas pour le coup, mais quand j’ai li’mpréssion de lire ça à chauqe arc sur Cap je commence à désespéré un peu, c’est comme si il avait peur d’avancer de créer de nouveau personnages, des situations nouvelles, bref d’évoluer. Là c’est toujours une menace inconnu du passé qui revient te hanter et pan dans ta face, c’est sympa, mais bon, pourquoi ne pas revenir sur des actions plus récentes, pourquoi ne pas mettre Cap en proie au doutes et aux cauchemars suite à son retour, à la recherche de Nick pour qu’il lui explique sa guerre contre l’Hydra et ce qu’elle à provoqué dans le monde, bref il y a e quoi faire un autre type d’histoire selon moi que ce qu’il nous propose à chaque arc ou presque.[/quote]

Je suis assez d’accord, mais sans doute que ça le fait kiffer, de jouer avec la continuité, et en plus, j’imagine aussi qu’il n’a pas envie de créer un personnage nouveau trop important, qui au final ne lui appartiendrait pas (contrairement à ses créations dans Criminal ou Incognito…).

Jim

Ca se discute… entre le shadow council, Code Bravo … il a des personnages crées…
Sans compter que Jimmy Jupiter, John Steele, Man With No Name n’avaient pas été développés dans les années 40 (1-2 épisodes).
Quand à Winter Soldier… c est pas une création en soit mais bon… ça reste quand même un personnage “personnel” dans un sens.

Ailleurs y Vulcan et les autres Xmen temporaire comme Darwin, les armes célestes (même si le prince des orphelins est pas une création totale) …

Après pourquoi créer un nouveau personnage quand tu peux utiliser un déjà crée, sous utilisé et qui aura ainsi une attache réelle?
John Steele me parait plus efficace que de créer un perso équivalent crée pour l’occasion (Protocyde par exemple).
Enfin sur Cap America, la série est quand même très longue et tu peux puiser facilement quelque chose qui correspond a ce que tu cherches.
Je préfère revoir le cap des 50’s dont on peut faire énormément de choses (Dark Avengers??) que de recréer un énième supersoldat qui traine et que l on connaissait pas (il était dans la boite à gant du “monde”(c est ça le nom du lieu où sont crée les armes??))

C’est la réflexion que je me faisais en lisant l’épisode.

Ouaip.
J’ai suivi tes conseils et j’ai pris le X-Men du mois pour lire leur version des New Mutants.

Jim