AVENGERS #1-9 (Jason Aaron / collectif)


(Ben Wawe) #121

Moi aussi.
Il va falloir que Jason Aaron se surpasse, pour justifier ça ; d’autant que ça ne changera pas le caractère bêtement gratuit de ce passage.


(Jim Lainé) #122

Aaron, il est pas toujours fameux sur ses lancements. Le début de Thor est un peu poussif. Je trouve qu’il prend ses marques après les épisodes de Garney. Donc j’imagine qu’ici, ça sera sans doute un peu la même chanson. J’espère, en tout cas.

Jim


(Ben Wawe) #123

C’est vrai : son run commence vraiment au #8, en fait, après une saga initiale trop brouillonne, et un one-shot sympa mais qui ne va pas trop loin.


(Ben Wawe) #124

S’il n’y avait pas eu les cinq premières pages, ce numéro aurait été une franche réussite, et une très bonne réorientation de Namor dans le contexte actuel de l’univers Marvel ; mais, en effet, il y a ces cinq premières pages, qui en soi sont dynamiques, bien menées, et introduisent très bien le propos.
Sauf que c’est complètement “putaclic” dans la démarche, c’est une scène facile, gore et glauque, réalisée pour choquer et faire le buzz, en sacrifiant un personnage secondaire de la franchise… dont tout le monde se fiche, qui ne revient donc que pour mourir et que, en fait, j’aimais bien.
Donc, ce passage m’a complètement déplu, autant pour ce sacrifice bête et méchant, que pour ce que ça dit de Namor, directement transformé en ultra-extrémiste sadique, et qui s’offre un nouveau pouvoir facile et trop lié à son concurrent ; bref, je n’adhère pas.
En dehors de cela, Jason Aaron s’en sort bien dans sa dynamique du groupe même si, après le numéro d’Immortal Hulk sorti en même temps, et la première saga, je ne vois pas encore l’ampleur et la puissance du groupe ; qui accumule les quasi-défaites, et les victoires à la Pyrrhus. M’enfin, c’est agréable à la lecture, le passage Cap’/Namor est très bon, les justifications de Namor sont plutôt bonnes et cohérentes, et le final est classique mais efficace.
Une lecture correcte, avec de très beaux dessins d’un David Marquez en feu, plusieurs bons passages, et une bonne dynamique de groupe ; mais un début bêtement provocateur, facile et finalement naze, ça gâche quand même le numéro.


(sylvain cordurié) #125

Ben, j’ai assez tapé sur le début de la série pour dire que là - même si je ne nie pas le côté putaclick - je comprends à la fois l’écriture et le message.
Il y a un caractère définitif et irrémédiable dans cette ouverture. On assiste à un meurtre pure et simple. Avec un personnage que beaucoup de lecteurs aiment sans trop savoir pourquoi (sans doute son design). Impardonnable. Sauf si ce n’est pas Namor, ou qu’il est contrôlé.
Quant au côté gore… Honnêtement, je préfère ça à un ton tout public qui se perd à force de vouloir plaire au plus grand nombre.

Et puis le côté extrémiste de Namor… ça va et ça vient depuis une éternité.
Même problème qu’avec Magnéto. Marvel n’assume ses bad guys que par périodes.


(Ben Wawe) #126

Oui. Je comprends ce que tu veux dire. Je peux même comprendre l’idée.
J’attends de voir, je changerais peut-être d’avis ; mais, là, c’est putaclic, facile et bêtement provocateur.
Notamment quand on se dit que Namor va bientôt apparaître dans la mini-série Defenders, puis la série Invaders de Zdarsky, et qu’il est normalement dans X-Men Red… ça n’est pas cohérent, du coup. Mais j’attends de voir ; en croisant les bras et en fronçant les sourcils, ronchon.


(sylvain cordurié) #127

Ah ben, alors, pas de mystères. Vraiment, ou ce n’est pas lui, ou il est contrôlé. :slight_smile:
On verra. Mais si j’ai bon, bien joué Marvel.
Je condamne un peu vite, mais spoiler leurs récits, c’est une spécialité du Big two.


(Ben Wawe) #128

Ou ça peut être incohérent, hein ! :smiley: