AVENGERS VS X-MEN : CONSEQUENCES #1 (Kieron Gillen / Raney)

La série limitée en cinq épisodes Avengers versus X-men : Consequences développera les retombées du crossover Avengers versus X-Men. Les cinq numéros de cette mini-série sortiront à un rythme d’un épisode par semaine.

[quote]AVENGERS VS X-MEN : CONSEQUENCES #1
STORY BY Kieron Gillen
ART BY Tom Raney
COVER BY Patrick Zircher
PUBLISHER Marvel Comics
COVER PRICE: $3.99
RELEASE DATE Wed, October 10th, 2012
After the biggest comic event of the year comes to its stunning conclusion, the Marvel Universe is left reeling—enter Avengers VS. X-Men: Consequences. This powerful weekly five issue limited series from acclaimed writer Kieron Gillen (Uncanny X-Men, upcoming Iron Man) and five of the most dynamic artists in the industry shows just what happens to the Marvel Universe after the dust settles from Avengers VS. X-Men. Who will survive? Can the Avengers and X-Men ever peacefully co-exist again? And what is the fate of Cyclops? The answers arrive here!
Don’t miss out on the first chapter of the limited series event of the fall in Avengers VS. X-Men: Consequences #1, on sale October 10th in comic shops everywhere, on the Marvel Comics app, and the all-new Marvel Comics Webstore!
[/quote]

source : www.comicbookresources.com

Lien:
Le site de l’éditeur : www.marvel.com

AvX: Consequences #1 & 2

Après l’époustouflant final de AvX, Consequences était une série limitée que j’attendais pour en savoir plus sur l’avenir des mutants de l’univers 616. Le titre se concentre donc sur différents aspects intéressants et même si je ne suis pas fan des récits en univers carcéral, j’aime bien ce que je lis pour le moment. Slim a fait des choses regrettables, choquantes et il doit payer. Cyclope est dans une prison assez étrange, c’est un mutant Omega, mais il reste en contact des autres personnes présentes, il est capable de tuer n’importe quelle personne dans la prison, mais personne n’y pense visiblement. Ce n’est pas un psychopathe ni un tueur donc je me doute qu’il ne fasse pas ça, mais quand même, il reste le plus dangereux détenus de la prison.
La vision qu’il a de ses faits et gestes est intéressante, car il montre que le personnage reste lucide. Il sait ce qu’il a fait, pour autant le confronté à son ami et rival n’est peut-être pas la meilleure idée. Logan veut des informations sur les hommes de Slim, c’est bien, mais on se doute à l’avance que ça ne va pas être simple et que tout pourrait partir facilement en live, c’est idiot selon moi, même si on connait Logan. J’aime bien l’idée des futurs interrogatoires, on voit bien que les gens ne sontpas devenus cinglés, l’histoire et ses thématiques font penser à l’après 11 Septembre, avec la paranoïa, sauf qu’ici, le scénariste montre le côté réfléchi des personnages… enfin en dehors de la confrontation Logan/Scott. Je suis intriguée par cet aspect du scénario en tout cas.

On n’oublie pas une virée par le Wakanda qui n’apporte pas grand-chose certes, mais qui reste plaisante même s’il manque quelques épisodes pour voir les changements dans le couple Ororo/T’Challa et surtout y croire. Le sort de Hope nous est également présenté et le scénariste fait un excellent travail, l’évocation de Nathan est aussi plaisante, bref le scénariste fait son travail et présente le destin des différents protagonistes des affaires mutantes et même si ce n’est pas toujours écrit avec subtilités, il y a des passages qui a eux seuls mérite de prendre le temps de lire cette série limitée, notamment le passage sur les reproches de Scott envers Logan qui ne sont pas idiots une seconde même s’il mériterait un peu plus de consistances. J’aime bien en tout cas!

Les dessins ne sont pas mauvais, au contraire, j’aime beaucoup le soin apporté par l’artiste aux détails des décors, mais aussi des personnages, les expressions de leur visage suffisent à eux seuls pour expliquer une situation et est surtout plus intéressant que des dialogues par moment. Il y a une fulgurance dans le trait qui rend le tout dynamique, même les scènes de dialogues entre les deux leaders qui pourrait être moyen sans les dessins de l’artiste.

Je ne serais pas aussi dithyrambique que toi : je trouve ces deux numéros assez creux et mauvais. Pour le moment, on n’a vu que la prison de Cyclope, le Wakanda et… c’est tout, globalement. Autant le #1 montrait différents points de vue, autant le #2 se concentre uniquement sur la prison et c’est un peu chiant et décevant.
D’une part chiant, car le scénariste n’arrive pas à créer une ambiance suffisante pour me que je me sente concerné : les dialogues ne sont pas mauvais, mais tout est assez lent et artificiel. Cette prison est étonnamment vide, alors que généralement ces endroits sont très vivants et dangereux. De plus, l’orientation martyr de Cyclope ne me plaît pas, et est un peu amenée avec des gros sabots.
D’une autre part décevant, car j’espérais voir ici un panorama des différentes réactions mondiales vis-à-vis de AvX et des mutants. Ca viendra peut-être, mais “perdre” un numéro, voir un numéro et demi, uniquement sur Cyclope en prison, je trouve ça dommage et inutile. On a compris qu’il est emprisonné, que c’est dur pour lui et qu’il est interrogé souvent ; pas besoin d’en faire autant, il serait plus pertinent de montrer l’apparition de nouveaux mutants, les réactions gouvernementales et le travail de reconstruction global.

Bon bah le #5 est un numéro à ne pas rater, même si ce qui s’y passe, je ne l’attendais pas si tôt. En tous cas, cette aftermath aura réussi à pas trop mal épiloguer sur AVX. Sans être flamboyant, j’avoue que j’ai trouvé ça assez sympathique, surtout que ça ne sert pas juste de remplissage. Pour le reste, je pense qu’on peut bel et bien penser que la nouvelle série Uncanny sera liée à Cyclope et son équipe… A noter d’ailleurs que c’est assez plaisant de voir que son côté bad guy est toujours bien présent, comme on le voit sur la fin du numéro. bref, pas génial, mais pas inutile. Une bonne conclusion.

J’ai bien aimé. En fait j’adhère au nouveau statu quo de Cyclope.

J’imagine que cette série n’était pas forcément prévue au départ (ou en tout cas, qu’ils pouvaient ne pas donner le feu vert si AvX n’avait pas marché) car il s’agit en sorte d’un raccord entre AvX et Marvel Now. Vu les contraintes que cela impose, Gillen s’en tire plutôt bien. Je me sens prêt à relire du X-Men après 25 ans.