AVENUE DES GÉANTS - Marc Dugain (Folio)

[quote=“Amazon”]Al Kenner serait un adolescent ordinaire s’il ne mesurait pas près de 2,20 mètres et si son QI n’était pas supérieur à celui d’Einstein. Sa vie bascule par hasard le jour de l’assassinat de John Fitzgerald Kennedy. Plus jamais il ne sera le même. Désormais, il entre en lutte contre ses mauvaises pensées. Observateur intransigeant d’une époque qui lui échappe, il mène seul un combat désespéré contre le mal qui l’habite. Inspiré d’un personnage réel, Avenue des Géants, récit du cheminement intérieur d’un tueur hors du commun, est aussi un hymne à la route, aux grands espaces, aux mouvements hippies, dans cette société américaine des années 60 en plein bouleversement, où le pacifisme s’illusionne dans les décombres de la guerre du Vietnam.

Marc Dugain est né au Sénégal en 1957. La chambre des officiers, son premier roman, paru en 1998, a reçu dix-huit prix littéraires, dont le prix des Libraires, le prix Nimier et le prix des Deux-Magots. Il a été traduit en Allemagne, en Grande-Bretagne et aux Etats-Unis. Adapté au cinéma par François Dupeyron, ce film a représenté la France au Festival de Cannes et a reçu deux césars. Après Campagne anglaise et Heureux comme Dieu en France, prix du meilleur roman français 2002 en Chine, il offre avec La malédiction d’Edgar un portrait fascinant d’Edgar J Hoover, qu’il a adapté et réalisé lui-même en anglais en 2013 pour la télévision. En 2010, il porte à l’écran Une exécution ordinaire, puis publie un recueil de nouvelles salué par la critique, En bas, les nuages, dont il a adapté une nouvelle à la télévision en 2011. Après L’insomnie des étoiles, paru en 2010, Marc Dugain signe avec Avenue des Géants son huitième roman, lequel paraîtra aux Etats-Unis en 2014.

Poche: 432 pages
Editeur : Folio (26 septembre 2013)
Collection : Folio
Langue : Français
ISBN-10: 2070453537
ISBN-13: 978-2070453535
Dimensions du produit: 17,8 x 10,8 x 2 cm[/quote]

ah tiens je l’avais raté.je vais me le prendre rapidos
j’en ai lu 3 de Dugain,La chambre des officiers,La malédiction d’Edgar et Une exécution ordinaire (dont je n’ai pas vu le film avec Dussolier) et à chaque j’ai terminé le roman conquis

[quote=“barney stinson”]ah tiens je l’avais raté.je vais me le prendre rapidos
j’en ai lu 3 de Dugain,La chambre des officiers,La malédiction d’Edgar et Une exécution ordinaire (dont je n’ai pas vu le film avec Dussolier) et à chaque j’ai terminé le roman conquis[/quote]

Heureux comme Dieu en France et l’Insomnie des étoiles sont aussi également excellents. Mais avec La Malédiction d’Edgar, je crois qu’il a atteint un niveau qu’il n’a jamais retrouvé : l’évocation historique est formidable, le portrait est complexe, l’ironie est mordante, les dialogues sont cinglants. Qui plus est, contrairement à certains romans un peu courts parfois (même si je préfère les romanciers qui savent rester concis), on a ici l’impression qu’il a trouvé le bon format pour son sujet.

Jim