Axis #1-4 + marvel now & absolute

[quote]NOUVEAU

**AXIS 1 (sur 4)

Deux couvertures régulières : 1/2 (Jim Cheung – tirage 75%) et 2/2 (Jim Cheung – tirage 25%)
Édition collector de Mike Deodato Jr et « young guns Marvel » avec coffret, disponible en librairie – 19,90 EUR**

Une nouvelle tragédie va bouleverser l’univers Marvel et rien, pas même les efforts conjugués des Avengers et des X-Men, ne pourra arrêter Onslaught le Rouge ! Découvrez le premier volet de cette fabuleuse épopée, signée Rick Remender et Adam Kubert… avec tous les héros Marvel !

mensuel, 4,30 EUR, 64 pages
(Contient les épisodes US AXIS 1-2)

SORTIE LE 5 MAI[/quote]

[size=200]LE SUJET SUR LA V.O.[/size]

Fabuleuse épopée … MOUAHAHA … Une purge surtout …

Vraiment ?

Aucun intérêt hormis le fait de finaliser les intrigues initiées dans le premier arc des Uncanny Avengers. Et c’est pas vraiment intéressant malgré tout.

Je crois bien d’ailleurs que c’était censé être un arc des “Uncanny Avengers”, à la base, avant que Marvel ne se dise que ça ferait un bon event.

Tiens, ce fonctionnement, ça me rappelle Fear Itself … Et on a vu le résultat !
En terme de purge, Axis, ça vaut Age of Ultron ?

De toute façon, peu importe ce qui se dira je prendrai les yeux fermés en kiosque xP

[quote=“soyouz”]Tiens, ce fonctionnement, ça me rappelle Fear Itself … Et on a vu le résultat !
En terme de purge, Axis, ça vaut Age of Ultron ?[/quote]

Non. Purge, c’est un bien grand mot. C’est loin de la qualité habituelle des récits de Remender mais ça fait plusieurs mois que la “qualité habituelle” des récits de Remender a sauté par la fenêtre de toute façon. J’ai pas détesté cependant. Sans être extraordinaire, c’est pêchu. Déjà, ça commence directe dans l’action et ça ne s’arrête presque jamais. Un comble pour la maison des idées qui a tendance à prendre six chapitres avant de vraiment se lancer (sauf le très chiant Age of Ultron, bizarrement).

Ceux qui apprécient Uncanny Avengers devraient facilement s’y retrouver. Les personnages sont investis, les péripéties s’enchainent bien, il y a de gros enjeux et des gimmicks typiques de l’univers des comics comme l’auteur les affectionne. On regrettera par contre l’absence desdits Uncanny Avengers qui passent à l’as au profit d’un univers plus large, empêchant certains personnages de briller comme ils le devraient. Et puis, graphiquement, c’est une catastrophe.

Remender a même avoué récemment qu’il n’écrirait plus de grosses sagas événementielles pour la maison des idées (pourquoi le devrait-il ? la Dark Angel Saga, les Secret Avengers ou même Frankencastle étaient bien plus inspiré et surprenant sans passer par la case marketing de l’éditeur). Il se dit fier du résultat, mais on sent bien que la bébête lui échappe (ce qui ne veut pas forcément dire que c’est pour cette raison que la qualité en pâtit).

Sans doute quand même un peu.
Aaron et Fraction se sont aussi cassés les dents sur des events.

Fraction dans les grandes largeurs, mais Aaron a su limiter la casse, quand même, en se tenant un peu plus à l’écart que ses camarades.

Même moi qui suis bien fan, je sens clairement le fléchissement actuel dans le niveau moyen des travaux de Remender : j’avoue appréhender un peu le résultat sur cet “Axis”, même si je reste fan de ses “Uncanny Avengers” (et je me dis que j’aurais tout aussi bien aimé lire cette saga au sein de ce titre).

En même temps c est une regle interne des events d etre … pas totalement aboutit.
Franchement seul Crisis tient la route, je trouve.
Même CW qui fut l event recent le plus apprécié n empeche que certains personnages sont caractérisé pour l histoire (en les dénaturant) et ne peut s empecher des facilités (Cap est recherché avant la promulgation de la loi et devient agent du gouvernement alors qu’au moins 2 storylines (celle de Gruenwald et Born Again de Miller) nous ont bien expliqué que non)…

[quote=“Photonik”]Fraction dans les grandes largeurs, mais Aaron a su limiter la casse, quand même, en se tenant un peu plus à l’écart que ses camarades.

Même moi qui suis bien fan, je sens clairement le fléchissement actuel dans le niveau moyen des travaux de Remender : j’avoue appréhender un peu le résultat sur cet “Axis”, même si je reste fan de ses “Uncanny Avengers” (et je me dis que j’aurais tout aussi bien aimé lire cette saga au sein de ce titre).[/quote]

M’ouais… AVX, je trouve encore et toujours ça très moyen.
Sinon, vu les retours sur Axis déjà en VO, je ne suis pas sûr de me le coltiner. Mais je lirai vos avis. On verra s’ils sont convaincants cette fois. :slight_smile:

je sens que je vais me contenter de le lire sur place quand j’irais acheter les autres mags

Je comprends ton point de vue, mais dieu que je hais ça. C’est comme le mec qui passe 1h en lib, feuillette, voir lis sa bd et se barre sans rien.

Il y a des bibliothèques pour ça merde. :mrgreen:

J’ai trouvé cela illisible. Oui, c’est péchu, on rentre direct dans l’action …
Normal, l’introduction est faite dans les séries Uncanny Avengers et Magneto et ce, sur 3 ou 4 épisodes, donc heureusement que ça commence directement.

Donc ok, ça se tape dessus pendant 3 numéros et puis on passe à inversion, l’unité graphique se barre en couille, les rebondissements sont téléphonés et on continue dans l’opération “Souillons nos héros” … ça fait 10 ans que ça dure, que cette intrigue est utilisée encore et encore mais on continue.
Il se passe des trucs malgré tout mais où est le grand méchant Red Skull Onslaught ?
Les personnages d’inversion sont caractérisés à la truelle/miroir et sans finesse.

Pour moi, ca a été une vraie purge à lire.

Euh dîtes moi, quand je vois le phénomène Axis (arc d’uncanny Av qui devient un crossover), MArvel ne fait pas pareil avec Secret wars ???

ça n’y ressemble pas vu les annonces

Oulah pourquoi tu parles d’annonce ? Evidemment que dans la communication ça n’a rien à voir c’est pas de ça que je parle.

Je parle juste du fait de transformer un arc en crossover. Apparemment les autres auteurs vu leurs arcs ne semblaient pas forcément au courant de ce secret wars qui allait relauncher toutes les séries. Ça me donne le sentiment qu’ils veulent s’approprier le moindre petit arc qui pourrait toucher d’autres séries…L.

C’est pas nouveau, j’ai l’impression. C’est arrivé avec Siege. Et je suis sûr que d’autres gros trucs de ces dix dernières années étaient des arcs peinards de séries peinardes avant qu’on augmente le volume.

Jim

Hm, encore Siege, je ne le vois pas trop vu comment ça converge pas mal, j’ai plus l’impression que Fear itself a initié la mode.