Bakuman - Manga

Un tome clairement au dessus du premier que j’avais trouvé moyen.

On en apprend beaucoup plus sur la création d’un manga, sur le mode de fonctionnement du shonen jump etc… Les réflexions des 2 protagonistes et de l’éditeur sont intéressantes, et on a envie de les suivre dans leur aventure. Même la partie romance est plus sympathique (surtout du côté d’Akito).

Bref, agréablement surpris par ce tome, j’espère que la suite sera du même niveau.

Tou à fait d’accord!!! décidément ^^ … si le premier tome est bien, celui là est excellent, d’où la parution des deux livres simultanément de la part de Kana!! Effectivement, tout comme Death Note, il est inutile d’espérer lire le livre dans les 30 mn habituelles… d’où un investissement intéressant lol J’ai aussi beaucoup apprécié de voir le fonctionnement intérieur du Jump… A force de lire des mangas, il est maintenant bienvenus que des auteurs nous parle de ce métier auquel on doit tant… Le fait que ce soit Obha qui s’y colle me convient parfaitement, c’est pour moi un écrivain de génie car il sait pour ce qui est de l’histoire d’amour, si je dois donner mon avis, en tant que lectrice de shojo et spectatrice de dramas, je suis habituée à constaté de la pruderie des personnages donc cela m’a moins choqué, même si souvent, c’est assez fatigant, je le conçois ^^'
Ceci dit j’aime le fait qu’il perde les premiers concours, cela rend l’histoire plus réaliste. j’apprécie aussi la relation qui s’installe entre les deux jeunes adolescents, j’aimerais la voir encore évoluer!! Donc oui, je prend et j’attend la suite

Maintenant c’est sûr, cette série est vraiment bonne! L’histoire prend un bon tournant, tout ce qu’on apprend sur l’univers du manga est hyper intéressant en particulier, ça donne vraiment envie d’avoir la suite pour savoir ce qui va arriver, je suis bien accroché là^^!!

Tout comme le premier, j’ai beaucoup aimé !

Clairement un très bon tome.
Une seule chose à dire : vivement une copine … euh non vivement la suite :laughing:

La critique par chris936 est disponible sur le site!

Lire la critique sur Manga Sanctuary

C’est vrai qu’on y apprend énormément de chose sur le façon dont les japonais procèdent pour faire publier leur manga, et surtout le fait que les auteurs mentionnent le Jump ainsi que les divers manga qui y sont publiés (One Piece, Naruto, Bleach, Reborn, Gintama…) rend l’histoire encore plus réelle. Seul hic pour moi, cette histoire d’amour entre Miho et Saiko (qui est franchement exagérée).
Par moment j’ai même l’impression que Obata et Ohba cherchent à raconter leur propre histoire au travers des deux personnages principaux (bien que ces deux personnages restent des Ado).
En tout cas j’avais hésiter à prendre le manga à la japan expo mais j’ai fini par craquer et acheter le tome 1, j’ai plus qu’à me dépêcher à acheter la suite^^.

Les critiques ont l’air plutôt positives. Je vais peut-être jeter un coup d’oeil demain en boutique.
Aujourd’hui le libraire m’a dis que la série serait terminée en 12 volumes. Série pas trop longue donc a priori.

Heu… Il est devin ton libraire ? Non parce que moi, je n’ai vu nulle part l’annonce d’un fin, même vaguement prévue…

Pour la peine, je vais me fendre d’un smiley : :laughing:

Bah j’en sais rien. Ca m’a surprise aussi, vu que je n’avais rien vu ici qui parlait de la fin de la série. :confused:
Demain autre libraire je demanderai.

Bah non, mais t’auras beau demander, t’auras jamais de réponse. La série est en cours de publication et les auteurs ont rien annoncé comme nombre de tomes. Personne saurait te dire combien de tomes fera la série à ce stade…

Surtout que le tome 10 sortira au Japon début octobre. Donc dire que la série se terminera en 12, comme Death Note, ça suppose de prévoir ce qui se passera dans 6/7 mois… ça ne peut être qu’une supputation de sa part, donc forcément très aléatoire (et s’il a du bol, il aura bon, mais je n’en mettrais pas ma main à couper, loin de là :mrgreen: )

Bon bein il devait encore être à côté de la plaque. Il plane un peu parfois. :laughing:

Très exactement, y a actuellement de quoi faire un peu plus de 11 tomes. Si la série devait s’arrêter à son 12ème tome, ça voudrait dire qu’il ne reste que 7-8 chapitres grand max, donc série pliée dans 2 mois.

Enfin, si l’info de ton libraire est sûre, respect car moi j’ai pas entendu un seul mot là-dessus, mais j’y crois pas trop trop.

Pour bien suivre ce qui se passe au sujet du Shonen Jump, il n’y a strictement aucune information sur une possible fin de Bakuman. Dès que j’ai des infos, je les publierai ici.

Après lecture des deux premiers tomes, on peut au moins dire que nos deux auteurs semblent nettement mieux partis qu’avec l’immonde Blue Dragon. Par contre, même si c’est un (très) bon début, le titre comporte un paquet de (petits) défauts qui pourraient être gênants à la longue… Niveau dessin, le style d’Obata a évolué depuis Hikaru no Go. Et je ne pense pas que ce soit une bonne chose. Certaines postures de personnages (notamment Akagi dans le volume 1 à je-ne-sais-plus quelle page) rappellent Jojo’s… et ça fait vraiment bizarre. On notera aussi de trop fortes ressemblances avec des personnages de Death Note (Eiji est une pale copie de L, Miyoshi rappelle fortement Misa) et certains plans semblent même carrément pompés sur DN… Un étrange sentiment de déjà-vu en fait. De même, ces loooooooooongs dialogues. S’ils sont intéressants voire même passionnants quand il s’agit de manga, ils le sont nettement moins lorsque nos “héros” dissertent sur l’amour et le romantisme. Le fait d’ailleurs que la romance tienne une place si importante dans le titre pourrait être un frein plus tard, si cela s’accentue trop. Elle offre parfois des moments très drôles, mais c’est par moment affreusement niais. Et le côté jeunes mais diablement doués, ça va un peu, mais ajouter à cela un méga-génie qui dessine depuis 10 ans jour et nuit sans discontinuer (et j’exagère à peine), ça fait un peu perdre en crédibilité l’ensemble. Reste que le tout est pas mal fichu, donne envie de lire la suite et nous fournit quelques infos intéressantes. C’est un (très) bon début donc, mais les différents (pour l’instant petits) défauts du titre me font un peu peur pour la suite… Un 8/10, nettement plus proche du 7 que du 9.

La critique par chris936 est disponible sur le site!

Lire la critique sur Manga Sanctuary

La critique par chris936 est disponible sur le site!

Lire la critique sur Manga Sanctuary

Je vous trouve décidément bien généreux avec Bakuman… C’est un bon titre, assurément, mais il demeure tout de même un paquet de défauts.

Si l’aspect didactique est toujours présent, l’aspect romance reste toujours aussi important, avec des passages d’une naïveté affligeante. De plus, le personnage d’Eiji m’insupporte. Autant je trouve son caractère plutôt bien pensé, autant je trouve sa représentation graphique “nulle”. On a droit, dans ses postures, à un copier-coller de L… Si la représentation du génie ressemble à ça pour Obata et Ohba, ça fait tout de même très réducteur.

On notera aussi pas mal d’invraisemblances niveau scénario, comme cette facilité à trouver un rôle de seiyu pour Azuki (déjà qualifiée de “future star”… mais bien sûr), le fait de voir la rédaction du Jump se plier sans trop sourciller aux caprices d’Eiji (un auteur débutant qui décide lui-même lequel de ces titres devient une série sans l’accord de ces éditeurs… mais bien sûr) etc…

Durant ces trois premiers volumes, ces points-là reviennent régulièrement (on notera d’ailleurs qu’Obata et Ohba ne respectent même pas les conseils qu’ils donnent dans Bakuman comme éviter les longs textes ou s’entrainer à faire du manga de baston, ce qu’Obata n’a pas vraiment du faire avant de dessiner Blue Dragon…) et gâchent quelque peu le plaisir de lecture, plaisir réellement présent par moment qui fait oublier ces défauts, pour l’instant du moins. J’ai également moyennement apprécié la fin du volume où les auteurs tentent de mettre en place un pseudo-suspense… (que l’on voit venir à des kilomètres)

Bref, c’est bon, mais pas tant que ça et pour le moment, je ne vois pas réellement de raisons pour que cela s’améliore par la suite, les “points noirs” relevés dans les précédents tomes étant toujours autant présents ici… Un 7/10 pour ce tome avec un peu plus de recul (juste après la lecture, je lui aurais sans doute mis un 8 tendant vers le 7).