BASKUP TONY PARKER (Azorin-Lara / Monin)

La critique par vedge est disponible sur le site!

Lire la critique sur BD Sanctuary

Salut la BD SANCTUARY team !

Petit message pour confirmer la remarque de VEDGE (qui a fait la critique de l’album) : la cible de la série (et par extension de cette BD) est officiellement les 6-10 ans, donc la réaction de son fils de 7 ans me rassure… dommage qu’il ne soit pas homologué pour écrire les critiques :slight_smile:

Ha Oui ! J’ai également fait part d’une remarque, qui est passée entre les mailles du filet (numérique), mais vos informations concernant les auteurs est erronée : NÖE MONIN est le dessinateur (il a signé “NÖE”), et JOSSELYN n’existe pas. Le scénariste… c’est moi ^^

J’ai signé cet album “JOSS.”. Merci de faire la correction dès que vous pouvez, en reliant JOSS. à JOSSELIN AZORIN-LARA si possible :slight_smile:

Ce n’est pas NÖE c’est NOË. Tu as du mal avec le tréma, JOSS. :stuck_out_tongue:

Rôôô, vous venez en équipe :wink:
C’est corrigé, pas de problème.

C’est comment de mettre en mouvement un personnage comme Tony Parker ?
Que ce soit sur le plan du scénario comme du dessin bien sûr.

Aussi simple que de faire vivre un personnage de fiction. Je n’ai eu a affronter aucune restriction. De plus, Bertrand Todesco, le chara-designer de la série, avait déjà fait le gros du boulot niveau transcription graphique. Je n’ai eu qu’à adapter légèrement son travail à mon style, rien de bien sorcier en somme. :slight_smile:

Désolé No[size=200]ë[/size] !!! :blush:

Au niveau du scénario, c’est pareil… comme vous l’avez sans doute compris en faisant la critique de cette BD, il s’agit d’une adaptation de série TV, donc le fond de la série, avec le profil des personnages (y compris Tony) est déjà en place, avec les ambitions de transmission de valeurs qui déplaisent probablement à certains :wink:

La principale liberté (non-négligeable, et permise par l’implication du créateur de la série TV dans la BD, DOS), c’est que l’on peut imaginer des équipes adverses complètement inédites, ainsi que permettre de faire évoluer le relationnel entre les héros et d’autres équipes récurrentes de la série (ça vous le verrez à partir du tome #2, et dans les tomes qui suivront ^^), avec de réelles répercussions possibles dans la série TV (ça on en reparlera dans la saison #2, à priori ^^). C’est une sorte de OFF sur la série TV, ce qui se passe entre les épisodes, qui nous autorise une certaine liberté au niveau des grandes lignes de chacun des tomes, et c’est plutôt appréciable pour ce genre de “BD de commande” :slight_smile: