BATGIRL #1-34 (Gail Simone / Ardian Syaf, Ed Benes)

Suite aux événements du crossover Flashpoint qui a vu le héros Flash (Barry Allen) confronté à la troisième Guerre Mondiale entre Aquaman et Wonder Woman sur une Terre parallèle (sous la menace constante de son Nemesis, le Nega-Flash) l’éditeur DC Comics a décidé de relancer son univers, justifié par la réécriture de certains Super-Héros qui n’étaient plus en adéquations avec leur époque. Le New 52 c’est la politique agressive de DC Comics en réponse au marché actuelle, 52 nouvelles séries en perpétuel évolution.

Fini le fauteuil roulant, bonjour le costume moulant. DC Comics profite du New 52 pour rendre ses jambes à Barbara Gordon, fille du commissaire Gordon et premier acolyte féminin entraînée et approuvée par l’homme chauve-souris. Cette dernière avait pris une retraite anticipée après que le Joker lui eut perforé la colonne vertébrale en lui tirant dessus (Batman The Killing Joke.) Elle avait alors pris le nom d’Oracle, aidant les héros par ses propres moyens.

Gail Simone, unique scénariste femme à travailler actuellement chez DC, et le dessinateur Ardian Syaf sont en charge de la série.

http://img853.imageshack.us/img853/1479/batgirl71.jpg

[quote]BATGIRL #7
Written by GAIL SIMONE
Art and cover by ARDIAN SYAF and VICENTE CIFUENTES
On sale MARCH 14 • 32 pg, FC, $2.99 US • RATED T
One dark, tragic night, The Joker shattered the life of Barbara Gordon in the landmark story BATMAN: THE KILLING JOKE. In this issue, see a side of that story that has never before been told, as BATGIRL faces the demons of her past! And if that’s not enough, a deadly new gentleman killer, Grotesque, stalks the streets of Gotham City![/quote]

Lien
Le site de l’éditeur : dccomics.com

Mon dernier épisode!!! Yes, je suis content de lâché l’affaire!

Pourtant le cliffhanger est extrêmement intéressant. Mais bon…

Enorme déception que cette série. Scénario sans grand intérêt, et gâchis du perso… D’une parce que Barbara est à mon sens absolument pas attachante dans cette série, de deux car son retour arrive au plus mauvais moment (en gros quand Stéphanie Brown avait une série très fun et agréable à lire, que Cass s’épanouit en Black Bat), et surtout que Oracle était un excellent personnage.

http://img689.imageshack.us/img689/5365/030lzz.jpg

[quote]Batgirl #8
Story by Gail Simone
Art by Ardian Syaf, Alitha Martinez, Vicente Cifuentes
Colors by Ulises Arreola
Letters by Dave Sharpe
Cover by Ardian Syaf, Vicente Cifuentes
Publisher DC Comics
Cover Price: $2.99
Release Date Wed, April 11th, 2012
The metahuman thief and killer Grotesque has set his sights on the perfect woman to add to his collection: Batgirl! Also, we reveal the other traumatic incident in Barbara’s life – one you’ve never heard about before! It’s a Gordon family secret that has never been revealed! You must not miss this story![/quote]

http://img198.imageshack.us/img198/4392/031jba.jpg

http://img801.imageshack.us/img801/5167/032do.jpg

http://img833.imageshack.us/img833/3862/033sl.jpg

http://img525.imageshack.us/img525/1860/034etx.jpg

Source: comicbookresources.com

Je ne sais pas ce qui me déprime le plus: le gâchis du talent de Simone sur cette série (ah, Secret Six, Wonder Woman, Birds of Prey, Atom…) ou celui de Barbara/Oracle/Batgirl.

Pas mieux, j’ai aussi lâché la série.
Ce qui me déprime, c’est que Barbara n’est plus Barbara, la sortir de son fauteuil, c’est une chose mais en refaire une gamine sans expérience, j’ai l’impression de relire batgirl year one ou robin quand stéphanie brown avait endossé le costume.
Par rapport à l’excellente série précedente, où le tandem barbara/stéphanie marchait super bien, c’est un véritable gachis.

Mais du coup, quid d’Oracle ? L’identité de ce perso n’existe plus dans le New 52 ? Ou Babs assume les deux rôles ?

La fille chauve-souris est de retour... la vraie : Barbara Gordon !!

[Lire l'article sur Superpouvoir](http://www.superpouvoir.com/news/1457/batgirl-the-darkest-reflection.html)

La cover du numéro 9 a réveillé le pervers en moi…bat-fight ( si vous comprenez cette blague de manière tordue, vous êtes aussi pervers que je ne le suis ).

img853.imageshack.us/img853/9681/bgcv120.jpg

Je l’ai comprise, mais ça fait un moment que tout le monde sait que je suis un pervers.

Bah à partir du moment où l’on est deux, on peut ouvrir un club…ça fait toute de suite moins isolé et donc moins pervers, c’est plus classe :mrgreen:

http://i721.photobucket.com/albums/ww213/benoit_le/comics_vo/dc_comics/batgirl12.jpg

[quote]BATGIRL #12
Written by: Gail Simone
Art by: Ardian Syaf, Vicente Cifuentes
Cover by: Stanley “Artgerm” Lau
Color/B&W: Color
Page Count: 32
U.S. Price: 2.99
On Sale Date: Aug 8 2012
• BATGIRL battles BATWOMAN!
• KNIGHTFALL strikes!
[/quote]

http://i721.photobucket.com/albums/ww213/benoit_le/comics_vo/dc_comics/batgirl121.jpg

http://i721.photobucket.com/albums/ww213/benoit_le/comics_vo/dc_comics/batgirl122.jpg

http://i721.photobucket.com/albums/ww213/benoit_le/comics_vo/dc_comics/batgirl123.jpg

http://i721.photobucket.com/albums/ww213/benoit_le/comics_vo/dc_comics/batgirl124.jpg

source : www.dccomics.com

Gail Simone vient de se faire virer de Batgirl

Et de manière honteuse d’après ce que j’en sais, c’est n’importe quoi vraiment.

Le management dans les comic-books, c’est quelque chose en ce moment !

Bon, maintenant, mon côté Voici demande des détails !

Suis-je le seul à vraiment apprécier cette série?

Non! J’aime bien Babs et Gail Simone connait le personnage, elle écrit une Babs différente du personnage de Oracle que l’on connait depuis qu’elle porte ce pseudo, mais qui est dans la continuation logique du personnage. La série propose des scénarios classiques, mais fonctionnant assez bien. le titre est classique, mais bien écrit. Les dessins sont bons, sans plus.

Soyouz, depuis quelques jours, une information circulait comme quoi elle ne serait plus sur le titre à partir de l’année prochaine. Sur Twitter la scénariste dément l’information sauf que sa manière de le dire était assez acide, en gros on pouvait comprendre “on m’a viré d’un coup de pied au cul sans me demander mon avis”. Aujourd’hui on apprend en gros que qu’elle a reçue un mail de Brian Cunningham (l’éditeur du titre) qui lui a dit qu’elle n’était plus sur le titre. Bref elle se fait débarquer pour on ne sait quelle raison vu que son titre faisait debons chiffres, ce n’était pas une grosse pointure, mais le titre possède des fans, et beaucoup étaient présents pour la scénariste.

Elle reçoit du soutien de collègues et de lecteurs en tout cas et j’espère qu’on la verra sur un autre titre.

C’est un peu con, parce qu’elle se débrouillait plutôt bien avec le concept bancal de la série, en fouillant dans l’esprit de Barbara pour justifier plein de choses. Le pitch ne m’emballait pas, mais elle gère plutôt bien le cahier des charges qui lui était imposé.
Et, punaise, recevoir un e-mail : les editors n’utilisent plus le téléphone ? Ça laisse rêveur quant à des relations distantes, froides et lointaines entre les auteurs et les responsables éditoriaux.

Jim

Je crois que le pompon en la matière, c’est l’anecdote que Ethan Van Sciver racontait (dans un Comic Box)au sujet de ses relations avec les responsables éditoriaux de Marvel quand il bossait sur les “New X-Men” de Morrison.
Les mecs l’invitent au resto pour lui parler des plans de Morrison sur la série, il s’emmerde un peu d’ailleurs, puis ils lui disent : “viens au bureau pour lire un mail de Grant concernant le développement des persos” (Cyclope, en l’occurrence) ; ça fait suer Van Sciver mais il se dit qu’il ne peut pas vraiment refuser.
Et là, le mail qu’on lui montre, c’est un mail de Morrison où il explique à quel point il n’aime pas le travail de Van Sciver (“je sais reconnaître un mauvais artiste quand j’en vois un”, de tête) et qu’il en a plein le dos de se faire imposer des artistes fill-in qu’il n’a pas choisi…

De son propre aveu, Van Sciver était littéralement dégoûté, et jette l’éponge. Il recevra plus tard un mail de l’écossais (directement adressé à lui, cette fois) qui lui dit qu’il était en colère, que ses mots ont dépassé sa pensée, et surtout que ce mail consistait à faire comprendre à Marvel qu’il fallait respecter les engagements pris. Il lui demande de revenir, et de faire “des bons comics ensemble”.
Quand on voit de quoi les mecs sont capables, on se dit que virer les gens par mails doit être devenu une pratique courante, ouais…

En même temps, Momo peut être un très bon auteur, il est loin d’être irréprochable dans ses propos, il donne toujours l’impression d’avoir un melon énorme dans ses interviews.