BATMAN : EARTH ONE, Vol.2 (Geoff Johns / Gary Frank)

Après un premier album sorti en 2012, un deuxième volume de Batman : Earth one de Geoff Johns et Gary Frank sortira en 2015.
La collection Earth One met en avant des “romans graphiques” dont le but avoué est de revisiter les plus grands héros de l’éditeur DC et de les moderniser, débarrassés de plusieurs décennies d’une continuité imposante.

L’éditeur DC Comics a aussi confirmé la sortie pour l’année prochaine du très attendu Wonder Woman: Earth One, sous-titré “The Trial of Diana Prince”, de Grant Morrison et Yanick Paquette et de Teen Titans: Earth One de Jeff Lemire et Terry Dodson, ainsi que la mise en chantier d’un troisième volume de Superman par J.M. Straczynski et Ardian Syaf (qui remplace donc Shane Davis).

http://imageshack.com/a/img540/5746/f0c9b6.jpg

http://imageshack.com/a/img745/4646/77a1d4.jpg

http://imageshack.com/a/img537/4913/5fecfb.jpg

http://imageshack.com/a/img538/977/535228.jpg

Lien
Le site de l’éditeur: dccomics.com

moi, je dois vraiment être trop con, car je ne comprends rien à ce concept (ou alors, j’ai rien compris de tout ce new52).

A quoi ça sert de créer de nouvelles origines pour se débarrasser d’une continuité, alors que ces nouvelles origines n’ont aucun lien avec les épisodes du présent qu’on lit aujourd’hui ? (ou alors, j’ai vraiment rien compris)

C’est surtout une branlette d’éditeur qui ne sait plus quoi faire pour attirer de nouveaux lecteurs. Les produits estampillés “Earth One” sont clairement destinés au public des librairies généralistes, donc à un public qui ne connaît pas. Ce qui fait que je peux à la limite comprendre l’existence de tels produits.
C’est surtout la justification presque a posteriori des reboots qui me fait marrer. Ce qui me fait penser aux propos de Mike Richardson sur l’espèce de fuite en avant des gros éditeurs, qui renumérotent, tuent leurs héros, les font revenir, re-racontent les origines : c’est un peu le signe d’une désaffection d’un public vers qui les éditeurs ne savent plus envoyer de messages.
J’ai déjà dit que ce reboot, quitte à y aller carrément, aurait dû passer six mois à raconter de nouvelles origines. Mais il aurait très bien pu débuter in medias res et proposer des trucs nouveaux. Mais on voit bien qu’en fait, il ne propose rien de nouveau, essayant de ménager la chèvre et le chou, à savoir l’ancien lecteur qu’il convient de ne pas froisser et le nouveau lecteur qu’il convient de ne pas perdre. Résultat des courses : toujours la même continuité, que les éditeurs continuent de pointer du doigt comme étant le gros coupable de l’affaire. Ce qui leur évite de se poser les bonnes questions.

Jim

[quote=“Jim Lainé”]C’est surtout une branlette d’éditeur qui ne sait plus quoi faire pour attirer de nouveaux lecteurs. Les produits estampillés “Earth One” sont clairement destinés au public des librairies généralistes, donc à un public qui ne connaît pas. Ce qui fait que je peux à la limite comprendre l’existence de tels produits.
C’est surtout la justification presque a posteriori des reboots qui me fait marrer. Ce qui me fait penser aux propos de Mike Richardson sur l’espèce de fuite en avant des gros éditeurs, qui renumérotent, tuent leurs héros, les font revenir, re-racontent les origines : c’est un peu le signe d’une désaffection d’un public vers qui les éditeurs ne savent plus envoyer de messages.
J’ai déjà dit que ce reboot, quitte à y aller carrément, aurait dû passer six mois à raconter de nouvelles origines. Mais il aurait très bien pu débuter in medias res et proposer des trucs nouveaux. Mais on voit bien qu’en fait, il ne propose rien de nouveau, essayant de ménager la chèvre et le chou, à savoir l’ancien lecteur qu’il convient de ne pas froisser et le nouveau lecteur qu’il convient de ne pas perdre. Résultat des courses : toujours la même continuité, que les éditeurs continuent de pointer du doigt comme étant le gros coupable de l’affaire. Ce qui leur évite de se poser les bonnes questions.
Jim[/quote]

Il y a beaucoup de vrai dans ce que tu dis, du moins de mon point de vue.

D’accord aussi, mais plutôt pour les new 52 en général, le batman earth one est vraiment rafraîchissant je trouve et j’attends la suite avec impatience.

Mais il est lié à aucune histoire du présent en fait, si j’ai bien compris. Ce sont simplement des histoires d’une continuité qui n’avance que tous les trois ans !

en gros c’est ça.

[quote=“Jim Lainé”] Résultat des courses : toujours la même continuité, que les éditeurs continuent de pointer du doigt comme étant le gros coupable de l’affaire. Ce qui leur évite de se poser les bonnes questions.

Jim[/quote]

la continuité c’est comme le discours universitaire, plus tu cherches à y échapper plus t’en crées, cf l’univers ultimate

La couverture de Batman : Earth One vol.2 par Gary Frank :

Source : nerdist.com

Un nouvel aperçu dévoilé par Geoff Johns via Instagram :

http://imageshack.com/a/img538/9349/GJBwep.jpg

[quote]Batman: Earth One HC, vol. #2
Story by Geoff Johns
Art by Gary Frank, Jonathan Sibal
Cover by Gary Frank
Publisher DC Comics
Cover Price: $24.99
Release Date May 6th, 2015
It’s here – the sequel to the #1 New York Times bestseller and critically acclaimed BATMAN: EARTH ONE by the superstar creative team of writer Geoff Johns and artist Gary Frank! While Gotham City is plunged into terror by an enigmatic anarchist and killer calling himself The Riddler, the Dark Knight must reconcile the increasingly conflicting ideologies of Detective Jim Gordon and Bruce Wayne’s head of security, Alfred Pennyworth. But there are many more mysteries lurking within Gotham City, including the secret agenda of Harvey Dent and the bizarre creature prowling the sewers – Killer Croc![/quote]

http://imageshack.com/a/img538/2929/os5pjc.jpg

http://imageshack.com/a/img540/3284/RldrTs.jpg

http://imageshack.com/a/img537/5908/eaO5kw.jpg

http://imageshack.com/a/img907/3102/nFwxy6.jpg

http://imageshack.com/a/img540/7420/mrX09G.jpg

http://imageshack.com/a/img537/7207/C0dVNx.jpg

http://imageshack.com/a/img911/9438/og8qDv.jpg

http://imageshack.com/a/img661/1998/6WaGav.jpg

[quote=“n.nemo”]

[quote=“Jim Lainé”] Résultat des courses : toujours la même continuité, que les éditeurs continuent de pointer du doigt comme étant le gros coupable de l’affaire. Ce qui leur évite de se poser les bonnes questions.

Jim[/quote]

la continuité c’est comme le discours universitaire, plus tu cherches à y échapper plus t’en crées, cf l’univers ultimate[/quote]

Je sais pas trop pour le discours universitaire (je sais pas trop ce que c’est, où ça commence, où ça finit…), mais je suis d’accord sur le mécanisme.

Jim

Lu ce volume 2, je me suis régalé. C’est malin, ingénieux, bien illustré, c’est une petite merveille de “conversion”. À lire !