BATMAN : FORTRESS #1-2 (Gary Whitta / Darick Robertson)

Une armée alien s’apprête à envahir la Terre. En l’absence de Superman, Batman va devoir organiser la résistance depuis la Forteresse de Solitude tout en s’occupant d’une vague de crimes à Gotham City.

Batman : Fortress est une mini-série en huit numéros écrite par Gary Whitta (Rogue One : A Star Wars Story) et dessinée par Darick Robertson. Début de la publication en mai.

image002-3

image005-1

When an unknown alien ship enters Earth’s atmosphere, disrupting global power and communications and plunging the planet into chaos, the world is left wondering…where is Superman when he is needed most? In the mysterious absence of the Last Son of Krypton, Batman must rally the rest of the Justice League to counter the alien threat…but first, he must quell a crime wave on the blacked-out streets of Gotham! Gary Whitta (Rogue One: A Star Wars Story) and Darick Robertson (The Boys) have joined forces to tell a brutal and shocking adventure that will turn everything you think you know about Superman upside down!

Written by: Gary Whitta
Art by: Darick Robertson, Diego Rodriguez
Cover by: Darick Robertson, Doaly

U.S. Price:
3.99
On Sale Date:
May 24 2022
Page Count:
32

Très sympathique.
Gary Whitta livre ici un récit efficace, où Batman fait face à un black-out global, qui s’abat sur le monde car un immense vaisseau « coupe » les réseaux d’énergie. Bruce gère d’abord une tentative de cambriolage chez lui, avec Alfred (agréable de le retrouver), puis intervient dans Gotham, afin de stopper les dérives après une évasion à Arkham. Sans nouvelles de Superman, il convoque la Justice League et prépare la contre-attaque.
Pas d’originalité, ici, mais un récit prévisible bien mené et réussi. Gary Whitta commence « petit », en étendant lentement le champ d’action de son personnage, qui est bon sans être parfait ou invincible (pour l’instant). C’est fluide, agréable, efficace et dynamique.
Surtout, l’ensemble bénéficie de très belles planches de Darick Robertson, bien impliqué et solide dans cet univers sombre.

Un bon début.

Batman and the Justice League are working desperately to save innocent lives after the arrival of a mysterious alien ship that has destabilized the entire planet. After all attempts to communicate with the unknown invaders fail, they’re left with no alternative but to fight! But can even the combined might of the Justice League and all the world’s militaries repel such an overwhelmingly superior force?

Writer: Gary Whitta

Artist: Darick Robertson

Colorist: Diego Rodriguez

Letterer: Simon Bowland

Price: $3.99

On sale Tuesday, 6/28!

Sympa’ et divertissant. Gary Whitta continue son petit récit autonome, avec ici la Justice League sans un Superman mystérieusement absent qui lance une attaque groupée, avec des militaires, contre les envahisseurs qui coupent toute communication. Bon, ça fait un flop, plusieurs tombent, sont enlevés. Flash est blessé et Cyborg meurt. Batman doit agir seul, sans trop d’éléments ; et ça l’énerve.
Bon, on est sur du über-Batman déjà-vu, mais cet aspect hors-continuité rend l’ensemble imprévisible. C’est divertissant, brutal, très sérieux, mais j’aime bien. Darick Robertson est très bon pour l’ambiance lourde et désespérée.

Ca fera un bon p’tit recueil.