BATMAN - LA LÉGENDE : NEAL ADAMS t.1-2


(Le Doc) #1

batman-la-legende-8211-neal-adams-tome-1

Batman la légende – neal adams tome 1

Des bas-fonds de Gotham City surgissent de nouvelles menaces et Batman ne peut y faire face seul : c’est pourquoi il appelle à ses côtés des justiciers de renom comme Superman, Aquaman, Flash, le Creeper ou encore Deadman.
De plus, un nouveau venu tient également à le rejoindre dans sa croisade contre le crime… Son nom ? Le Docteur Kirk Langstrom dit Man-Bat !

INFOS
SCÉNARISTES : HANEY BOB, O’NEIL DENNIS - DESSINATEUR : ADAMS NEAL
Public : 12+
Collection : DC Archives
Date de sortie : 06 juillet 2018
Pagination : 368 pages
EAN : 9782365776707
Contenu vo : World’s Finest Comics #175,176, Brave and the Bold #79-86, Detective Comics #395, 400, 402, Batman #219
Prix : 35 EUR


(Vik) #2

Y avait déjà eu un truc comme ça chez Semic, non?


(Oncle Hermes) #3

La couv’ avec la colo “historique” me fait un instant espérer, contre toute logique, qu’on pourrait éviter à l’intérieur l’horrible recolorisation récente par les studios d’Adams. C’est pas gentil d’entretenir ce genre d’espoir si c’est en vain… :confused:


(Le Doc) #4

Oui…mais d’après mes infos (car je ne l’ai pas acheté à l’époque), le sommaire de l’album Semic s’arrêtait à Brave & The Bold #85


(Blackiruah) #5

Très content de pouvoir lire enfin ce truc


(Vik) #6

T’étais où il y a 13 ans? :slight_smile:
https://www.bedetheque.com/BD-Batman-Anthologie-Neal-Adams-INT01-Neal-Adams-1967-1969-46330.html


(Guy Gardner) #7

Semic avait bien repris une collection de D.C. en 3 tomes, malheureusement arrêté au premier chez nous.

Dans ce tome en V.F., il y avait ça : World’s Finest Comics 175-176;The Brave And The Bold 79-83,85

Pour ceux qui ne l’ont pas lu, c’est dans le top de ce qui a été fait sur le personnage, je considère que c’est a partir de là que le Batman moderne que l’on connait s’installe véritablement.
C’est indispensable d’avoir cela pour tout personne qui aime Batman.
(La seule excuse que je peux accepter, c’est l’éventuel recolorisation, mais même avec cela, je trouve que ça vaut le coup).


(Blackiruah) #8

Je lisais des mangas


(FC powaaaa) #9

Oh non …
(vilain, très vilain … en plus, cette couv’ est plus jolie)


(Jim Lainé) #10

Gardes ! Arrêtez cet homme !

Jim


(Jim Lainé) #11

Je viens de traduire les textes d’intro du tome 2, et je fais un petit détour par l’histoire de la bande dessinée américaine. Ça intéressera du monde, je crois, y compris un certain chat à béret.

Dans son intro du tome 3 de la version américaine, Adams raconte qu’il avait, en première (enfin, l’équivalent local) un professeur de dessin, un certain “monsieur Allen”, qui avait fait une petite carrière dans les comic strips avant de passer à l’enseignement. Il détaille en expliquant que ce professeur avait été l’assistant d’un auteur de strip, avant de reprendre la série au décès du fondateur. Mais les responsables du strip n’avaient pas voulu le lui confier, et avaient préféré chercher d’autres personnes, avant de se résoudre à le lui céder parce qu’il était meilleur que les autres. Et la raison de leur réticence, selon Adams, c’est que monsieur Allen était noir.
L’histoire se passe en 1948. Quand Allen reprend le strip, les responsables ne publient pas son portrait, de même, il ne fait pas partie de la société des auteurs. Mais pour Adams, il a accompli l’impossible parce qu’il a récupéré un strip dessiné par un Blanc et géré par des Blancs.

L’anecdote est intéressante, mais j’ai envie d’en savoir plus. Donc je cherchouille un peu. Je découvre une interview d’Adams datant de 2013 où il revient sur l’anecdote. C’est ici :
http://www.sequentialtart.com/article.php?id=2418

Sauf qu’Adams se mélange un peu les crayons. Il dit que son professeur s’appelait Charles Allen, et qu’il travaillait sous le nom de Colin Allen sur la série What A Family. Un très rapide grattage plus tard, il devient évident qu’il s’agit de deux hommes différents :

Colin Allen est bien l’auteur de What A Family, mais il est blanc. Son portrait est ici :
https://strippersguide.blogspot.com/2018/01/ink-slinger-profiles-by-alex-jay-colin.html

Charles Allen, quant à lui, est bien noir, il a été enseignant (à Brooklyn, le bled d’Adams) et ses dates correspondent. Et il aurait repris le strip Tan Topics. Le portrait est ici :
https://strippersguide.blogspot.com/2018/01/ink-slinger-profiles-by-alex-jay.html

C’est également l’occasion de savoir que les gens qui n’ont pas voulu publier la photographie de Charles Allen sont les responsables de Continental Features, une agence de presse sans doute modeste (en tout cas, qui ne me dit pas grand-chose) mais qui semble avoir bien tourné dans les années 1940.

Il devient dès lors compliqué de savoir quelle est la série que Charles Allen a reprise en 1948. Les sources sont rares et les quelques images accessibles rapidement semblent dater d’avant. J’ai notamment vu des gags de Tan Topics datant de 1943 et signés de son nom (en haut à la rubrique “by”, et dans le dessin). Aurait-il repris une autre série par la suite, après avoir travaillé sur la sienne propre mais aussi en tant qu’assistant de quelqu’un d’autre sur un deuxième ?
La mémoire semblant faire défaut à Adams puisqu’il confond deux dessinateurs appelés Allen, on peut imaginer qu’il ait confondu deux séries, ou deux dates.

TanTopic1943

Tan%20Topics1

tantopics-dateinconnue

Il devient donc difficile de savoir qui d’autre aurait pu travailler sur la série (le dessin pas signé semble d’un style différent), et s’il en est le créateur ou le repreneur.
Adams dit dans son texte que les hommes blancs écrivent les livres d’histoires (de la BD), mais que le dessinateur noir trime dans l’anonymat, et la difficulté de trouver des informations lui donne en partie raison, même si, de son côté, il reste dans le flou des souvenirs confus.

Jim


(FC powaaaa) #12

Dans les griffes de l’inspecteur Jim


(Oncle Hermes) #13

Intéressant, merci de cette petite enquête !


(Jim Lainé) #14

Une chronique sur lescomics.fr :

Jim


(Le Doc) #15

La critique du tome 1 par Blackiruah :

https://www.comics-sanctuary.com/comics-batman-la-legende-neal-adams-vol-1-tpb-hardcover-cartonnee-s47658-p306998.html


(Oncle Hermes) #16

Hélas !


(Jim Lainé) #17

Ah, c’est un sujet qui a déjà fait couler beaucoup d’encre numérique, ici notamment.

Jim


(FC powaaaa) #18

(とり) #19

Mais pourquoi donc ? O___o
Dans une collection appelée “Archives”, pourquoi dénaturer les œuvres ? On s’attendrait, au contraire, à les trouver “dans leur jus”… Nettoyées, peut-être, mais pas recolorisées !
C’est un peu comme la colorisation des films en noir et blanc : je trouve ça intéressant techniquement parlant, mais pas toujours réussi et, surtout, ça n’est plus l’œuvre d’origine.

On pourrait aussi se dire que les couleurs de ce tableau sont un peu vieillottes, et vouloir les moderniser :

Tori.


(Jim Lainé) #20

Ça manque de lens flares.

Jim