BATMAN REBIRTH #1-24

(Le Doc) #241

Oui, ils se sont plantés au début, puis ils ont tout remis dans l’ordre. C’était assez ennuyeux, mais s’ils ne l’avaient pas fait, ça aurait causé un décalage dans le sommaire de la revue pour la suite. Bon, le run de Hitch est fini, on peut passer à autre chose…

(Le Doc) #242

batman-rebirth-20

Batman rebirth #20

Hommage à Gueule d’Argile !

Amis et ennemis viennent tous rendre leurs « hommages » aux deux fiancés, Batman et Catwoman. C’est au tour de Wonder Woman de rendre visite au protecteur de Gotham City, par Tom KING et Joëlle JONES. La métropole, quant à elle, est toujours sous le choc de la disparition de Gueule d’Argile, auquel James TYNION IV et Eddy BARROWS rendent un vibrant et poignant hommage. La Ligue de Justice se trouve dans une situation inédite alors que ses actions conduisent le groupe à attirer la méfiance des populations qu’il protège, par Christopher PRIEST et Pete WOODS. Enfin, cherchant à comprendre le mystère de la réapparition de son père Jor-El, Superman remonte le temps afin de retourner sur Krypton avant sa disparition. Mais il est suivi par Booster Gold, dans une histoire réalisée par Dan JURGENS.

INFOS

  • Public : 6+
  • Collection : DC PRESSE
  • Date de sortie : 04 janvier 2019
  • Pagination : 176 pages
  • EAN : 9791026829911
  • Contenu vo : • BATMAN #39 et #40 • DETECTIVE COMICS ANNUAL #1 • JUSTICE LEAGUE #34 et #35 • ACTION COMICS #993 et #994
(Photonik) #243

Je l’ai beaucoup aimé, cet épisode. Un bon stand-alone dans la tradition batmanienne, même si effectivement on sent un peu venir la résolution. Je préfère quand King usine de bons petits épisodes comme ça que lorsqu’il se prend pour Dostoïevski qui déciderait subitement d’écrire du comics (j’exagère, hein ; mais je dirais que cet auteur a un petit souci “d’humilité”).
Surtout qu’il a de bonnes idées à faire valoir ; même si l’intrigue (et sa chute, donc) ne révolutionne rien, il y a quand même une idée assez originale : si les criminels de Gotham obsédé par Batman pullulent, ceux obsédés par son alter ego Bruce Wayne sont plus rares. Intéressant, ça.

Je n’ai pas détesté non plus le petit diptyque sur la rencontre Bats/Supes, peut-être pour les mêmes raison au fond : c’est un peu anecdotique, mais également fun et pas prise de tête. Il y a là aussi une idée vraiment pas mal : l’échange de costume… Quel coquinou, ce Tom King !! De manière très déguisée (humour), il appuie sur l’idée de “l’échangisme” dans un épisode plutôt très sexy. C’est un peu plus transgressif qu’il n’y paraît. Et ce Batman à lunettes… Impayable !
En comparaison, le triptyque avec Talia qui lui se prenait très au sérieux paraît bien tristoune.

(Le Doc) #244

N°20 :

Batman : La frontière entre hommage et copie pure et simple peut être mince…et ici je trouve qu’elle est aussi fine que du papier à cigarettes. Tom King s’inspire d’un épisode de Superman des 90s pour les deux épisodes au sommaire de ce numéro et même si j’ai trouvé certains passages touchants, je ne suis pas arrivé à passer au-dessus de cette référence trop appuyée.
Detective Comics : Je ne suis pas toujours très fan des origines revisitées, mais quand c’est aussi bien fait que le travail de James Tynion IV sur Detective Comics, je m"incline. Le premier annual du titre revient sur le passé de Geule d’Argile après les événements dramatiques des derniers numéros et c’est une réussite : beau, puissant et déchirant. Et Eddy Barrows est au top aux dessins !
Justice League : Coincé entre le run de Bryan Hitch et la relance par Scott Snyder et James Tynion IV, j’ai l’impression que le passage de Christopher Priest sur la Ligue est passé inaperçu. Pour ma part, je trouve que la situation dans laquelle le scénariste plonge les héros est intéressante et suffisamment intrigante pour donner envie de lire la suite. Un bon début donc…
Action Comics : Aussi inégale que divertissante, cette virée temporelle de Superman et Booster Gold. Mais pas sûr que Dan Jurgens arrive à faire durer l’intérêt sur la durée quand même (c’est un peu son défaut récurrent sur la série)…et niveau dessins, il dépend toujours beaucoup de l’encreur et là il y en a un peu trop pour donner un résultat solide sur l’ensemble des pages…

(Le Doc) #245

M7193S_cache_21s052019

Batman rebirth #21

Sous le charme de Poison Ivy !

L’une des ennemies les plus féroces de Batman fait son retour : Poison Ivy. Que peut faire le justicier quand l’empoisonneuse tient tous les alliés du héros sous sa coupe ? Par Tom KING et Mikel JANÍN. Le groupe fédéré par Batman, les « Chevaliers de Gotham », connait des frictions internes alors que Batwoman a été chassée. Et tandis que celle-ci se rapproche de son père, le colonel Kane, Red Robin songe à ce que son double du futur lui a dit, et envisage l’avenir sous un jour de plus en plus sombre. Par James TYNION IV, Alvaro MARTINEZ et Javier FERNANDEZ. Les actions de la Ligue de Justice suscitent une méfiance de plus en plus grande de la part des institutions humaines, par Christopher PRIEST, Pete WOODS et Philippe BRIONES. Enfin, Superman remonte dans le temps aux côtés de Booster Gold et découvre un monde contrôlé par Zod, par Dan JURGENS, Brett BOOTH et Will CONRAD.

INFOS

  • Public : 6+
  • Collection : DC PRESSE
  • Date de sortie : 01 février 2019
  • Pagination : 192 pages
  • EAN : 9791026829829
  • Contenu vo : • BATMAN #41 et #42 • DETECTIVE COMICS #975 et #976 • JUSTICE LEAGUE #36 et #37 • ACTION COMICS #995 et #996
(Photonik) #246

Ah oui ? C’est lequel ?

Et sinon, bien d’accord avec ton appréciation de l’épatant “Annual” de Detective Comics présent ici. Poignant et brillant, le script de James Tynion IV paie son tribut aux “monster movies” classiques et joue avec l’idée dépassée (et le scénariste en est parfaitement conscient, c’est bien le but de son entreprise) de la laideur physique exprimant la laideur morale, voire le Mal à l’état pur.
Tragique et puissant, yes indeed. Et c’est vrai que les dessins déchirent.

Je serais un chouïa moins enthousiaste que toi pour la “Justice League”, lecture tout à fait recommandable mais sans plus en ce qui me concerne.
Quant à “Action Comics”, j’avoue que la veine un peu rétro qui caractérise le travail de Jurgens sur le titre me parle pas mal. Rien de génial, mais une lecture tout à fait plaisante.

Un mag’ plutôt en forme, ces temps-ci.

(Lord-of-babylon) #247

Action Comics #791

(Le Doc) #248

Le 761 en fait (Xavier Fournier a fait une petite erreur dans son article, ça arrive aux meilleurs).
On l’a eu en V.F. dans cette revue :

(とり) #249

Erreur qui ressemble à une faute de frappe, d’ailleurs, vu que le 6 et le 9 sont l’un au-dessous de l’autre sur le pavé numérique…

Tori.

(Le Doc) #250

batman-rebirth-22

Batman rebirth #22

Catwoman va-t-elle se marier ?

Batman et Catwoman font face à une planète entièrement sous la domination de Poison Ivy. Voilà qui n’arrange pas les affaires de Selina Kyle, qui s’interroge sur son mariage imminent, par Tom KING, Mikel JANÍN et Joëlle JONES. Alors que Batwoman et ses alliés ont rejoint la Colonie, Red Robin fait face à la technologie futuriste manipulée par Ulysses Hadrian Armstrong. Par James TYNION IV, Eddy BARROWS et Javier FERNANDEZ. Les membres de la Ligue de Justice affrontent au « Fan » qui prend le contrôle de la Tour de Garde, et Batman quitte l’équipe, par Christopher PRIEST, Marco SANTUCCI et Ian CHURCHILL. Enfin, Superman et Booster Gold poursuivent leur périple spatio-temporel et se retrouvent sur la Nouvelle Krypton dominée par le Général Zod, par Dan JURGENS, Brett BOOTH et Will CONRAD.

INFOS

  • Public : 6+
  • Collection : DC PRESSE
  • Date de sortie : 01 mars 2019
  • Pagination : 184 pages
  • EAN : 9791026829287
  • Contenu vo : CONTIENT : • BATMAN #43 et #44 • DETECTIVE COMICS #977 et #978 • JUSTICE LEAGUE #38 et #39 • ACTION COMICS #997 et #998
(Le Doc) #251

N°21 et 22 :

Une des dernières revues de super-héros encore en activité pour un sommaire toujours aussi inégal. Je l’achète principalement pour terminer le Detective Comics de Tynion IV, qui se dirige vers son grand final et qui enchaîne les arcs narratifs palpitants. Le scénariste maintient la pression sur les chevaliers de Gotham et c’est un plaisir de lecture à chaque livraison…
Ensuite, je mets Action Comics. Le titre a ses défauts (dont une partie graphique très irrégulière) mais au final, cette saga temporelle s’est révélée plutôt divertissante.
Il y a pas mal d’idées intéressantes dans le Batman de Tom King, mais cette façon de raconter ne me transporte pas. Ca manque de souffle et d’émotion là où il devrait y en avoir. Contrairement à la série de Tynion IV, ça ne me touche pas…
Déçu par la Justice League de Christopher Priest. Les débuts étaient pas mal pourtant, mais plus ça avance, plus ça me tombe des mains. Les #38 et 39 étaient d’une lourdeur…

(Le Doc) #252

batman-rebirth-23

Batman rebirth #23

Action Comics : mille épisodes !

Alors que Batman et Catwoman vont se marier, le voyageur temporel appelé Booster Gold décide d’offrir au justicier un cadeau mémorable : un monde où les parents de Bruce Wayne sont toujours vivants ! Par Tom KING et Tony S. DANIEL. Alors que les Chevaliers de Gotham sont dispersés, Ulysses Hadrian Armstrong utilise la technologie OMAC contre les héros, par James TYNION IV, Philippe BRIONES et Scot EATON. Venant de prendre la tête de la Ligue de Justice, Cyborg est confronté à la Ligue de Justice d’Amérique ainsi qu’au Lion Rouge, un adversaire de Deathstroke, par Christophe PRIEST, Pete WOODS et Philippe BRIONES. Revenu de son voyage dans le temps, Superman passe quelques instants en famille, alors que la menace de l’Eradicator plane encore sur la Terre. Et dans le monde entier, les gens saluent la figure de ce héros qui veille sur la planète depuis des décennies. Par Dan JURGENS et Will CONRAD.

INFOS

  • Public : 6+
  • Collection : DC PRESSE
  • Date de sortie : 05 avril 2019
  • Pagination : 176 pages
  • EAN : 9791026829997
  • Contenu vo : • BATMAN #45 et #46 • DETECTIVE COMICS #979 et #980 • JUSTICE LEAGUE #40 et #41 • ACTION COMICS #999 et #1000
(Photonik) #253

Même topo en ce qui me concerne.

Je dirais exactement la même chose. Il y a une sorte de froideur dans sa narration, un peu indéfinissable, qui rend la lecture un peu étrange. Et pourtant, c’est vrai que c’est bourré de bonnes idées : l’arc avec Poison Ivy, par exemple, en est farci de tous les côtés (et les petites pointes d’humour sont bien amenées). Je persiste à penser que Tom King est un peu trop sûr de ses effets, et se prend un chouïa trop au sérieux ; s’il la jouait plus “cool” et “détendu”, s’il pouvait se départir de cette raideur qui le caractérise, on tiendrait un super titre je crois.

Le meilleur titre du lot est “Detective Comics”, en effet, sans l’ombre d’un doute. Tynion parvient à bien caractériser chacun des membre du roster de persos (une performance vu qu’ils ont des backgrounds et des aptitudes à peu près similaires, au fond) et peut du coup ménager des dilemmes moraux qui collent comme un gant à l’ambiance du titre. Et y’a du souffle !!

Quand à “Action Comics”, je continue à picorer ça comme un petit plaisir coupable à l’apéro (je commence par lire ce titre). Un titre qui se révèle très agréable, à défaut de réinventer la roue.

J’avais pas aimé l’entame de “Justice League”, et la suite des événements me confirme que ce titre n’est pas pour moi…

(Fab) #254

Sur Brest pas moyen de mettre la main dessus.
vous l’avez vu par chez vous?

(Le Doc) #255

Je l’ai eu…

(Regulator) #256

Pas encore.

(Blackiruah) #257

Je l’ai vu chez nous

(FC powaaaa) #258

Pareil que toi !

(とり) #259

Il était présent dans les quatre ou cinq points de vente dans lesquels je suis passé…

Tori.

(Fab) #260

soucis dans l’ouest sans doute
je vais retourner voir pendant ma pause