BATMAN & ROBIN #1-8 (Joshua Williamson / Simone Di Meo)

J’avais arrêté au #2, lassé devant les dessins désagréables de Simeone Di Meo et un rythme lent. J’ai enchaîné les #3-4-5-6 et l’Annual, et… c’est plutôt cool, surtout quand je comprends quelque chose aux dessins.
Bon, Joshua Williamson poursuit sa gestion de Damian dans cette série qui devrait plus être Robin & Damian, tant Bruce est « accessoire » et dans une fonction de père contrarié qui essaye de renouer le lien et de donner des éléments de vie normale à Damian. Ça passe par une présence obligée au lycée, ce qui énerve le fils (qui y est harcelé à cause de sa richesse, de son caractère et de son goût pour le dessin) mais le père finit par comprendre et envisage de l’en retirer. Sauf que… tout ça est lié à la mainmise sur la pègre d’un Man-Bat doté d’une évolution maléfique et machiavélique (comme Grundy dans la Justice League of America de Brad Meltzer ?), avec une super-vilaine Shush qui semble liée aux entraînements passés de Damian et au lycée.
C’est sympa, oui. Williamson écrit très bien Damian, est correct sur Bruce, qui est quand même en dessous du premier. Ça s’explique mais ça interpelle. Les intrigues ne sont pas folles mais fonctionnent pour les personnages, notamment l’Annual avec une sortie camping qui tourne à la chasse à l’homme où ils sont les proies.
Pas une grande série mais une bonne petite série, qui creuse Damian et rend Bruce humain. Graphiquement, Di Meo m’a tué les yeux, ses remplaçants ne sont pas « bons » mais plus lisibles, avec un Howard Porter expérimental sur l’Annual.

Je vais y revenir, finalement.

Tu as tout dit. Une sympathique série qui permet de suivre la suite des pérégrinations de Damian. :wink:

1 « J'aime »

Batman and Robin #7

FLATLINE RETURNS!

Batman and Robin are on the hunt for Man-Bat and Shush, but their search is interrupted by the return of Flatline, Damian’s crush from the Lazarus Tournament! But what has followed her to Gotham?!

Creative Team

  • Writer: Joshua Williamson
  • Artist: Nikola ?ižmešija
  • Colorist: Rex Lokus
  • Letterer: Steve Wands
  • Cover Artist: Simone Di Meo
  • Variant Cover Artists: Derrick Chew; Kael Ngu; Simone Bianchi
  • Editor: Ben Abernathy
  • Format: Ongoing
  • Cover Price/Page Count: $4.99/32 pages

Sympathique, malgré le retour désagréable de Simone Di Meo. Joshua Williamson revient sur le Culte de Man-Bat lancé en début de série, avec quantité de fidèles décidés à profiter de la philosophie et des drogues d’un Langstrom troublant. Shush se méfie de lui, alors que Flatline explique être là en quête de sa soeur disparue. Batman laisse Robin errer avec elle, un peu fier que son fils flirte lui aussi avec une criminelle sympathique. Mais s’ils trouvent sa soeur, celle-ci semble de mèche avec des gangsters… et Flatline cache à Damian la vraie raison de sa venue, comme le lui rappelle le fantôme de Ra’s al Ghul. Et Shush propose une alliance Batman contre Man-Bat…
C’est bien, oui. Joshua Williamson avance ses pions, rappelle ses runs passés comme sur Robin. Ça fonctionne bien, c’est fluide, fun et les personnages interagisssent bien. Bruce demeure en retrait, Damian est la star mais ça ne gêne pas. A la différence des dessins de Simone Di Meo, bien présent ici et toujours désagréable à l’œil.

Bien mais dur à lire.

Je les ai trouvés moins flashys. Les couleurs dégueulent moins.
Ca passe.

1 « J'aime »

Batman & Robin #8

MAN-BAT AND SHUSH TARGET GOTHAM!

As Batman finds himself in the clutches of a new cult that worships Man-Bat, Robin continues his own investigation into his High School’s connections to Shush!

Can the father and son dynamic duo uncover Man-Bat and Shush’s master plans before Gotham pays the price?!

Creative Team

  • Writer: Joshua Williamson
  • Artist: Nikola ?ižmešija
  • Colorist: Rex Lokus
  • Letterer: Steve Wands
  • Cover Artist: Simone Di Meo
  • Variant Cover Artists: Ejikure; Kael Ngu; Simone Bianchi
  • Editor: Ben Abernathy
  • Format: Ongoing
  • Cover Price/Page Count: $4.99/32 pages

Can the father and son dynamic duo uncover Man-Bat and Shush’s master plans before Gotham pays the price in Batman and Robin #8 on shelves & digital platforms on Tuesday, April 9, 2024, from DC Comics

Sympathique. Joshua Williamson enchaîne, maintenant Damian en premier dans l’équilibre du duo, mais sans oublier Bruce. Ici, Flatline découvre que sa soeur est une criminelle, qui a repris le job d’assassin à louer de leur grand-père ; spécifiquement en reprenant le groupe du grand-père, et en venant à Gotham chercher des armes à vendre. Flatline surprend en se retournant contre Damian, qui poursuit les soeurs mais Flatline trahit sa soeur, et explique à Damian lui avoir menti car, après accord avec le D.E.O., elle devait montrer aux criminels que sa soeur était piégée, pour qu’elle devienne une indic’ du D.E.O. Damian l’a mauvaise, mais accepte que Flatline l’aide en civil dans son lycée le lendemain, alors que Bruce suit Shush et se fait lui-même « emporter » par Man-Bat, vers une direction inconnue, après un piège des sbires de Man-Bat.
C’est sympa’, oui. Joshua Williamson maîtrise bien Damian et Flatline, sa création, et met de côté Bruce, même si celui-ci vivote quand même. Je trouve ce Batman clairement au second plan, mais ce Man-Bat maître de lui-même et machiavélique me plaît. Je continue d’apprécier l’ensemble, bien que le graphisme fasse le yoyo, avec ici Nikola Cižmešija très proche de Roger Cruz, avec des planches à peine moyennes.

Sympathique à suivre, même si ce n’est pas l’éclate, surtout pas graphiquement.