BATMAN : THE DETECTIVE #1-5 (Tom Taylor / Andy Kubert)

Le scénariste Tom Taylor et le dessinateur Andy Kubert font équipe sur une nouvelle mini-série consacrée au Chevalier Noir. Batman : The Dark Knight enverra un Bruce Wayne un peu plus âgé hors de Gotham, dans une aventure qui le mènera en Angleterre où il rencontrera de nouveaux alliés…et de nouveaux ennemis !

Le #1 sortira en avril.

Couverture et premier aperçu :

BMTDK-Cv1

BM-DK-DTC-1-B

BM-DK-DTC-1-C

This new story begins when a « horrific tragedy in the United Kingdom sends a very personal and deadly message to the Dark Knight – one that will draw Batman out of Gotham City to investigate! From the moment he lands in Europe, Batman will face a challenging investigation, unheard-of adversaries, and find the assistance of a partner once more – all in the hunt for the villain known as Equilibrium! And what does ‹ BATMAN 147 › mean to Bruce Wayne when it appears after a deadly plane crash – is it a clue, or a riddle? Or just another trap for the Batman? »

Tom Taylor :

« I will leap at any chance to tell a Batman story at any time, but teaming up with a legend like Andy Kubert for a Batman tale is a dream and an honor. I have Andy’s Dark Knight statue sitting on my desk, so I can see exactly how his Batman is larger than life, » Taylor shared. « When editor Ben Abernathy and Andy came to me with an idea for a world-weary Batman leaving Gotham for Europe, I immediately thought of the great stories I’d read of an older, cynical Batman. But the challenge was finding the call to adventure for a Batman who’s a little more jaded. »
« Fortunately, I already had something up my sleeve. I actually pitched a Batman idea to Ben Abernathy all the way back in 2012 and, nine years later, we were able to find a place for this in Batman: The Dark Knight . The idea was about taking something away from Batman that no one’s ever tried to take before. And from that, a new, unique Batman villain was born. It’s all about Equilibrium. »

Andy Kubert :

“This series is a different take on the character than I had done before. Every story that I have done with Batman has been different in tone, and the art takes on a life of its own as the story dictates," Kubert said in a statement. " Batman and Son , Whatever Happened to the Caped Crusader and Dark Knight III-The Master Race along with Flashpoint Batman, had their own look and feel for that particular story. Batman: The Dark Knight is no different.”

« Ça manquait de Batman »

:wink:

Héhé.

Jim

C’est cool pour Taylor mais le pitch n’est pas fou et le titre de la mini série est une lourde responsabilité.

Hm… DC n’est pas doucement… en train… deeee… faire la 5G ? xD

Je suis très content pour Tom Taylor, j’apprécie beaucoup ce que fait ce scénariste et il nous a montré qu’il est meilleur quand il peut s’affranchir de la continuité.

On a déjà eu du The Dark Knight avec Finch puis Hurwitz à l’époque des New 52, depuis le film de Nolan le titre s’est un peu démocratisé et détaché de Miller. Mais je te rejoins sur le fait que le pitch pourrait faire penser à un prequel de DKR.

Quand on voit une bonne partie des titre post-Future State, on est quand même un peu dans la 5G pour une bonne moitié d’entre eux !

Ouep, la com de DC me fait bien rire quand même.

En gros, ils font la 5G mais gardent quand même la Trinité.

C’est un peu ça

C’est pratique : on garde quand même le travail effectué depuis des mois tout en calmant les grincheux du net.

Exactement, d’où mon petit sourire narquois

1 « J'aime »

En même temps, DC est une succession de générations. :wink:

Sauf qu’encore une fois, on évoque plus l’avenir que le patrimoine (j’espère que l’épilogue de Death Metal permettra de se rappeler de la JSA). :wink:

Comme l’a fait Doomsday Clock ?

Doomsday Clock a raméné la JSA. DM a juste rappelé la base de la JSA qui se situe d’antan. :wink:

Je verrai ça (je n’ai lu que le premier tome hien :wink: )

Tu peux t’abstenir du reste. C’est tout simplement à chier. Je me demande même si le « caca du matin » ne mérite pas un respect supérieur.

J’irai au bout du caca par principe

C’est que je me suis dit. Et franchement, je le regrette. D’ordinaire, je reste un énorme fidèle à DC Comics.

Je pensais que DC avait touché le fond avec Convergence. Mais non. Y a Death Metal et ses multiples numéros. Une quinzaine peut-être voire plus sûrement si tu ajoutes les JL. Dans le tas, y a le « Secret Origin » qui est vraiment bien.

Le reste, c’est une bouillie d’histoire, un Cappulo fatigué (ou ayant trop peu de délai), une histoire qui a dû être réécrite à la va-vite après le départ de DDidio et un tiroir caisse à remplir en raison de la pandémie. Ca n’aura même pas sauvé les emplois détruits récemment.

Là, Future State s’installe. Ce n’est pas parfait mais c’est très sympa à lire. C’est très sympa de se plonger dans des histoires assez rudimentaires sans Crisis et compagnie. Là, ça respire. Pourvu que cela dure et perdure juste quelques mois, le temps de panser la bête.

Y a des moments, faut que les lecteurs arrêtent d’acheter la m$$de sous prétexte qu’il n’y a que ça, que c’est l’event de ouf qu’il faut suivre impérativement. Je me place dedans. J’ai commencé avec « Endeless Winter ». ça m’a fait du bien de me dire que je savais encore dire non. :rofl:

Non maais je lis en VF et j’ai fait tous les runs de Snyder donc autant aller au bout (et je ne ferai pas Endless Winter, et je ne suis pas convaincu qu’Urban le publie d’ailleurs)