BILLIE HOLIDAY (Carlos Sampayo / José Munõz)

Discutez de Billie Holiday

Billie Holiday - Nouvelle édition

Née à Baltimore en 1915, disparue à New York en 1959, Billie Holiday est devenue une chanteuse de jazz mythique. Parce qu’aujourd’hui encore sa voix réussit à toucher de nombreuses personnes, un journaliste part sur les traces de cette artiste pour le compte d’un quotidien new-yorkais. Au-delà des scandales publics qui ont entaché la vie de la star (alcool, drogue, violence…), il cherchera à restaurer la vérité, en investissant la mémoire de Billie. A la lueur de cette enquête, Munoz et Sampayo retracent, sur fond de racisme et dans le sillage du blues, la lente dérive d’une chanteuse qui exprima la fêlure la plus profonde du jazz.

  • Éditeur ‏ : ‎ CASTERMAN (30 mars 2022)
  • Langue ‏ : ‎ Français
  • Relié ‏ : ‎ 80 pages
  • ISBN-10 ‏ : ‎ 2203241683
  • ISBN-13 ‏ : ‎ 978-2203241688

Né en 1943 en Argentine, Carlos Sampayo est un éternel déraciné. De sa rencontre avec Muñoz naîtront les aventures d’Alack Sinner ainsi que la série du Bar à Joe (Casterman). Ils seront primés à Angoulême en 1983 pour Flic ou privé.

José Muñoz est né en 1942 à Buenos Aires. Il n’a que douze ans quand il suit des cours de sculpture, peinture et marionnettes dans l’atelier d’Huberto Cerantonio dans les faubourgs de Buenos Aires. Parallèlement, il fréquente les cours d’Alberto Breccia à l’École panaméricaine d’Art. Muñoz devient dès l’âge de 15 ans l’assistant de Solano-Lopez. Il est alors fortement influencé par Hugo Pratt qu’il rencontre en 1959 et qui l’engage en 1963 pour dessiner Precinto 56, un détective new yorkais influencé par le roman noir et le cinéma américains. José Munoz quitte l’Argentine en 1972 et rencontre en Espagne Carlos Sampayo, un compatriote féru de poésie et de littérature. Le désir de collaborer est instantané et il s’établit entre les deux hommes une grande et amicale complicité, qui donnera naissance, entre autres, à Alack Sinner (1975), Le Bar à Joe (1981), Billie Holiday (1991), Carlos Gardel (2008-2010)… En collaboration avec le romancier américain Jerome Charyn, il a également publié en 1997 Le Croc du serpent, puis Panna Maria (1999). Considéré comme l’un des grands maîtres du noir et blanc, José Muñoz a été sacré Grand Prix du Festival international de la BD d’Angoulême en 2007.