Black Jack Neo - Manga

La critique par opaline est disponible sur le site!

	[Lire la critique sur Manga Sanctuary](http://www.manga-sanctuary.com/bdd/manga/5892-black-jack-neo/parutions/13481-simple-1.html)

Je n’ai pas lu Black Jack mais cet épisode Neo en est sans doute très proche.
C’est probablement pour ça qu’il m’a un peu moins emballé que toi car je m’attendais plutôt à un Black Jack à la sauce Battle Royale, c’est-à-dire bien gore…et ce n’est pas du tout le cas.
C’est probablement très proche de la vraie série, que le mangaka n’aurait pas eu le coeur de modifier à outrance.
Ceci dit, ça reste sympa à lire, surtout en 2 tomes.
Des opérations miracles qui changent la vie des patients richissimes (les autres ne peuvent pas se payer le célèbre docteur), ça va un temps mais ça m’aurait fait chier si le manga avait été plus long.
Mais bon, c’est pas mal.
Par contre, super bonne idée d’avoir mis les références à Tezuka en fin de volumes. Voir ses personnages dessinés par l’auteur de BR est assez amusant.
7/10 pour moi.

Je ne partage pas du tout non plus ce point de vue.
Honnêtement, je n’ai jamais accroché au chara design de Tagushi, on aime ou on aime pas, chacun son point de vue et je ne m’étendrais pas là dessus.
Par contre ce qui me gène vraiment avec cet auteur, c’est son très mauvais découpage des planches et surtout la mise en scène. Les angles de vue sont mal choisit et peu pertinent. Pire encore, il rallonge l’histoire avec des plans réellement inutile perdant ainsi toutes le dynamisme des histoires de Tezuka tout en essayant de donner à l’histoire une pseudo moralité qu’il ne maitrise vraiment pas…
Dans le même genre, je conseillerai plutot Black Jack - Le Médecin en Noir de YAMAMOTO Kenji qui est moins pompeux ou tout simplement l’original de Tezuka

J’ai beaucoup apprécié de voir Black Jack en version bien dessinée ; j’ai aussi été séduite par les nombreux clins d’oeils aux personnages des autres manga de Tezuka, ainsi que par le soin apporté à la narration, aux grandes cases et choix des angles de vue qui sont particulièrement pertinents, développés et expressifs. Ceci dit, les histoires ne suivent pas vraiment ; l’action est mal répartie, ça manque de rythme, les conclusions tout comme les morales sont un brin tirées par les cheveux et font baisser l’intensité dramatique quasiment au seuil zéro… ça aurait pu être mieux, finalement on est loin de la qualité de l’oeuvre originale. Je lui mets un 6/10.
(Par contre, en ce qui me concerne je trouve cette version quand même nettement supérieure au pseudo Black Jack version shônen “o”)

La critique par opaline est disponible sur le site!

	[Lire la critique sur Manga Sanctuary](http://www.manga-sanctuary.com/manga-black-jack-neo-vol-2-simple-s5892-p14928.html)

Ce tome 2 m’a également beaucoup plu.

J’aime énormément la patte de Taguchi (j’attends d’ailleurs avec impatience la sortie de Lives, un autre de ses mangas, le mois prochain chez Soleil) et tout comme pour le tome 1 de BJ Neo, c’est un vrai plaisir de le voir disséminer un peu partout divers personnages de Tezuka qu’il a évidemment relookés pour l’occasion. J’en reconnais certains, d’autres non, et c’est alors le lexique en fin de volume qui me les dévoile.

Les mini-histoires m’ont plus “choqué” que celles du tome 1. Certaines scènes sont tout de même vraiment marquantes pour des raisons que peuvent deviner les adeptes de l’auteur (en bref : sexe et violence).
Mais la plus touchante de ces historiettes reste quand même pour moi celle faisant intervenir l’enfant aux 3 yeux.

Le manga se termine par un court récit sur l’univers de Sin City, sans aucun rapport avec Tezuka de près ou de loin, récit qui est, lui aussi, plutôt réussi.

Dommage que la série ne fasse que 2 tomes…

Autant le premier tome m’avait laissé dubitative, au point que j’ai même hésité à prendre le 2, mais je me suis dit que ce serait quand même un peu bête pour une série en 2 tomes donc je l’ai pris quand même, et je dois avouer que j’ai bien fait. Le tome 2 est selon moi largement meilleur que le premier ; déjà il contient une histoire sacrément plus longue et plus complexe, et donc plus passionnante, avec plein de rebondissements et de révélations. J’ai été totalement prise au jeu et me suis faite avoir jusqu’à la dernière seconde. Rien que pour ce tome 2, je ne regrette plus d’avoir pris cette série.